Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

WRC : Tour de Corse 2019

Neuville (Hyundai) profite des malheurs d'Evans(Ford)


Publié par le Mardi 2 Avril 2019 à 19:16



La Corse a délivré plus d'un tour dans son rallye !  ( Photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
La Corse a délivré plus d'un tour dans son rallye ! ( Photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
Quatrième manche du championnat WRC et première disputée entièrement sur asphalte, le rallye du Tour de Corse était convoité par les stars du rallye mondial et a failli revenir à un espoir en la personne de Elfyn Evans associé à Scott Martin sur la Ford Fiesta WRC.

Il aura fallu un coup du sort et une crevaison pour que le pilote Ford ne perde au tout dernier moment la victoire qui est revenue aux  chanceux (pour une fois) Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul sur Hyundai.  En se classant, seconds, Ogier et Ingrassia restent bien placés au championnat. 

Evans et Martin sauvent une 3e place, maigre consolation, alors qu'ils allaient remporter leur premier rallye cette année.

Jour 1 : Evans montre les dents

Evans (Photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
Evans (Photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
3 étapes dans le sud de la Corse pour cette première confrontation dont chacune exécutée deux fois sans aucune assistance. Tänak a pris un premier avantage et l'a augmenté en remportant l'ES3 et dans l'après-midi, Tänak poursuivait ses performances pour finalement être devancé par Elfyn Evans de 4.5s. Ce dernier a été retardé par inadvertance derrière la Toyota de Kris Meeke lors de la SS6 mais montrait déjà sa capacité à pouvoir prétendre imposer sa Ford dans ce rallye.

Jari-Matti Latvala perdait énormément de temps en changeant un pneu et perdait l'occasion de viser la victoire avec plus de 3 minutes de retard dans l'opération.  Kris Meeke n'était guère mieux suite à une roue avant gauche endommagée. Toyota ne pouvait donc compter que sur Tanak. Loeb commettait des erreurs et cassait une bielle avec une trop grande perte de temps.

Neuville se plaçait en 3e position de cette journée avec un petit retard de moins de 10 secondes.

Top 3 : 
1 Elfyn Evans/Scott Martin (Ford Fiesta WRC) 1h09m39.6s
2 Ott Tänak/Martin Järveoja (Toyota Yaris WRC) +4.5s
3 Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC) +9.8s 

Jour 2 : Le match Neuville/Evans

Photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool
Photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool
L'un des plus importants passages du week-end avait lieu dans l’ES de Castagniccia  avec 2 passages et 47,18 km. Situé au Cap Corse cette fois dans le nord de l'île, le parcours était varié et avec plusieurs difficultés. Un juge de paix pour cette épreuve.

Ott Tänak devait s’arrêter au milieu de la boucle l’après-midi et perdait environ 2 minutes et rétrogradait à la 7e position du classement général.

Malgré des réglages encore imparfaits, Sébastien Ogier  faisait des bonnes performances et s’emparait de la 3e place en dépit d’un souci moteur sur la fin.

Toutefois, c'est Neuville et Evans qui s'en sortaient le mieux avec le Belge en tête du rallye cette fois avec 4.5 secondes d'avances.

Top 3 
1.Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 2h56’50’’0
2.Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) + 4’’5
3.Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +44’’8

Jour 3 : Final explosif !

La catastrophe pour Evans dans la Power Stage (photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
La catastrophe pour Evans dans la Power Stage (photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
Le dernier jour était constitué de deux étapes au nord-ouest de l’île de Corse. Après s'être concentré sur la préservation de ses pneus lors de la première étape, Meeke a signé le meilleur temps de la Power Stage à Calvi. Il devançait de 4,5 secondes  son coéquipier Tänak. Un doublé de la Power Stage pour Toyota mais sans conséquence sur le podium final.

Avec la Méditerranée en toile de fond, la course a tourné au cauchemar pour Evans qui avait repris la tête du rallye à Thierry Neuville. Evans était victime d'une crevaison à l'avant droit dans la Power Stage et devait abdiquer pour la victoire. Il ne stoppera pas pour préserver un résultat et c'était la bonne décision car il terminera finalement 3e.

Neuville et Gilsoul remportent leur 11e rallye mondial, le 2e acquis en Corse. Le prochain rallye aura lieu en Argentine fin avril.
Thierry Neuville, vainqueur du Tour de Corse 2019
«Nous n’avons peut-être pas été les plus rapides sur le terrain, mais les performances ont été considérablement améliorées et cette victoire est parfaite. Les points que nous avons marqués ce week-end sont extrêmement importants. Cela témoigne du travail acharné de chacun chez Hyundai Motorsport.  Merci pour tous leurs efforts. »
 
Sébastien Ogier, Pilote du Citroën Total WRT
« Le bilan est positif sur le plan comptable, avec 19 points engrangés au terme d’une épreuve difficile. D’un autre côté, nous avons vraiment souffert en performance pure et il nous faut comprendre pourquoi, afin que ça ne se reproduise plus sur cette surface, jusqu’alors favorable à la C3 WRC.»
Elfyn Evans (3ème) :
 « Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, mais nous avions l'impression d'être au milieu de la route et que nous étions malheureux de heurter une pierre ou quelque chose dans la trajectoire.

 Tout de suite,  nous avons eu l’alarme anti-crevaison. Nous avions 11 kilomètres à parcourir et je savais que si nous nous arrêtions pour le changer, nous perdrions beaucoup de positions. Nous avons décidé de continuer et, heureusement, nous avons réussi à sauver un podium.

 Ce n’est peut-être pas le résultat que nous voulions, mais le rythme est là. »

Une victoire chanceuse pour Neuville/Gilsoul ( Photo @World / Red Bull Content Pool)
Une victoire chanceuse pour Neuville/Gilsoul ( Photo @World / Red Bull Content Pool)
​CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE, TOUR DE CORSE :

1 Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC) 3h22m59.0s
2 Sebastien Ogier/Julien Ingrassia (Citroën C3 WRC) +40.3s
3 Elfyn Evans/Scott Martin (Ford Fiesta WRC) +1m06.6s
4 Dani Sordo/Carlos del Barrio (Hyundai i20 Coupe WRC) +1m18.4s
5 Teemu Suninen/Marko Salminen (Ford Fiesta WRC) +1m24.6s
6 Ott Tänak/Martin Järveoja (Toyota Yaris WRC) +1m40.0s
7 Esapekka Lappi/Janne Ferm (Citroën C3 WRC) +2m09.1s
8 Sebastien Loeb/Daniel Elena (Hyundai i20 Coupe WRC) +3m39.2s
9 Kris Meeke/Seb Marshall (Toyota Yaris WRC) +5m06.3s
10 Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (Toyota Yaris WRC) +6m44.6s

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1.Thierry Neuville – 82 points
2.Sébastien Ogier – 80 points
3.Ott Tänak – 77 points
4.Elfyn Evans – 43 points
5.Kris Meeke – 42 points
6.Esapekka Lappi – 26 points
7.Sébastien Loeb – 22 points
8.Dani Sordo – 16 points
9.Jari-Matti Latvala – 15 points
10.Teemu Suninen – 14 points
 
CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1.Hyundai WRT – 114 points
2.Citroën Total WRT – 102 points
3.Toyota Gazoo Racing – 98 points
4.M-Sport Ford WRT – 70 points

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook




Nous vous recommandons :