Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

Mitjet Series 2L 2023 : Magny-Cours

Plus qu'indécis !


Publié par Communiqué le Mercredi 10 Mai 2023 à 20:44



Campagne nivernaise pour la Mitjet Series
Campagne nivernaise pour la Mitjet Series
La deuxième manche du Trophée Mitjet 2L France a été marquée par une météo changeante. Charles Roussanne a non seulement ouvert son compteur de victoire dans la première manche mais y a pris goût en remportant la dernière. Sebastien Seveau n'a pas laissé l'occasion de s'imposer dans la 2e course. Un autre junior s'est illustré dans la 3e course avec la victoire de Marius Fossard.

Au terme des huit premières courses qui se sont disputées à Nogaro et Magny-Cours, la lutte s’annonce plus que jamais ouverte pour le titre 2023.

Course 1 : Charles Roussanne débloque son compteur de victoire au général

A chaque jour, sa météo dans la Nièvre. Les aléas météorologiques s’accompagnent de conditions de piste très différentes depuis le coup d’envoi des hostilités vendredi, notamment lors des qualifications. C’est d’ailleurs le pilote gentleman Jérémy Lourenço (Génération Stunt) qui s’est montré le plus rapide dans cet exercice en s’adjugeant une première pole position au classement général cette saison, aux côtés de Benjamin Lagier (GTDRIVE) sur la première ligne.

Depuis la veille, la masse nuageuse a laissé place à un franc soleil et un mercure de 20°C sur la grille de départ de la première course. 

En pole, Jérémy Lourenço parvient à réaliser une bonne impulsion afin de conserver l’avantage malgré la pression exercée d’entrée de jeu par Benjamin Lagier et Marius Fossard. Le jeune pilote VPS Racing s’empare rapidement de la deuxième position pour venir ensuite provoquer le leader de la course.

La bataille vire au cauchemar pour les deux hommes dès le 2e tour de course lorsque Marius Fossard tente une manœuvre optimiste à l’intérieur au Château d’eau. Les deux hommes vont au contact et c’est alors Charles Roussanne qui tire profit de la situation pour prendre les commandes, suivi de près par Benjamin Lagier et Romain Damiani (GTDRIVE).

Du haut de ses 17 ans, le pilote de la Mitjet 2L n°79 a tenu la dragée haute à ses deux poursuivants pour s’imposer sur la ligne d’arrivée et remporter son tout premier succès au classement général, en plus de la victoire en Junior. Romain Damiani et Benjamin Lagier se sont livrés un duel haletant derrière le leader et c’est le pilote GTDRIVE qui grimpe sur la deuxième marche du podium, tandis que Benjamin Lagier s’offre un nouveau podium scratch et remporte la catégorie Gentleman.

Parti en pole position et auteur du meilleur tour en course, Jérémy Lourenço (Génération Stunt) termine aux portes du top 5 derrière son équipier Sébastien Seveau, 2e gentlemen, et Matteo Nomblot (GTDRIVE), 2ejunior, peut nourrir des regrets compte tenu des deux incidents dans lesquels il a été impliqué, tout comme Marius Fossard (VPS Racing), 10e à l’arrivée.
 
Charles Roussanne  Scratch & Junior : “Après Nogaro, je courais après cette première victoire au classement général. Je suis très content du travail fourni par l’équipe. J’ai réussi à prendre un bon départ, gagner quelques positions, garder un bon écart durant toute la course pour l’emporter sur la ligne. Les conditions très changeantes depuis hier matin, il faisait beaucoup plus frais, la chaleur en qualifs ne m’a pas beaucoup aidée, mais j’ai su revenir en course 1 pour offrir la victoire à l’équipe."

Course 2 : Sébastien Seveau de bout en bout

Les deux premières lignes de la grille de départ mêlant experts de la discipline et jeunes talents en devenir, laissaient présager d’un départ disputé en cette fin d’après-midi. C’est le pilote Génération Stunt, Sébastien Seveau qui s’est illustré en qualifications pour s’adjuger la pole devant Marius Fossard (VPS Racing), suivis en deuxième ligne par Jérémy Lourenço (Génération Stunt) et Matteo Nomblot (GTDRIVE).

