Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Mitjet Series 2022 : Ledenon


Publié par le Mercredi 14 Septembre 2022 à 12:55



27 Mitjet à Ledenon
27 Mitjet à Ledenon
Après Albi, la mItjet a transité par Barcelone. Le week-end dernier c'est à Lédenon que les concurrents se sont rendus pour un nouveau round de la saison 2022.

En course 1, Romain Favre (VPS Racing)  a renoué avec la victoire. Younès Karbid (K-Worx) pensait avoir remporté la seconde manche mais une pénalité après course fait basculer la victoire vers Povilas Jankavicius.

Matteo Salomone fut vainqueur d'une troisième manche perturbée par des incidents de course.

Enfin, Younès Karbid rectifie le tir en s'imposant dans l'ultime rendez-vous du Gard.

Au championnat, Romain Favre est en tête du classement général qui connaîtra son épilogue sur le circuit du Paul Ricard à la mi-octobre.

Course 1

Sur la grille de départ la Mitjet propose 27 voitures. La météo est ensoleillée et Romain Favre a signé la pole position de cette première manche.

Romain avait à coeur de renouer avec le succès en Mitjet et il a fallu batailler avec Younès Karbid pour viser la victoire. Favre conserve sa place de leader dans les premiers virages. Sébastien Seveau (Génération Stunt) passe à la seconde place devant Karbid.

Romain Favre va résister à la pression de ses adversaires et remporter cette première manche. Seveau et Karbid le rejoignent sur le podium.

Au classement Junior, Favre l'emporte aussi devant Karbid et Maloigne.

 Chez les Gentleman Driver. Jérémy Lourenço (Génération Stunt) s'en sort bien avec la victoire malgré une pénalité d'après course.
Romain Favre :  “Barcelone était un week-end compliqué, mais nous avons su rebondir ici, à Lédenon. Je suis ravi du résultat et très content de la voiture. C’est super positif et nous allons essayer de faire une belle course cet après-midi. J’ai commis une petite erreur à la fin, les pneus ont un peu surchauffé compte-tenu de la chaleur, mais j’ai réussi à tenir et c’est le plus important."

Younès Karbid progresse bien en Mitjet cette année et il a passé la ligne d'arrivée premier au drapeau à damier. Mais en utilisant excessivement les limites de piste il écopera d'une pénalité qui aura la conséquence de remettre la victoire à Povilas Jankavicius de Génération Stunt.

Xavier Dayraut finit deuxième et Romain Favre troisième et meilleur junior. Karbid est relégué à la 6e place finale et 3e en junior.

Sébastien Loiret-Fournier (DS EVENT) s'est repris dans cette manche après un premier abandon à l'ouverture du meeting. cette fois il s'impose chez les Gentlemen devant Jérémy Lourenço (Génération Stunt) et Xavier Bourlard.

Course 3 : Matteo Salomone fait gagné la jeunesse

Pour cette 3e manche, les 27 pilotes se positionnent sur la grille de départ dans l’ordre du classement de la course 1, à l’exception du top 10 où les positions sont inversées.

Matteo Salomone (MV2S Racing) et Benjamin Lagier (GTDRIVE) se partagent donc la première ligne et Matteo prend un bon départ au lancement de la course. Fossard pointe son nez dans les premiers virages et prend la seconde place.

Malheureusement au 3e tour c'est l'accrochage entre plusieurs concurrents dont Benoit Castagné. La voiture de sécurité intervient et la neutralisation de la course dure le temps d'évacuer tous les obstacles sur la piste.

La course est relancée alors que s'approche son terme, Salomone n'a plus qu'à dérouler pour aller vers la victoire mais il faut tenir 2 tours.

Salomone s'impose au scratch et au classement junior. Fossard et Dayraut s'expliquent pour la seconde place générale. Dayraut s'impose dans les derniers instants.

Jérémy Lourenço gagne le classement Gentlemen devant Manu Damiani (GTDRIVE) et Le Tone. 
 
Matteo Salomone : “Cela fait du bien de revenir sur la plus haute marche du podium. J’ai été victime de deux accrochages sur les deux premières courses alors, gagner au classement général, cela fait du bien au moral parce que le début du week-end a été compliqué. C’est un circuit compliqué, sur lequel je n’étais pas du tout à l’aise en début de week-end. Avec Fabien Lavergne et mon ingénieur, nous avons beaucoup travaillé et nous sommes bien revenus dans le coup. Merci à l’équipe."

Course 4 : Younès Karbid tient sa victoire à Lédenon !

Younès Karbid (K-Worx) voulait sa revanche après avoir perdu la victoire en manche 2 sur tapis vert. Pour le dernier rendez-vous du weekend c'est  Andréa Deldossi (DS EVENT) qui part en pole position.

Andréa conserve sa place de leader au départ face à Lourenço jusqu'au 3e tour où ce dernier porte une attaque pour reprendre la première position. Mais le poleman réplique presque aussi tôt.

Lourenço ne peut tenir le rythme et Xavier Dayraut et Younès Karbid passent à leur tour à l'offensive. Très motivé, Karbid double Dayraut puis le leader et file vers la victoire tant attendue et indiscutable. Karbid fait le doublé avec le classement Junior.
André Deldossi  termine second et Dayraut 3e.

Jérémy Lourenço prend tout de même le victoire en catégorie Gentleman devant Manu Damiani (GTDRIVE) et Sébastien Loiret-Fournier (DS EVENT).

A noter dans la catégorie Senior la présence de Luc Rozenvaig (GTDRIVE) qui pilote encore avec brio à l'âge de 80 ans !
 
Younès Karbid (K-Worx)  : “Je la voulais cette victoire ! J’ai accepté et digéré la décision du collège. Je suis allé la chercher celle-ci. J’ai perdu des places au départ en voulant passer à l’extérieur au premier virage, mais je n’ai pas lâché du début jusqu’à la fin. C’était une belle course, avec une bonne gestion des pneus. Encore merci à mon team, Benoît et mon père. J’ai beaucoup travaillé sur simulateur, mais mon objectif est d’aller accrocher le top 3 au championnat."

Classements des courses


Championnat

Romain Favre (VPS Racing)  en tête du classement général après Lédenon
Romain Favre (VPS Racing) en tête du classement général après Lédenon

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Communiqué | 27/09/2022
Stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
Communiqué | 19/09/2022
stéphane GAUTHIER | 19/09/2022