Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGP : La saison 2022 est lancée

Revoilà les pilotes !


Publié par le Dimanche 6 Février 2022 à 20:41



Fabio Quartararo de retour en piste (Photo Yamaha)
Fabio Quartararo de retour en piste (Photo Yamaha)
La période hivernale est enfin finie pour les pilotes de grands-prix MotoGp. Les teams commencent à présenter leurs nouvelles machines et les nouveaux pilotes pour certains. Les premiers tests officiels ont eu lieu ce week-end à Sepang donnant déjà de premières tendances alors que le début de saison se rapproche.

Fabio Quartararo, champion du monde en titre, a repris le guidon de sa Yamaha. Il aura fort à faire face à une concurrence qui ne cesse de progresser. Honda, Ducati, KTM et Suzuki espèrent bien se battre pour la victoire alors qu'Aprilia voudrait bien faire partie des marques phares du championnat.

Peut-être qu'un pilote outsider se distinguera en 2022 comme Enea Bastianini auteur du meilleur chrono des tests en Malaisie. Mais il reste encore bien des inconnus avant la première course au Qatar. Les écarts sont assez serrés dans le top 10.

Honda compte sur Marc Marquez

Marc Marquez est bien là
Marc Marquez est bien là
Une des inquiétudes de l'intersaison était l'état de santé du champion espagnol Marc Marquez. Régulièrement, Marquez a été handicapé par les conséquences de ses chutes multiples. Il n'avait pas pu finir la saison 2021 à cause d'une vision trouble. Les pires rumeurs ont circulé sur sa présence sur sa Honda pour cette nouvelle saison.

Marquez a rassuré ses fans, en faisant un test satisfaisant au Portugal et en assurant de sa présence pour les tests officiels de Sepang.  

Marc Marquez n'a pas été ridicule au chrono se classant derrière Quartararo. Il est bien le meilleur pilote de la marque. Pol Espargaro sera également important pour Honda pour le résultat au classement constructeur. Alex Marquez et Nakagami devront également se battre pour tirer leur épingle du jeu d'une concurrence bien plus rude.

Quartararo et Yamaha, les compteurs à zéro

On attend Yamaha et Quartararo au tournant
On attend Yamaha et Quartararo au tournant
De retour en piste, Fabio Quartararo sera le pilote à battre en début de saison. Il est attendu au tournant par la concurrence mais chez Yamaha on comptera aussi sur Morbidelli. Pourtant l'italien n'a pas été performant à Sepang réalisant un temps dans la fin du classement. Yamaha devra trouver également de la vitesse de pointe pour contrecarrer KTM et Ducati.

Dans le clan Yamaha, on surveillera également les performances et l'évolution d'Andrea Dovizioso et Darryn Binder chez WithU Yamaha RNF anciennement Petronas.
Fabio Quartararo : " La trêve hivernale a été assez longue, mais pour être honnête, j'ai l'impression d'avoir été occupé tout le temps. Je devais assister à de nombreux événements et, bien sûr, l'entraînement s'est poursuivi normalement - donc dans l'ensemble, c'était assez chargé, mais dans le bon sens.

Je suis ravi de commencer la nouvelle saison et de commencer à rouler et à m'améliorer. Nous avons obtenu le titre l'an dernier, et c'est super. Personne ne pourra jamais m'enlever ça, mais dès le premier jour de roulage, plus rien de tout cela n'a d'importance.

La victoire du titre de l'an dernier est maintenant derrière nous, nous devons nous concentrer sur le championnat de cette année. L'année dernière, nous avons à peine effectué des tests de pré-saison en raison de la pandémie.

Cette année, j'ai déjà une année d'expérience avec l'équipe d'usine, donc nous savons bien travailler ensemble. Nous connaissons nos points forts et où nous pouvons nous améliorer, ce qui nous aidera lors des tests à Sepang et Mandalika."

L'épouvantail Ducati

Ducati a de grandes ambitions en 2022 et occupe la grille avec pas moins de 4 équipes. L'usine comptera de nouveau sur Bagnaia et Miller. Pour ce dernier, il faudra vraiment hausser le ton car décevant l'an passé pour la lutte au titre mondial. Mais l'avantage des pilotes de la marque c'est de pouvoir compter sur de bonnes motos. 