En pole, Sébastien Seveau a parfaitement maîtrisé les premiers instants pour conserver le leadership alors que la bataille fait déjà rage derrière lui. Marius Fossard et Jérémy Lourenço s’affrontent à couteaux tirés pour la deuxième place que parvient à s’emparer le Gentleman face au Junior. Pendant ce temps-là, Charles Roussanne, parti en 7e position, s’attelle à remonter dans la hiérarchie et pointe aux portes du podium à mi-course. Le vainqueur de la course 1 doit d’abord affronter son équipier chez VPS Racing, Marius Fossard qu’il dépasse avant de se lancer à l’assaut de Jérémy Lourenço, pour le doubler également à deux tours de l’arrivée et ainsi pointer au second rang.

Il en fallait bien plus pour inquiéter Sébastien Seveau et le priver de son deuxième succès de la saison. Il fait d’ailleurs coup double entre le classement général et le classement gentleman, devançant Charles Roussanne, vainqueur en Junior. Jérémy Lourenço rattrape quant à lui ses mésaventures de la course 1 par un podium scratch et une deuxième place sur le podium gentleman, complété une fois encore par Benjamin Lagier (GTDRIVE). Ce dernier avait toutefois écopé de 10 secondes de pénalité pour dépassement des limites de la piste.

Au classement Junior, Marius Fossard retrouve le podium avec la 2e place de la catégorie, devant Matteo Nomblot qui est parvenu à résister au retour de Mathias Cazaux (MV2S Racing).

18e sur la grille de départ, Le Tone n’a pas amusé le terrain pour remonter pas moins de sept positions en seulement 20 minutes de course et ainsi terminer aux portes du top 10 du classement général, dans le top 5 des gentlemen.

Mention spéciale aux trois pilotes seniors qui se régalent dans la Nièvre et s’offrent le luxe de disputer leur victoire de catégorie, remportée à la mi-journée par Yvan Dupuis (MV2S Racing), puis en fin de journée, par Denis Van Litsenborgh (VPS Racing).
 
Sébastien Seveau, Scratch & Gentleman : “Une belle course d’autant plus que j'étais un peu déçu de ma course de ce matin, même si j'ai fini quatrième finalement. C'est quand même une belle place parce que cette année, il n'y a pas de course à décompter.

Il faut vraiment finir toutes les courses, c'est très important. Et puis, ce soir, je suis parti en tête de la meilleure façon. J'ai changé quelques réglages par rapport à ce matin.

J’ai vu que Jérémy revenait un petit peu derrière moi. Mais même si c'est mon copain d'écurie, il n'y a pas de cadeau, on reste toujours correct. Mais j'ai vu que je pouvais tenir la tête et ça s'est terminé comme ça. C'était une belle course, avec un beau résultat du team Génération Stunt."

Course 3 : Marius Fossard renoue avec le succès dimanche matin

Les bonnes conditions météorologiques de la veille étaient un lointain souvenir pour les pilotes qui sont arrivés de bonne heure ce dimanche matin sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, dans la grisaille.

Comme il est de tradition pour les deux dernières confrontations du week-end, les 10 premiers du classement de la course 1 ont inversé leur place sur la grille de départ. Cet particularité réglementaire profite donc à Marius Fossard (VPS Racing) qui s’élance en pole position aux côtés de Povilas Jankavicius (One Racing), sur la première ligne.

Malgré la pression de bien faire pour rattraper les bévues rencontrées samedi, le jeune homme de la Mitjet 2L n°76 n’a réalisé aucune erreur pour s’imposer au terme d’une course interrompue avant son terme, par un drapeau rouge, suite à un accrochage à Adélaïde.

Avant cela, les protagonistes du Trophée Mitjet 2L ont pu s’en donner à cœur joie sur une piste « gras-mouillée » avec de belles passes d’armes et de belles remontées, à l’instar de Benjamin Lagier. Le pilote GTDRIVE est parti de la 8e place sur la grille pour remonter dans le top 3 dès la fin du premier tour et venir s’emparer dans la foulée de la 2e place face à Povilas Jankavicius. Avec cinq pilotes dans un mouchoir de poche, la lutte était intense, virage après virage, pour le top 5 et le surtout le podium scratch entre Romain Damiani (GTDRIVE), Charles Roussanne (VPS Racing) et Sébastien Seveau (Génération Stunt).

En menant les neuf tours couverts ce dimanche matin, Marius Fossard retrouve la plus haute marche du podium au classement général ainsi qu’au classement Junior, devançant Benjamin Lagier auteur d’une très belle course pour s’offrir la 2e place du général, la victoire en Gentleman et marquer de précieux points au championnat. Le deuxième pilote de la formation GTDRIVE, Romain Damiani est bel et bien toujours dans le coup comme en témoigne ce nouveau podium scratch.

