Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Mitjet internationale : Nouvelle formule sur le circuit de Nogaro

Renouveau pour la série Mitjet.


Publié par le Jeudi 20 Août 2020 à 22:29



La MItjet sur un nouveau départ (Photo S.Gauthier - racingforever.com)
La MItjet sur un nouveau départ (Photo S.Gauthier - racingforever.com)
A ses débuts, la Mitjet avait beaucoup séduit les pilotes en quêtes de sensations avec un budget raisonnable. Ensuite, le championnat s'est développé notamment à l'international. La série avait quitté le championnat de France des circuits et le GT Tour pour voler de ses propres ailes dans ses propres meetings.

En 2020, la marque prend un nouveau virage. Jean-Philippe Dayraut a passé la main à de nouveaux propriétaires. Christophe CRESP pilote désormais la suite de l’aventure. Mitjet, devient Mitjet International sous l’impulsion de ce nouveau pilote fermement décidé à mettre le turbo.

Passionné de Sport Automobile et de Mitjet, pour qui il voue une véritable admiration, cet entrepreneur aguerri prend donc en main le championnat. Son ambition : redonner à Mitjet International la place qu’elle mérite dans l’univers des courses automobiles sur circuit, et faire vivre plus intensément encore sa promesse, « la course pour tous » ! 

La présence à Nogaro avec le FFSA GT promet donc une belle entame de saison.

La Mitjet est donc représenté désormais par Christophe Cresp son Président et Stéphane Roux, son Directeur Général. Un grand coup de chapeau à ces deux passionnés qui, ont pu et su ressortir la grande voilure de cette discipline appréciée par de très nombreux concurrents.

- Stéphane Roux, reprise de la Mitjet Internationale, ce weekend à Nogaro, pour quelles raisons avez-vous misé sur cette discipline ?
« C’est une discipline spectaculaire et forte, appréciée par tous. Lorsque l’occasion s’est présentée fin 2019 de la reprendre, nous avons décidé de la remettre au goût du jour. L’objectif est de lui rendre ses lettres de noblesse et de mettre en valeur les Mitjet. Il s’agit de voitures performantes, fiables, et accessibles grâce à un rapport coût, performance et plaisir de pilotage imbattables. C’est ainsi que les pilotes décrivent cette discipline.

Aujourd’hui, nous souhaitons proposer de beaux plateaux aux organisateurs et de beaux circuits à nos pilotes pour retrouver la Mitjet des débuts de son existence avec trente voitures au départ, du sprint, quatre départs et quatre courses dans le week-end mais aussi l’ambiance du Village Mitjet et la cohésion d’équipe qui l’accompagne. »

- Vous avez été, comme nous tous, victime du confinement. Combien comptez-vous de meetings après cet épisode d’épidémie ?
« Les meetings ont été revus à la baisse de 6 initialement prévus, nous passons à 5. Nous évoluerons sur le FFSA GT de SRO et sur l’Ultimate avec une quinzaine d’engagés. »

- Le coup d’envoi s’effectue comme l’ensemble des disciplines françaises aux Coupes de Pâques de Nogaro ce week-end
« Effectivement les coupes de Pâques estivales sont notre tremplin. La Mitjet est un produit du Midi-Pyrénées, la plupart de nos pilotes en sont originaires. Nogaro sera une belle fête, accompagnée par nos partenaires tels que Pepsi et Sonik. Nous retrouverons à ce coup d’envoi toutes les émotions et l’ambiance du sport automobile. »

- Deux catégories dans le championnat : Mitjet 2 Litres et Mitjet SuperTourisme, avec quelle catégorie lancez-vous la saison ?
« La saison sera lancée uniquement avec la Mitjet 2 litres qui participera aux meetings S.R.O et Ultimate. Le SuperTourisme sera introduit sur trois manches d’Ultimate dont la manche à Albi en octobre. Quatre courses mixtes où les Mitjet et le Super Tourisme seront en piste avec d’autres catégories comme les RCZ, 308 Cup ou encore les anciennes GT4. »

- Cette année pour la Mitjet Internationale, avez-vous une tête d’affiche ?
« Oui, il y aura quelques personnalités de la télé. Le Tone de Top Gear qui a un vrai coup de volant, on l’a bien vu pendant les tests à Nogaro. Il a réalisé des chronos honorables lorsqu’il découvrait l’auto. Le Tone nous a promis le champagne pour son premier podium. Il sera présent toute cette saison et pour plusieurs années, je l’espère. Bruce Jouanny, le compère du Tone viendra faire quelques piges selon son calendrier pour rouler en 2 Litres ou en SuperTourisme. »

- Malgré les conditions difficiles de 2020, préparez-vous 2021 ?
« C’est un peu tôt pour en parler même si les calendriers sont déjà prêts. J’espère que les événements se dérouleront dans le bon ordre. »  

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Communiqué | 27/09/2022
Stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
Communiqué | 19/09/2022
stéphane GAUTHIER | 19/09/2022