Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

WRC : Rallye de Croatie, Ogier à l'arrachée !

51e victoire pour Ogier et Ingrassia qui s'imposent sur le fil en Croatie.


Publié par le Vendredi 30 Avril 2021 à 18:17



Ogier à l'attaque ( Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
Ogier à l'attaque ( Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
C'est un scénario incroyable en Rallye WRC car c'est avec seulement 6 dixièmes d'avance que les Français Ogier et Ingrassia se sont imposés en Croatie pour leur 51e victoire de leurs carrières. Avec ce résultat, acquis aux dépends de son coéquipier Evans, les vainqueurs du jours reprennent la tête du championnat. 
 
En effet, c'était un final à couper le souffle au Rallye de Croatie après une dernière journée disputée et une première apparition de la Croatie en championnat du monde.

Elfyn Evans s'incline de peu mais prend la seconde place pour un doublé Toyota. Thierry Neuville a terminé troisième pour Hyundai avec 7,5 secondes de retard sur les premiers. Un podium donc très resserré après 3 jours de compétition. 

Ott Tänak a terminé quatrième sans avoir pu être totalement à l'aise avec son i20, mais l'Estonien avait plus de 90 secondes d'avance sur Adrian Fourmaux, cinquième et révélation de ce rallye. Un début de haut niveau extrêmement impressionnant pour Fourmaux, qui a signé deux fois le deuxième temps le plus rapide sur sa Ford Fiesta.

Le calendrier va se poursuivre avec une série de quatre rallyes sur gravier dont le rallye du Portugal le mois prochain du 20 au 23 mai.

Jour 1 : Rovenpera out !

La pause aura été longue depuis le dernier rallye WRC et pour la première venue en Croatie (22-25 avril)  c'est de l'asphalte qui compose essentiellement les routes du parcours autour de Zagreb. Des passages  à la fois rapides et plus lent dans des conditions plutôt froide en cette fin avril.

La première confrontation est allé à l'avantage de Thierry Neuville et de Hyundai qui finissaient le rallye en tête du classement provisoire avec une avance de 7.7s sur Ogier et 8 sur Evans.

La journée était surtout marquée par la sortie de route de la Toyota de Kalle Rovanperä / Jonne Halttunen qui devait abandonner.
Kalle Rovanperä (abandon) : "La première étape a été très délicate et très glissante pour tout le monde et cela créait un peu trop de sous-virage. Vers la fin de l'étape sur la dernière section de descente, j'essayais encore d'attaquer un peu plus. Dans un virage à droite rapide, c'était particulièrement glissant: l'adhérence a juste disparu, j'avais un peu trop de vitesse et nous sommes sortis de la route et avons eu un gros accident. La bonne chose est que moi et Jonne allons bien. Je suis vraiment désolé pour l'équipe. C'était mon erreur et je dois en tirer des leçons pour l'avenir."

Classement provisoire : 
1 Thierry Neuville / Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 Coupe WRC ) 55m36.8s
2 Sébastien Ogier / Julien Ingrassia ( Toyota Yaris WRC ) + 7,7s
3 Elfyn Evans / Scott Martin ( ToyotaYaris WRC ) + 8.0s

Samedi : Ogier reprend la main

Evans sur un pont Croate ( Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
Evans sur un pont Croate ( Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
La plus longue journée du rallye a permis au clan Toyota de reprendre la main.  Sébastien Ogier et Elfyn Evans se sont bataillés pour la première place avant la finale de dimanche. A quatre étapes restantes, Ogier finissait avec 6,9 secondes d'avance sur Evans et 3,5 secondes supplémentaires sur Neuville redescendu à la troisième place.

Ogier et Evans se sont immédiatement hissés aux deux premières places lors de la première des huit étapes de samedi. La sélection par l'équipe de cinq pneus durs pour les deux voitures pour la boucle du matin s'est avérée être la bonne car la Toyota Yaris WRC a été la plus rapide sur les quatre spéciales. Avec des victoires en ES9 et SS12, Ogier est revenu à Zagreb en tête du rallye.

Malgré un pneu dégonflé l'après-midi qui lui coûte environ 10 secondes, Ogier n'a pas faibli dans l'ES15 et l'ES16, augmentant un peu plus son écart sur Evans.
Elfyn Evans (2eme provisoire) : "Ce matin a été une boucle vraiment solide pour toute l'équipe, mais Seb était un peu plus fort que moi.

Nous avons essayé un changement de configuration hier soir qui ne convenait pas vraiment aux sections les plus sales. Ensuite, j'ai eu une première étape frustrante pour nous d'ouvrir la boucle de l'après-midi, mais après cela, les choses se sont beaucoup améliorées. J'ai changé un autre réglage et j'ai trouvé une certaine confiance pour le reste de la boucle.

