Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Fabio Quartararo champion du monde à Misano

Bagnaia chute, Marc Marquez gagne et Fabio Quartararo champion du monde !


Publié par le Dimanche 24 Octobre 2021 à 15:43



Quartararo devient le premier champion Français de la MotoGP
Quartararo devient le premier champion Français de la MotoGP
Sur les terres de son principal adversaire, rien ne laissait présager que le championnat se jouerait en Italie alors que Bagnaia (Ducati) partait de la pole position et dominait la course.

Qualifié seulement 15e, Fabio Quartararo (Yamaha) était surtout en mode limite de la casse et remontée au classement. La chute de Bagnaia dans le 23e tour a mis fin au duel à distance. 

Marc Marquez (Honda) remporte la course devant son coéquipier Pol Espargaro. Bastianini sauve l'honneur de Ducati avec la 3e place. 

Quartararo, 4eme à l'arrivée, est champion du monde MotoGP, une première pour un pilote français !

Bagnaia, impérial jusqu'à ...la faute fatale

Pour ce 2e rendez-vous italien sur le circuit de Misano, Ducati était bien favorite par rapport au clan Yamaha dont Quartararo est le chef de file.

Avec une météo incertaine pour les essais, Johann Zarco était celui qui se distinguait le premier en FP1 puis récidivait en FP3. Jack Miller était le plus rapide du FP2. Et pourtant c'est bel et bien Francesco Bagnaia qui signait la pole position sur une piste séchante et pas facile. Ducati trustait même la première ligne avec la 2e place de Miller et la surprenante 3e de Marini.

Pendant ce temps, Quartararo ne parvenait pas à faire mieux que 15e ! 

C'est donc un scénario qui part en faveur d'une prolongation du duel sur une fin de saison qui ne compte plus que 2 courses après Misano. D'autant que Bagnaia prend d'emblée en main la course dès le départ. Il maîtrise tout le début de l'épreuve. 2e, Jack Miller chute au 4e tour et il n'y a que Marc Marquez qui puisse contester une victoire à l'italien.

Pendant 22 tours on pense que le champion espagnol sera capable de porter une attaque avant l'arrivée. Et pourtant, Bagnaia imprime un rythme qui ne permet pas de le dépasser et mieux on pense que la décision est faite au 23e tour avec un petit écart de fait.

Bagnaia commet alors une erreur fatale en chutant dans le 23e tour. Le championnat vient de se conclure sur ce fait de course.

Quartararo, patience pour un titre mondial historique !

En difficulté lors des qualifications, Fabio Quartararo sait que le 2e passage par Misano ne sera pas forcément une partie de plaisir. Pourtant mathématiquement en position favorable au classement général, le français doit, avant tout, faire une remontada en course pour prendre le maximum de points et faire éventuellement la décision plus tard.

Toutefois, il existe une possibilité pour Quartararo d'être champion du monde : que son adversaire commette une erreur. Quartararo fait sa course, il se retrouve 15e au tour 1 puis 12e après 4 tours.

Au tour 7, Quartararo est remonté au 10e tour. 8 tours plus tard Quartararo continue à prendre de nouveaux points en doublant Rins et prend la 6e place. Puis 5e au 20e tour. 

A la chute du leader, Quartararo devient champion du monde et vise alors le podium.

Doublant Oliveira, Quartararo se fait pourtant redoubler dans le dernier tour par un retour magnifique de Bastianini. Peu importe, au damier, la France compte un champion du monde MOTOGP : Fabio QUARTARARO !

Doublé Honda et nouvelle victoire de Marc Marquez !

Doublé Honda à Misano
Doublé Honda à Misano
Plus ca va et mieux ca va pour Marc Marquez. Encore une fois, le champion du monde Espagnol s'est battu pour une nouvelle victoire. Celle-ci semblait difficile à obtenir tant la Ducati de Bagnaia semblait forte.

Continuant à mettre la pression en fin de course sur le leader, Marc Marquez semblait se diriger vers une seconde place. A 5 tours de la fin, Bagnaia abandonne et Marc Marquez passe en tête. Il va aller chercher une 3e victoire cette année après le Sachsenring et Austin.

Honda peut également se satisfaire de voir que Pol Espargaro a pu viser le podium durant toute la course. Le doublé obtenu est une belle récompense pour une moto qui n'est pas facile à piloter.

Johann Zarco dur dur mais du mieux

Zarco dans le top 5 !
Zarco dans le top 5 !
La seconde partie de la saison est très difficile avec peu de points marqués pour le français qui a été également opéré d'un syndrome des loges. A Misano, un lieu où sa Ducati s'exprime bien, on se prend à rêver à un retour en grâce de Johann notamment avec 2 essais libres dont il sort en tête.

Pourtant, Johann va rater sa qualification et ne part que 10e sur la grille de départ alors que la première ligne est monopolisée par 3 autres pilotes Ducati.

Son départ n'est pas non plus bon, Johann se retrouve seulement 14e en début de course. Ensuite, Johann va rester dans la lutte pour le top 10 profitant également des abandons de Miller, Alex Marquez, Martin et Oliveira.

En fin de course, Johann passe Rins et termine à une encourageante 5e place. Il revient également à la 4e place du championnat.

Valentino Rossi dit au revoir à son public italien

Un moment spécial avant la future retraite de Valentino Rossi
Un moment spécial avant la future retraite de Valentino Rossi
Ce Grand-prix d'Emilie Romagne marquait également le dernier grand prix en Italie avant que le grand Valentino Rossi ne raccroche son casque de pilote. 

Sa dernière place sur la grille est anecdotique mais sa remontée à la 10e place est belle tout comme la fête qui sera organisée à l'arrivée pour saluer l'immense champion qu'il a été en grand prix Moto. Le public a pu dire au revoir au pilote !

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 21/11/2021