Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

MotoGp 2024 : Portugal, Vinales gagne le sprint

Superbe sprint pour le hors d'oeuvre portuguais


Publié par le Samedi 23 Mars 2024 à 19:28



Maverick Vinales a saisit sa chance pour remporter son premier sprint (Photo Aprilia)
Maverick Vinales a saisit sa chance pour remporter son premier sprint (Photo Aprilia)
Second rendez-vous de la saison 2024, le Portugal a déjà délivré un beau sprint ce samedi après que Bastianini ait signé la pole position. Mais l'italien n'a pas concrétisé en course laissant son équipier Bagnaia mener la course.

Mais il était écrit que ce ne serait pas une Ducati qui s'imposerait cette fois. En effet c'est Maverick Vinales qui a imposé son Aprilia devant Marc Marquez (Gresini) et Jorge Martin (Pramac).

Qualifié en Q2, Quartararo n'a pas pu faire mieux que 9e mais marque toutefois un petit point.

Bastianini ne transforme pas

Enea n'a pas transformé sa pole en podium
Enea n'a pas transformé sa pole en podium
Dès le départ et les premiers mètres de ce sprint, les places étaient chères. Bastianini a été vite débordé et c'est Vinales qui a pris le premier virage en tête.

Ensuite, c'est Jack Miller qui prend le commandement avec sa KTM. Suivent Bagnaia, Vinales, Marc Marquez et Bastianini ne pointe que 5e.

Enea n'a jamais été en mesure de prendre le dessus sur ses adversaires. Les positions ont été disputées de bout en bout. Le pilote Ducati usine perdra même une position de plus pour finir seulement 6e.

Bagnaia prend les choses en main mais...

Bagnaia est passé à côté de la victoire
Bagnaia est passé à côté de la victoire
Heureusement, chez les rouges, Francesco Bagnaia prend les choses en main et passe premier dès le second tour. Il va rester devant durant 7 tours creusant légèrement l'écart sur ses poursuivants qui par contre se disputent les positions suivantes.

Malheureusement, Bagnaia va commettre une erreur au freinage de la fin de ligne droite et il ne peut pas prendre le virage. L'italien, champion du monde,  perd alors plusieurs positions et se retrouve 4e.

Maverick Vinales, solide, gagne son premier sprint

Batailles de sprint (Photo Gold & Goose Red Bull Content Pool)
Batailles de sprint (Photo Gold & Goose Red Bull Content Pool)
Qualifié brillamment à la 2e place sur la grille de départ, Maverick Vinales fait un bon début malgré le fait qu'il se fait rapidement redoublé par Miller, Bagnaia et Marc Marquez.

Le pilote Aprilia repasse ensuite Miller alors qu'une série de chutes intervient : Rins, Zarco, Brad Binder et Di Giannantonio sont à terre. 

Vinales redouble ensuite Marc Marquez et profite alors de la faute de Bagnaia pour passer en tête.

Malgré la pression en fin de course de Jorge Martin puis de Marc Marquez, Vinales tient bon et s'offre sa première victoire avec Aprilia en sprint.

Marc Marquez en forme

On l'attendait, Marc Marquez est bien dans le trio de tête
On l'attendait, Marc Marquez est bien dans le trio de tête
En pole ici l'année dernière, Marc Marquez était identifié comme pilote à suivre à Portimao. Les essais ont confirmé sa bonne forme sur ce tracé vallonné. 

Pourtant sa qualification n'aura pas été aussi facile que prévu et Marc Marquez signe le 8e chrono. 

Pour autant, Marc Marquez allait être un candidat sérieux à ce sprint au moins pour le top 3. Son départ le replace déjà au 4e rang. Il se bataille ensuite avec Vinales et Miller.

Marc commet une petite faute qui fait repasser Vinales et décide de gérer un peu ses pneus pour être compétitif en fin d'épreuve.

Troisième derrière le leader et Jorge Martin qui aura été un sérieux adversaire, le pilote Gresini est effectivement compétitif en fin de sprint et repasse à la 2e place. Il ne pourra pas contester la victoire.

Mais on peut aussi espérer que pour le grand prix dimanche, il sera un sérieux candidat au podium.

Jorge Martin 3e

Jorge Martin n'a pas volé au dessus des autres cette fois (Photo Gold & Goose - RB Content pool)
Jorge Martin n'a pas volé au dessus des autres cette fois (Photo Gold & Goose - RB Content pool)
Roi du sprint, Jorge Martin n'aura pas été aussi rapide que d'habitude. Qualifié 3e, Martin a été dominé par Bagnaia son rival pour le titre mondial.

Mais le sprint a été très serré et en seulement 12 tours la moindre erreur renverse le résultat. C'est ce qui est arrivé avec l'erreur de Bagnaia. Cela profite donc à Jorge Martin qui reprend 1 point et reste au contact du double champion en monde en titre. 

Reste que pour le grand prix, Bagnaia semble avoir l'avantage. 

Quartararo 9e

1 point c'est tout pour Fabio !
1 point c'est tout pour Fabio !
Il semblait y avoir du mieux pour le pilote Yamaha directement qualifié en Q2. Mais c'est de la 9e place qui s'élançait depuis la grille de départ et son début de sprint a été moyen. Le choix du pneu arrière a été déterminant dans le résultat. 
"En gros, je m'attendais à ce que le Sprint d'aujourd'hui se déroule comme ça. Nous étions en pneu Medium arrière car nous avions un assez mauvais ressenti avec les pneus tendres.

La chute du pneu arrière tendre est assez importante, j'ai donc préféré courir avec le pneu arrière Medium aujourd'hui et souffrir un peu dans les premiers tours – car la mise en température de ce pneu est assez difficile – avant d'accélérer le rythme.

C'était un plutôt bon sprint pour moi. Je pense que cela fait un moment que je n'ai pas terminé à moins de 8 secondes de l'avant en Sprint, surtout avec un pneu différent. C'était super de voir la différence avec les autres motos : c'est une bonne information pour nous. Nous gagnons en expérience et nous connaissons déjà notre choix de pneus pour demain : dur à l’avant, médium à l’arrière. Je me sens plutôt bien.

J'espère que nous pourrons faire une belle course demain. Je pense que notre rythme n'est pas trop mauvais avec le médium. On ne peut pas ressentir une grande amélioration en seulement deux GP, mais si l'on compare notre façon de travailler avec le premier test en Malaisie, nous nous améliorons.

Mais il reste encore beaucoup de travail à faire pour revenir là où nous souhaitons être."

Classements

Les médaillés ! (Photo Gold & Goose Red Bull Content pool)
Les médaillés ! (Photo Gold & Goose Red Bull Content pool)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 13/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 12/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 12/05/2024

Racing Forever, 20 ans de photos de sports-mécaniques