Chez Pramac, Johann Zarco devra trouver de la constance sur toute la saison et surtout pouvoir rivaliser avec Jorge Martin qui semble un sérieux adversaire pour lui.

Ducati aura également les teams Grésini et Mooney VR46 en renfort cette année. Le chrono de Bastianini montre que tout est possible en Ducati. Marini et Bezzecchi, 2 jeunes aux dents longues, essaieront de faire leur place également.
 
Johann Zarco : 
« Je suis vraiment content de courir une autre saison avec Pramac Racing. La continuité est importante, pour s'améliorer et mener à bien des projets ambitieux. Avec l'équipe, nous avons construit une excellente relation et je suis très satisfait de ce que nous avons fait la saison dernière. 

A Sepang, je suis content de la façon dont nous avons travaillé et de ce que je ressens sur la moto, nous sommes également sortis sur le mouillé pour voir les sensations et je me sentais vraiment bien. Il y a encore certains aspects sur lesquels nous pouvons nous améliorer mais nous profiterons des essais de la semaine prochaine pour nous préparer au Qatar. »

Suzuki, seuls et concentrés

Champion en 2020 avec joan Mir dans un contexte particulier, la marque Suzuki doit encore prouver être capable de rester au top niveau. Sans team satellite, Suzuki peut se concentrer sur ses 2 pilotes titulaires. Si Mir a montré sa constance en course, il lui reste encore à aligner les première lignes en qualification. Son 12e temps à Sepang prouve qu'il doit encore progresser dans ce domaine.

 A l'inverse, Alex Rins arrive à faire des performances mais en course il part souvent à la faute. Cette année 2022, doit être bien meilleure pour lui sous peine de voir son avenir orageux. Il faudra quand même compter sur Suzuki pour viser les podiums. Le test de Sepang s'est plutôt bien déroulé.

KTM, de sérieux atouts mais...

La marque KTM a encore de sérieux atouts
La marque KTM a encore de sérieux atouts
KTM était monté d'un cran en 2020 puis plus décevant ensuite en 2021. La RC16 doit permettre à  Red Bull KTM Factory Racing et Tech3 KTM Factory Racing de revenir sur la plus haute marche du podium avec leurs pilotes expérimentés Brad Binder et Miguel Oliveira mais aussi avec la jeune garde en devenir Raul Fernandez et Remy Gardner.

Binder (26 ans, 17 victoires en carrière, dont deux en MotoGP) se prépare pour sa troisième saison en MotoGP, toutes avec la marque. Oliveira (27 ans, 15 victoires en carrière et trois dans la catégorie reine) est entrée en MotoGP un an plus tôt mais est actuellement le plus prolifique du quatuor avec cinq fois sur le podium.
 
Red Bull KTM Factory Racing accueille aussi son nouveau manager Francesco Guidotti.

Un autre atout pour la marque est la présence de Dani Pedrosa et Mika Kallio dans l'équipe de tests.

Chez Tech3 KTM Factory Racing Team, Hervé Poncharal est confiant sur son rôle de formateur de talents en devenir. Avec le champion du Monde Moto2 Remy Gardner (23 ans et six victoires en carrière) et le vice-champion 2021 Raul Fernandez (21 et 10 triomphes en deux classes) il aura de sérieux atouts à faire valoir. 

Mais les tests de Sepang n'auront pas vu de KTM dans le top 10.

Aprilia la surprise ?

Aprilia va t'elle franchir un cap en 2022 ?
Aprilia va t'elle franchir un cap en 2022 ?
Aprilia progresse chaque saison mais doit encore franchir une étape pour viser régulièrement les podiums. Roulant désormais seul après la séparation avec Gresini, la marque italienne a fait de très bons premiers essais à Sepang.

Aleix Espargaro a signé le 2e chrono et Maverick Vinales qui a rejoint la marque en cours de saison dernière le 5e temps. C'est donc prometteur sur la suite si cela se confirme au Qatar.

Résultats

jour_1_session_1.pdf Jour 1 session 1.pdf  (43.99 Ko)
jour_2_session_1.pdf Jour 2 session 1.pdf  (42.71 Ko)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 01/08/2022