Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Mitjet Series 2022 : Magny-Cours

Le temps des premières fois


Publié par le Samedi 21 Mai 2022 à 04:54



Gros combat à  Magny-cours
Gros combat à Magny-cours
Un très gros plateau de plus de 40 Mitjet était présent pour le rendez-vous de Magny-cours le week-end dernier. Kévin Caprasse (DN'S Racing) remporte la première des 4 manches. C'était sa première victoire tout comme Benoît Castagné qui débloque son compteur de victoires dans la seconde manche.

La 3e course aura été mené de bout en bout par Povilas Jankavicius. Enfin, ce fut aussi le premier succès de Matteo Salomone dans la 4e et dernière manche du week-end nivernais qui au passage se déroulait également en course support de prestigieux championnat GT.

Course 1

Kévin Caprasse a pu profité de sa pole position pour se mettre dans les meilleures dispositions pour l'emporter. Le départ permet à Castagné de passer de la 4e place à la seconde.

Il faudra attendre la fin de l'épreuve pour voir Jérémy Lourenço tenter de passer en tête face à Caprasse. La lutte est féroce pour le podium et Lourenço et Seveau se neutralisent laissant filer la victoire dans les mains de Caprasse. Castagné se classe 2e, Romain Favre prend la 3e position.

 Jérémy Lourenço a perdu la victoire au général mais malgré sa perte de temps arrive 7e et meilleur pilote catégorie Gentleman.

La victoire de la catégorie Senior revient sur tapis vert à Jean-Marc Bourguineau (DNS Racing).
  
Kévin Caprasse (DN'S Racing) : “La course a été assez mouvementée derrière moi. J’ai réussi à garder la première place jusque dans l’avant-dernier tour lorsque Jérémy Lourenço m’a dépassé. J’ai pu reprendre la tête lors de la confusion entre Jérémy et Sébastien et la conserver jusqu’à l’arrivée. Le week-end ne commence pas trop mal, que demander de plus. Je remercie tout le team qui a travaillé cet hiver pour que la voiture soit au point et cela paye déjà."

Course 2

Kévin Caprasse (DN'S Racing) art de nouveau de la pole position devant Benoît Castagné (K-WORX). C'est bien ce dernier qui prend le meilleur départ mais la voiture de sécurité entre en piste rapidement après plusieurs incidents.

La relance n'intervient qu'à 8 minutes de la fin. Dans ce sprint final, Benoît Castagné doit résister à Kévin Caprasse, Sébastien Seveau et Jérémy Lourenço.

Il réussit à concrétiser sa première victoire sous le drapeau à damier. Kévin Caprasse ne pourra monter sur le podium en raison d'une pénalité de 20 secondes pour le non respect des limites de piste.

Sebastien Seveau prend alors la seconde place et remporte aussi la catégorie Gentleman. Jérémy Lourenço termine 3e.

Romain Favre (VPS Racing) gagne la catégorie Junior.

Michel Ghio  (K-Worx) s’impose dans la catégorie Senior.
 
Benoît Castagné (K-WORX) :“J’ai pris un bon départ et je savais ensuite que si je ne faisais pas de faute et que je fermais les portes assez intelligemment, ça devait le faire. Derrière, il y avait un groupe très rapide. C’était cool. C’est aussi une première victoire en Mitjet pour K-WORX et surtout ma première victoire depuis que mon ingénieur Julien David, avec qui j’ai fait beaucoup de chemin, est décédé. J’ai une pensée pour lui à cet instant. "

Course 3

Pour cette course 3, la grille est inversée pour les 10 premiers classés de la course 1. Cela  permet à Povilas Jankavicius (Arctic Energy) de s’élancer en pole position,

Il conserve sa pole pour prendre le commandement de la course qu'il ne cèdera jamais. Le premier tour est toutefois marqué par des incidents et la voiture de sécurité entre en piste.

Après une dizaine de minutes de neutralisation, la course reprend pour un nouveau sprint. Jankavicius mène devant Maloigne. Le damier s'abat sur la victoire de Jankavicius. Maloigne est second et premier junior. Dans le dernier tour de course, Romain Favre (VPS Racing) est parvenu à s’emparer de la 3e marche du podium, face à Benjamin Lagier (GTDRIVE)

Le Tone gagne la catégorie Gentleman devant Sébastien Seveau (Génération Stunt) et Sébastien Loiret-Fournier (DS EVENT).

Jean-Marc Bourgineau (DN’S Racing) poursuit sur sa lancée avec une 3e victoire consécutive en Senior.
 
Povilas Jankavicius (Arctic Energy)  : “Je suis parti de la pole position grâce à la grille inversée, après une première course mitigée hier. J’ai pris un bon départ et j’ai pu résister sur mon poursuivant jusqu’à la Safety Car. C’était d’ailleurs une longue course derrière celle-ci. Il ne restait plus que 3 tours à la relance, alors j’ai essayé de garder la tête froide pour ne pas commettre d’erreur. C’est vraiment bien de revenir sur la plus haute marche du podium ici et j’en suis très heureux."

Course 4

Au vu de l'ensembles des incidents de départ et vu le nombre de concurrent à faire la course, le départ de cette ultime manche est sous safety car. Le vrai départ est au 2e tour.

Younes Karbid (K-WORX) s’élance de la pole position et conserve l’avantage sur Sébastien Loiret-Fournier.

Matteo Salomone (MV2S Racing) prend d'assaut la  3e position face à Manu Damiani (GTDRIVE).

Sébastien Loiret-Fournier prend la tête de la course. Matteo Salomone semble pourtant le plus rapide et passe à son tour leader de l'épreuve. Il mène un bon rythme pour s'imposer pour la première fois en Mitjet  au général et en Junior.

Benoît Castagné (K-WORX) parti 10e est remonté jusqu'à une superbe 2e place. Sébastien Seveau (Génération Stunt) complète le podium et s’impose en Gentleman.

Mikhail Makarovskii (Arctic Energy) décroche enfin son premier succès dans la catégorie Senior ce week-end.
Matteo Salomone (MV2S Racing) : "Enfin ! Cela me fait énormément plaisir de décrocher ma première victoire. Nous étions bien placés sur la grille, j’ai su doubler au bon moment, et ce, au moment opportun. J’ai ensuite réussi à concrétiser sur la ligne d’arrivée. Merci à MV2S Racing, mon mécano, à mes sponsors et à toute ma famille qui me soutiennent dans cette aventure."

Encore un beau plateau à Magny-cours
Encore un beau plateau à Magny-cours
Source Mitjet

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 06/11/2022