Nous avons joué avec les réglages mais maintenant j'ai trouvé un setup où je suis heureux, et j'ai hâte à demain. Ce ne sera pas simple avec deux étapes très difficiles à faire deux fois, donc il y a beaucoup de kilométrage à parcourir et tout est encore à jouer."
Classement provisoire : 
1 Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (Toyota Yaris WRC) 2h06m35.8s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota Yaris WRC) +6.9s
3 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 Coupe WRC) +10.4s

Dimanche : A l'arrachée !

Dimanche, Il restait encore près de 80 kilomètres à parcourir et 10 secondes séparaient donc les 3 premiers. Un final qui s'annonçait donc passionnant et où la moindre erreur pouvait faire perdre le rallye. 

Ogier a été impliqué dans une collision routière alors qu'il était en liaison vers la spéciale d'ouverture. Personne n'a été blessé mais l'impact a endommagé la carrosserie de la Yaris et l'ensemble aérodynamique crucial.

Evans a profité des problèmes d'Ogier pour remporter les deux premières spéciales et le Gallois a abordé la finale Power Stage de 14 km avec un avantage de 3,9 secondes, alors que le Belge Thierry Neuville pouvait lui aussi espérer encore un succès.

Les temps intermédiaires ont révélé qu'Ogier se rapprochait du Gallois avant qu'Evans ne glisse largement sur un bord d'herbe près de l'arrivée. C'était la faute dont Ogier avait besoin et il a coiffer Evans à l'arrivée et signer avec Ingrassia son copilote. Un coup dur pour Evans mais un gros coup pour Toyota leur employeur.

Neuville a rencontré sa juste part de problèmes au cours du week-end, notamment un mauvais choix de pneus, des patins et une jonction manquée dans cette dernière étape qui a obligé le Belge à se contenter de la troisième place finale.

 Ott Tänak sauve les meubles avec la 4e place sans avoir pu se mêler aux avant-postes. 

Très belle prestation pour Adrien Fourmaux et  Renaud Jamoul qui obtenaient la 5e place pour Ford et M-Sport.
Sébastien Ogier (premier)
«Ce fut une véritable montagne d’émotions ce week-end. Le plus important est que tout le monde soit en sécurité après ce qui s'est passé ce matin sur le tronçon routier; c'était ma principale préoccupation quand cela s'est produit. Je pensais aussi que mon rallye pouvait être terminé, mais la voiture n'était pas trop endommagée et nous pouvions continuer.

Je ne suis pas sûr de croire qu'il était encore possible de gagner après tout ce qui s'est passé, mais je pense que tout le monde sait que je n'abandonne jamais et j'ai essayé de continuer à me battre jusqu'à la fin. Elfyn a fait du bon travail ce week-end et a été particulièrement fort ce matin.

Mais nous avons eu un bon rythme ce week-end et nous avons juste eu quelques problèmes qui nous ont parfois ralentis. C'est agréable de partager le podium avec un autre doublé pour l'équipe.
Elfyn Evans (2e)
«Terminer deuxième n'est jamais la façon dont vous voulez finir lorsque vous entrez dans la dernière étape en tête. Évidemment, Seb a connu une dernière étape très, très solide et malheureusement pour nous nous avons fait une erreur. C'est frustrant mais en même temps c'est un résultat solide et un très bon résultat pour l'équipe. Ils ont fait un excellent travail pour offrir à Seb et moi une voiture fantastique ce week-end. Nous nous sommes battus bec et ongles jusqu'au bout et c'était très amusant.

Classements

1 Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Toyota Yaris WRC) 2h51m22.9s
2 Elfyn Evans / Scott Martin (Toyota Yaris WRC) + 0,6s
3 Thierry Neuville / Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 Coupe WRC) + 8,1s
4 Ott Tänak / Martin Järveoja (Hyundai i20 Coupé WRC) + 1m25.1s
5 Adrien Fourmaux / Renaud Jamoul (Ford Fiesta WRC) + 3m09,7s
6 Takamoto Katsuta / Dan Barritt (Toyota Yaris WRC) + 3m31,8s
7 Gus Greensmith / Chris Patterson (Ford Fiesta WRC) + 3m58,8s
8 Craig Breen / Paul Nagle (Hyundai i20 Coupe WRC) + 4m28.2s
9 Mads Østberg / Torstein Eriksen (Citroën C3 Rally2) + 10m00.8s
10 Teemu Suninen / Mikko Markkula (Ford Fiesta Rally2) + 10m29.3s

Championnat du Monde des Rallyes FIA (après la 3e manche de 12)
1. S Ogier 61pts
2. T Neuville 53pts
3. E Evans 51pts

Un nouveau trophée pour Ogier ( Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
Un nouveau trophée pour Ogier ( Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/05/2022
Stéphane GAUTHIER | 19/05/2022
Stéphane GAUTHIER | 16/05/2022