Du côté du classement junior, Charles Roussanne (VPS Racing) engrange de précieux points avec une 2eplace en catégorie, juste devant Matteo Nomblot (GTDRIVE).

Alors que les débats en Gentleman ont été dominés par Benjamin Lagier, Sébastien Seveau grimpe sur le 2emarche du podium de la catégorie, suivi par son équipier chez Génération Stunt, Alexandre Guesdon qui réalise son meilleur résultat depuis le début de la saison.

Yvan Dupuis débute quant à lui la journée par un deuxième succès ce week-end, en Senior. 
 
Marius Fossard, Scratch & Junior : “Hier, j’ai commis une erreur qui m’a coûté très cher parce que je me suis retrouvé avec un problème mécanique en course 2. Je partais 2e et j’ai terminé 5e il me semble. C’était vraiment compliqué de suivre le rythme. Cette victoire me remonte le moral et me redonne pleinement confiance. Je suis très content."

​Course 4 : Charles Roussanne conclut le week-end en beauté

Les protagonistes du Trophée Mitjet 2L France sont passées entre les gouttes ce dimanche en échappant à la pluie qui s’est pourtant abattue entre les deux confrontations dominicales. Les pilotes se sont donc placés sur la grille sans réellement savoir quelles conditions ils allaient trouver en course, incitant certains à faire le choix de gommes pour la pluie ; qui ne s’avèrera pas du tout payant.

Grâce à la grille inversée pour le top 10 de la course 2, Sébastien Loiret (DS EVENT) s’élance en pole position aux côtés devant Matteo Nomblot (GTDRIVE). Comme il est de coutume, ces courses à la grille inversée sont d’une grande intensité avec les remontées entreprises par les favoris à la victoire finale, à l’instar de Charles Roussanne (VPS Racing). Alors que Povilas Jankavicius (One Racing) s’est emparé de la tête face au poleman, le jeune homme intègre le top 3 dans le deuxième de course, seulement. Doubler les deux Mitjet 2L n°17 et n°81 qui le précèdent est une simple formalité pour Charles Roussanne qui se hisse au sommet de la hiérarchie avant la neutralisation de la confrontation.

A mi-course, la Safety Car doit en effet intervenir suite à une sortie de piste dans le bac à graviers du premier virage. Le temps de procéder à l’extraction de la Mitjet n°64, les débats ne sont relancés qu’à 5 minutes du terme de la course, sous l’impulsion de Charles Roussanne. Le vainqueur de la course 1 samedi, plus que jamais le mieux placé pour l’emporter, ne faillit pas et remporte cette quatrième et dernière course du week-end, au général et en Junior, devant Povilas Jankavicius, 2e scratch, et le deuxième Junior, Marius Fossard (VPS Racing). Romain Damiani (GTDRIVE) échoue quant à lui à seulement 2,5 secondes du podium overall.

Avec sa 5e place au scratch, Sébastien Seveau (Génération Stunt) remporte un deuxième succès dans la catégorie dédiée aux gentlemen, devant Benjamin Lagier (GTDRIVE) et Sébastien Loiret (DS EVENT).

Du côté des Juniors, Matteo Nomblot (GTDRIVE) rejoint ses deux camarades Charles Roussanne et Marius Fossard sur le podium.

La lutte dans la catégorie Senior a été arbitrée par les limites de la piste, une fois encore dépassée par Yvan Dupuis (MV2S Racing) qui en perd la victoire de catégorie au profit de Denis van Litsenborgh (VPS Racing).
 
Charles Roussanne, Scratch & Junior : “Cela me fait forcément plaisir d’être de retour sur la plus haute marche du podium. Je ne pense pas avoir mentalement abordé cette course dans les meilleures conditions. Comme on a pu le voir, la météo était changeante, on a eu de la pluie une heure et demie avant le départ et nous avons fait le bon choix de partir en pneus pour piste sèche, comme les autres. Je m’attendais à ce que soit plus délicat, mais je me suis appliqué à repérer les parties sèches durant le tour de mise en grille et de formation"

Classements






Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 06/02/2024
Olivier Jennequin | 05/02/2024
Stéphane GAUTHIER | 28/01/2024
Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques


Notre équipe - Notre charte d'utilisation du site - Mentions légales