Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT3 WC Europe : Imola

Le Belgian Audi Club Team WRT de retour sur la plus haute marche


Publié par le Jeudi 30 Juillet 2020 à 22:08



Photo Dirk Bogaerts/Sro
Photo Dirk Bogaerts/Sro
Le lancement de la saison européenne du GT3 World Series était très attendu et c'était à Imola en Italie que cela se passait fin juillet. C'est Audi qui s'est illustré avec le team Belge WRT et le trio Bortolotti / Van der Linde / Vaxiviereet remporte le général de l'Endurance cup. En catégorie Silver Cup,  Barwell Motorsport et  Lamborghini gagnent alors que la catégorie Pro-Am revient au team Garage 59 et leur Aston Martin.

L'équipage de l'Audi R8 LMS n ° 31 composé de Mirko Bortolotti, Kelvin van der Linde et Matthieu Vaxiviere a effectué une course parfaite sur le site historique italien. Avec 46 GT3 en piste, la compétition a été passionnante durant les 3 heures de l'épreuve. 

 Vaxiviere a pris le départ et a terminé cinquième après son relais alors qu'une autre Audi, celle d'Attempto Racing n ° 66 conduite par Frederic Vervisch, a mené. Le poleman a maintenu son avantage dans le premier virage et a montré un bon rythme, s'éloignant de James Calado sur la Ferrari # 51 AF Corse. Raffaele Marciello s'est classé troisième dans sa Mercedes-AMG AKKA ASP # 88, puis a pris la deuxième place avec un dépassement parfait du pilote Ferrari.

Le premier relais a vu plusieurs neutralisations et c'est pendant une d'elle que la fenêtre des stands s'est ouverte. Un arrêt lent a saboté les chances de victoire de la voiture Attempto, tandis qu'une Ferrari de chez AF Corse prenait le commandement. 

Van der Linde est sorti des stands à la cinquième place, mais le Sud-Africain n'était pas d'humeur à traîner. Il a doublé plusieurs concurrents pour remonter au classement.  Revenu sur la Ferrari de tête,  Van der Linde n'a pas tardé pour prendre la première place.

Sans neutralisation durant cette période, le pilote WRT a construit une avance de près de 20 secondes à la fin de son relais. Pendant ce temps, la Ferrari n ° 51 a reçu une pénalité au volant pour excès de vitesse pendant une période jaune. Les espoirs de la marque italienne se sont encore affaiblis lorsque la voiture # 72 SMP Racing a subi un long retard dans les stands. Cela a laissé Davide Rigon en dehors du top 20, réduisant les chances de victoire de l'équipe russe. 

Bortolotti a pris le volant de l'Audi n ° 31 en dernier et a porté l'avantage du team à plus de 25 secondes, mais l'entrée de la voiture de sécurité a resserré les écarts. Toutefois, Bortolotti a bien géré les relances de courses et a repris de l'avance pour aller chercher la victoire.

Derrière lui, une fantastique bataille pour le podium avec Mathieu Jaminet (# 12 GPX Racing Porsche) qui était sous la forte pression de la Mercedes # 88 AKKA ASP de Felipe Fraga. Le Brésilien avait cependant ses propres problèmes, alors que Dries Vanthoor (# 32 Belgian Audi Club Team WRT) se rapprochait de lui pour lui contester sa position et une place sur le podium. 

Jaminet en profita pour consolider la 2e place  et Fraga remporta son duel avec  Vanthoor. Le podium était alors décidé.

 

Photo Dirk Bogaerts/Sro
Photo Dirk Bogaerts/Sro
La classe Silver Cup a été remportée par la Lamborghini # 78 Barwell Motorsport, conduite par Patrick Kujala, Alex MacDowall et Frederik Schandorff, qui s'est imposée comme un sérieux prétendant pendant la seconde moitié de la course et a pris la tête à la suite d'une collision entre ses rivaux de classe Garage 59 (# 159 Aston Martin) et Tech 1 Racing (# 15 Lexus). L'Aston a pris la deuxième place, battant la Lexus après une bataille serrée qui a duré une grande partie du concours de trois heures.

Bien qu'ils aient raté la victoire d'argent, le Garage 59 a été clairement vainqueur en Pro-Am alors que l'Aston Martin n ° 188 a terminé une excellente 14e place au classement général. En effet, l'équipe britannique avait neuf places d'avance sur son plus proche rival à l'arrivée grâce à une excellente performance de l'équipage d'Alexander West, Chris Goodwin et Jonny Adam. Le finaliste est allé à la Ferrari # 93 Sky Tempesta Racing, qui était à moins d'une seconde d'avance sur l'Audi Sainteloc # 26. La Bentley # 108 CMR de Bernard Delhez, Romano Ricci et Stephane Tribaudini a couru dans la catégorie Am Cup et a pris le drapeau à damier à la 31e place du général. 

Après la première manche d'Endurance Cup, le GT World Challenge Europe Powered by AWS restera en Italie pour son prochain événement, qui verra le coup d'envoi de la Sprint Cup avec un trio de courses d'une heure à Misano (7-9 août). L'Endurance Cup reprendra avec un concours de six heures au Nurburgring les 5/6 septembre. 

La course d'aujourd'hui a lancé la 10e saison de compétition pour l'Endurance Cup et fait allusion à une autre campagne bourrée d'action pour le championnat longue distance. En effet, avec la reprise de la course, la bataille a vraiment commencé.

Photo Dirk Bogaerts/Sro
Photo Dirk Bogaerts/Sro

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook