Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Mitjet : Nogaro 2021


Publié par le Jeudi 8 Avril 2021 à 21:07



Grosse bagarre dans le Gers
Grosse bagarre dans le Gers
Les avis sont unanimes ; le niveau de cette saison 2021 est incroyablement élevé ! Les courses ont été disputées chaque tour, à la fois pour la victoire finale, ainsi que pour les victoires de catégorie.

32 Mitjet sur la grille de départ, c'est un beau succès pour la discipline qui repart sur les chapeaux de roues. Paul Adrien Pallot, Sébastien Seveau (2 victoires) et Louis Rousset sont les premiers lauréats d'une saison prometteuse.

​Course 1 : Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing) de bout en bout

Paul Adrien Pallot
Paul Adrien Pallot
En pole position, Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing prend une très bonne impulsion lui permettant de conserver le leadership face à Louis Rousset (VPS Racing). Derrière, Romano Ricci (Racing Spirit of Leman), 5e sur la grille, gagne deux places et se retrouve en 3e position.

Alors que Paul-Adrien Pallot tente de prendre le large sur ses poursuivants, Sébastien Seveau (Génération Stunt) s’illustre dans le peloton en signant le meilleur tour, tout en progressant dans la hiérarchie.

A mi-course, les écarts se stabilisent toujours en faveur de Paul-Adrien Pallot alors que la lutte fait rage entre Louis Rousset et Romano Ricci. Ce dernier a le pilote VPS Racing dans sa ligne de mire et porte une attaque imparable à deux tours du damier.

A l’issue des 20 minutes de course, Paul-Adrien Pallot franchit la ligne d’arrivée et remporte la première course de la saison, au scratch et dans le Mitjet Challenge Junior. Pour son retour en Mitjet, Romano Ricci termine 2e et l’emporte chez les Gentlemen Drivers tandis que le podium est complété par Louis Rousset.
 
Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing) :  “La course s’est bien passée puisque j’ai mené toute la course. Romano est revenu sur Louis derrière moi, ce qui m’a permis de construire une petite avance confortable. Je pars 4e de la course 2, il va falloir aborder la course différemment, mais j’espère réitérer cette victoire."

​Course 2 : Sébastien Seveau (Génération Stunt) s’offre la victoire

Les 32 pilotes reprennent la piste en fin d’après-midi pour la deuxième course du week-end, toujours dans des conditions météorologiques idéales. 

Auteur de la pole de cette course, Romano Ricci (Racing Spirit of Leman) donne le ton au départ et franchit le premier virage tandis que Sébastien Seveau saisit l’occasion pour dépasser Louis Rousset (VPS Racing), pour le gain de la 2e place. Le jeune pilote qui débute sur circuit se retrouve sous la menace du vainqueur de la course 1, Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing).

Ce dernier tente l’extérieur au virage de l’aérodrome, mais les deux hommes se percutent et parviennent tout de même à rester en lice.

Aux avant-postes, la bataille fait rage pour le leadership avec Sébastien Seveau qui se montre très pressant sur Romano Ricci. Les deux pilotes sont roues dans roues à l’amorce du virage de l’aérodrome. Sébastien Seveau parvient à garder l’extérieur et ainsi s’emparer de la tête de course.

Les pilotes sont coupés dans leur élan par l’intervention de la voiture de sécurité suite à la sortie de piste de la Mitjet #2 (GT Drive). La course n’est neutralisée qu’un tour. Sébastien Seveau l’a bien compris et creuse immédiatement l’écart sur Romano Ricci.

Le pilote Génération Stunt s’impose au terme de 12 tours de course avec 5 dixièmes d’avance sur Romano Ricci, vainqueur chez les Gentlemen Driver.
 
Sébastien Seveau (Génération Stunt) : “C’est génial ! J’ai pris un bon départ contrairement à ce matin pour me retrouver 2e au premier virage. J’ai ensuite mis la pression à Romano que j’ai réussi à dépasser par l’extérieur. C’était une bagarre très sympa ! J’ai ensuite vu que la voiture de sécurité allait bien plus vite, je me suis dit qu’elle allait rentrer et cela m’a permis de creuser l’écart. "

Course 3 : Sébastien Seveau (Génération Stunt) l’emporte sur le fil !

