Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGP 2020 : Grand Prix d'Europe

Une victoire à point nommé pour Joan Mir.


Publié par le Dimanche 8 Novembre 2020 à 19:27



Joan Mir a peut être fait le break à Valencia (Photo Suzuki)
Joan Mir a peut être fait le break à Valencia (Photo Suzuki)
Le grand prix d'Europe, premier round sur le circuit Ricardo Tormo, a permis à Joan Mir (Suzuki) de signer sa première victoire en MotoGp. Son concurrent, Fabio Quartararo est tombé en début d'épreuve et marque peu de points à l'arrivée. Joan Mir semble désormais très bien placé pour remporter le championnat du monde.

Suzuki a également enfoncé le clou à Valencia avec un doublé d'Alex Rins arrivé en seconde position.

Poleman, Pol Espargaro a pu terminer sur le podium avec la 3e place. Johann Zarco, pourtant parti de la 4e position termine seulement 9e.

Yamaha dans la tourmente

L'arrivée sur le circuit de Valence commençait très mal pour la marque Yamaha qui apprenait une sanction de 50 points de pénalité au championnat constructeur pour une non conformité détectée sur les soupapes des moteurs utilisées à jerez.

Cette sanction qui ne touchait que la marque et non les pilotes était assez mal perçue. L'argument avancé par Yamaha sur le fait que les pilotes n'ont pas tiré avantage de cette erreur n'a pas été du goût de tout le monde au point que même Marc Marquez a réagi à distance sur cette demi-sanction.

Si Yamaha s'en sortait bien, les ennuis se poursuivaient avec la moto de Maverick Vinales. Obligé de changer de moteur pour la 6e fois cette année (5 autorisés), il était de facto condamné à partir depuis les stands pour la course. Un handicap qui signifiait que son résultat ne serait surement pas à la hauteur de ce qu'il espérait pour maintenir ses chances au championnat. Ce fut le cas avec la 13e place.

Yamaha se satisfaisait toutefois du retour de Valentino Rossi au sein de l'équipe Factory. Remplacé brillamment le vendredi par l'américain Garrett Gerloff, Valentino Rossi passait un test covid négatif lui donnant le feu vert pour son retour en MotoGp. Passé par la Q1 où il fut logiquement éliminé, sa course s'est brutalement arrêtée après un incident électronique au 4e tour.

Enfin, Fabio Quartararo ne se sera pas refait une santé à Valencia. Il y espérait pouvoir contrer la montée en performance de Suzuki. Qualifié en 11e position sur la grille, sa tâche s'annonçait difficile. Sa chute en début de course le condamne à une fin de championnat où il n'est plus maître de son destin.  Il marque seulement 2 points et en accuse désormais 37 de retard sur Joan Mir qui, lui, a connu un week-end parfait.

Suzuki enfonce le clou

Alex Rins doublait Pol Espargaro dès le premier tour et menait la course devant l'Espagnol et son coéquipier Joan Mir. Il faudra 4 tours à Mir pour se défaire de la KTM. Les 2 Suzuki étaient alors en route pour un doublé mais l'ordre n'était pas encore le bon pour permettre à Mir, leader du championnat, d'enfoncer le clou alors que l'ensemble de ses principaux adversaires étaient à la peine.

Mir a pris le dessus sur son coéquipier dans le 17e tour. Dès lors, il filait vers sa première victoire qui lui manquait alors pour espérer prendre un titre avec les honneurs. Désormais, Mir a tout dans son escarcelle pour faire un beau champion. Avec son avance sur Quartararo, il peut gagner le titre dès la prochaine course qui se déroulera aussi à Valencia.

Pour Rins, la 2e place permet à la marque de faire un carton plein au classement. Il est d'ailleurs toujours en lice pour le championnat même s'il n'est que 3e avec 37 points de retard comme Quartararo. 

Vinales  a 41 points de retard, Morbidelli et Dovisiozo 45 chacun. Il faudra espérer un gros résultat pour les adversaires de Mir pour inverser la tendance que prend la saison 2020.

Pole et podium pour Pol Espargaro

Une bonne course pour Pol Espargaro (Polarity Photo)
Une bonne course pour Pol Espargaro (Polarity Photo)
Pol Espargaro n'a toujours pas gagné un grand prix. Mais, il est dans une sphère sportive assez positive en ce moment. Pour la 2e fois de la saison 2020, il a signé une pole position. Dans des conditions qui n'étaient pas forcement facile puisque la piste n'était pas optimum à cause de la météo. 

En course, il s'incline face aux Suzuki mais reste devant la Honda de Nakagami (4e), les KTM d'Oliveira(5e) et Binder(7e), les Ducati de Miller(6e), Dovizioso(8e) et Zarco (9e). il signe le 4e podium de la saison. A chaque fois à la 3e place. Au championnat, il est remonté en 7e position et premier pilote KTM.

Classement et interview


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 18/04/2021
stéphane GAUTHIER | 18/04/2021
stéphane GAUTHIER | 18/04/2021
Stéphane GAUTHIER | 18/04/2021