Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

WRC 2020 : Tanäk s'impose en Estonie

Pour la reprise, Ott Tanäk s'impose, Ogier toujours leader du classement


Publié par le Mardi 8 Septembre 2020 à 17:50



Tanäk retrouve le chemin du succès (Photo J.Ree Red bull content pool)
Tanäk retrouve le chemin du succès (Photo J.Ree Red bull content pool)
Le championnat du monde WRC a enfin repris ce début septembre en Estonie pour un nouveau rallye. A domicile, Ott Tanak et son co-pilote Järveoja  ont remporté la course. Pour son équipe Hyundai, c'est même un doublé avec la deuxième place de Craig Breen et Paul Nagle .

Sébastien Ogier et Ingtrassia ne pensaient pas pouvoir l'emporter ici mais leur troisième place finale leur permet de rester en tête du championnat d'autant que Thierry Neuville a dû abandonner.

jour 1

Auparavant, les pilotes avaient participé au shakedown sur une étape de 6,23 kilomètres au cœur de la zone de ce rallye. Ogier a enregistré le deuxième temps le plus rapide derrière la Ford Fiesta de Lappi. Les écarts étant très minimes entre les tous premiers.

L'étape d'ouverture du rallye s'est déroulée à côté du parc d'assistance de l'aérodrome de Raadi à Tartu avec un passage technique de 1,28 kilomètre. 

Classement intermédiaire :

1 Esapekka Lappi / Janne Ferm (Ford Fiesta WRC) 1m17.0s
2 Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Toyota Yaris WRC) + 0.0s
3 Ott Tänak / Martin Järveoja (Hyundai i20 Coupe WRC) + 0,1s
4 Craig Breen / Paul Nagle (Hyundai i20 Coupé WRC) + 0,4s
5 Elfyn Evans / Scott Martin (Toyota Yaris WRC) + 0.6s
6 Mads Østberg / Torstein Eriksen (Citroën C3 R5) + 1.2s

Jour 2

Près des deux tiers de la distance du rallye se déroule le samedi de la compétition. Prangli, la plus longue étape du rallye avec 20,93 kilomètres, ouvre une boucle de cinq étapes qui se déroule deux fois de part et d'autre.

C'est dès la 2e spéciale que Tanak prenait le commandement de la compétition qui n'est pas sans rappeler les spéciales de Finlande. Ottl n'allait plus la lâcher sa position jusqu'à l'arrivée.

En revanche, ce fut un week-end à oublier pour Thierry Neuville et son copilote. Ils ont été contraints de s'arrêter après avoir cassé une suspension sur l'étape de Prangli. Ils ont ensuite rencontré un problème mécanique dans la Kambja Power Stage, qui les a obligés à abandonner sur le tronçon routier.

A l'issue de cette journée, Tanak avait pris 11 secondes d'avances sur la Hyundai de Breen. Ogier était un peu plus loin à 28.7s.

Classement intermédiaire :

1 Ott Tänak / Martin Järveoja (Hyundai i20 Coupe WRC) 1h15m08.4s
2 Craig Breen / Paul Nagle (Hyundai i20 Coupe WRC) + 11.7s
3 Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Toyota Yaris WRC) + 28,7 s

Jour 3

La 3e et dernière journée fut presque sans problème pour le leader qui confirmait sa victoire avec plus de 20 secondes d'avance sur Breen.

Le TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team a connu une finale fantastique sur le Rally Estonia avec un podium pour Sébastien Ogier, une victoire en Power Stage pour Kalle Rovanperä et six victoires d'étapes sur six pour la Toyota Yaris WRC. Ogier a augmenté son avance au championnat des pilotes tandis que Toyota reste en tête du classement des constructeurs.
 Ott Tanak, Hyundai, vainqueur : «La première épreuve WRC en Estonie était celle que je devais gagner, tout en sachant que ce serait ma première avec Hyundai Motorsport. Je ne pouvais me permettre aucune erreur, ne prenant aucun risque, mais aussi être performant avec le rythme requis pour gagner. Réunir tout cela a été  un véritable défi.».
Sébastien Ogier (leader du championnat) :
«C'est un résultat positif pour nous. Terminer sur le podium, c'est bien pour le championnat. C'est sûr qu'il y a un peu de frustration pour nous car nous savons que nous aurions pu faire mieux ce week-end, il y avait un potentiel que nous n'avons pas réussi à exploiter.

Gagner ici aurait été difficile mais nous avions la capacité d'être beaucoup plus proches ou du moins à la deuxième place. J'aurais aussi aimé obtenir plus de la Power Stage mais c'était l'étape la plus difficile du week-end et quand je trouve que c'est trop risqué de la faire, je n'ose pas et préfère assurer le podium. C'est toujours agréable de marquer de bons points dans un week-end difficile.

Le Rally Turkey (18-20 septembre) se déroulera pour la troisième fois depuis son retour en WRC en 2018 dans un nouvel emplacement autour de Marmaris sur la côte méditerranéenne. Des routes de gravier et rocheuses ainsi que des températures élevées en feront un nouvel événement à suivre de prêt pour l'obtention du titre mondial dans cette saison si particulière.

Classement final provisoire

1 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 Coupe WRC) 1h59m53.6s
2 Craig Breen/Paul Nagle (Hyundai i20 Coupe WRC) + 22.2s
3 Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (Toyota Yaris WRC) +26.9s
4 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota Yaris WRC) +41.9s
5 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota Yaris WRC) +1m18.7s
6 Teemu Suninen/Jarmo Lehtinen (Ford Fiesta WRC) +2m39.6s
7 Esapekka Lappi/Janne Ferm (Ford Fiesta WRC) +2m52.0s
8 Gus Greensmith/Elliott Edmondson (Ford Fiesta WRC) +4m53.8s
9 Oliver Solberg/Aaron Johnston (Volkswagen Polo GTI R5) +7m38.6s
10 Mads Østberg/Torstein Eriksen (Citroën C3 R5) +8m17.3s

Championnat

Pilotes

1 S. Ogier 79 points
2 E. Evans 70
3 O. Tänak 66
4 K. Rovanperä 55
5 T. Neuville 42
6 T. Suninen 34
7 E. Lappi 30
8 C. Breen 25
9 S.Loeb 8
10 T. Katsuta 8

Equipes

1 Toyota Gazoo Racing World Rally Team 137 points
2 Hyundai Shell Mobis World Rally Team 132
3 M-Sport Ford World Rally Team 83

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2020
stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020