Lundi, la grille est inversée pour les 10 premiers de la course 1 de dimanche. Fabien Perdu (FP Racing) se retrouve donc en pole position et partage la première ligne avec Alexandre Guesdon (Génération Stunt).

Le départ est explosif dans le peloton et le premier tour s’achève avec un changement de leader, au profit de Xavier Dayraut (DS Event), face à Fabien Perdu. Sébastien Seveau, parti 7e, ne perd pas de temps à remonter dans la hiérarchie et pointer en 2e position à la fin du 2e tour. Xavier Dayraut et Sébastien Seveau se livrent un duel intense durant plusieurs tours, mais l’expérience du pilote Génération Stunt parle et il s’empare de la tête à mi-course. Le duel n’est pas pour autant terminé puisque son jeune poursuivant reprend l’avantage au virage de l’aérodrome, mais Sébastien Seveau ne se laisse pas faire et reprend la tête.

Sous la menace de Xavier Dayraut jusque dans les derniers mètres, Sébastien Seveau s’impose avec seulement 3 dixièmes d’avance sur la ligne d'arrivée.

Il y a également eu match en début de course au sein du Mitjet Challenge Junior avec la remontée de Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing) sur Sando Perissouti (VPS Racing). Une fois assuré du leadership Junior, Paul-Adrien Pallot s’est lancé en quête du podium scratch. Le jeune pilote âgé de 16 ans a attendu le dernier tour pour se défaire de Sébastien Loiret-Fournier (Pole Position 81) et ainsi grimper sur la troisième marche du podium.

Déjà vainqueur des deux précédentes courses dans la catégorie Gentleman, Romano Ricci (Racing Spirit of Léman) a dû s’employer face à concurrent direct, Alexandre Guesdon, pour remonter sur la plus haute marche du podium. Grâce à une régularité impressionnante, Le Tone termine 9e du général, mais grimpe sur le podium Gentleman pour la première fois de la saison.
Sébastien Seveau (Génération Stunt) : "Contrairement à hier matin où j'étais un peu endormi, j'ai pris un bon départ cette fois-ci et ça a fonctionné puisque j'étais parti 7e. Ce système de grille inversée est pas mal et je suis évidemment très content de cette victoire !"

Course 4 : Louis Rousset (VPS Racing) décroche sa première victoire sur circuit !

Comme pour la course 3 ce lundi matin, la grille est inversée pour les 10 premiers à l’issue de la course 2. La pole position revient donc à Frédéric de Brabant (Mirage Racing), rejoint en première ligne par le jeune Edgar Maloigne (VPS Racing).

Le poleman de cette dernière course se défend très bien au premier virage et garde ainsi les commandes. Edgar Maloigne, blotti dans l’aileron arrière du leader, porte une attaque fructueuse à l’intérieur du virage de l’aérodrome. Le duel se poursuit quelques virages plus tard, mais les deux pilotes se touchent dans le premier gauche de la double courbe Claude Storez. Alors 3e, Louis Rousset (VPS Racing) saisit l’occasion pour faire d’une pierre deux coups.

Une fois en tête de la course, Louis Rousset a profité des batailles derrière lui pour creuser l’écart et s’assurer la victoire. A 22 ans, le pilote VPS Racing signe sa toute première victoire sur circuit après avoir affiché un bon niveau de performance tout au long du week-end.

Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing) termine la course en 2e position au scratch, devant Sébastien Seveau (Génération Stunt) et remporte une quatrième victoire comptant pour le Mitjet Challenge Junior.

La catégorie Gentleman a été une fois encore remportée par Romano Ricci (Racing Spirit of Léman), juste devant Sébastien Loiret-Fournier (Pole Position 81) et Frédéric de Brabant (Mirage Racing).
 
Louis Rousset (VPS Racing) : “Je ne m'y attendais pas car nous venions pour faire un top 15 ! C'est mon premier week-end sur circuit alors c'est incroyable de remporter cette course. Un grand merci à mon équipe VPS Racing et mon mécano qui ont fait un super boulot. Je suis très heureux !"


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos