Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT World Challenge Europe 2021 Sprint : Valencia

Mercedes-AMG Team Toksport WRT conclut la saison avec un week-end sensationnel


Publié par le Mercredi 29 Septembre 2021 à 03:13



Attribution des titres Silver à Valencia (Photo D.Bogaerts - SRO)
Attribution des titres Silver à Valencia (Photo D.Bogaerts - SRO)
Fin septembre, les titres Pro-Am et Silver Cup se sont décidés lors de la finale Sprint de Valence et Mercedes-AMG Team Toksport WRT a conclu la saison avec un week-end sensationnel. En effet, Stozl/Engel ont été impériaux en Espagne avec une double victoire. 

Attempto Racing Audi et AKKA ASP Mercedes-AMG se partagent les victoires en Silver Cup. Fontana et Emil Frey Racing Lamborghini survivent à un week-end tendu pour sceller les titres de la Silver Cup.
 
AF Corse Ferrari et SPS Automotive Performance Mercedes-AMG remportent des victoires en course Pro-Am. Barwell Motorsport Lamborghini remporte la couronne des équipes Pro-Am, Ramos/Chaves remportent le titre des pilotes

Les titres Silver Cup et Pro-Am ont été décernés lors de la dernière course Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS Sprint Cup de 2021, tandis que Mercedes-AMG Team Toksport WRT a signé une série de victoires au classement général pour conclure la campagne en beauté sur le Circuit Ricardo. Tormo Valence. 

Alex Fontana et Emil Frey Racing ont remporté les titres de la Silver Cup, tandis que l'équipe Lamborghini Barwell Motorsport et sa paire de Miguel Ramos et Henrique Chaves ont remporté les honneurs Pro-Am sur le site espagnol.

Le championnat général de la Sprint Cup s'est décidé avant le dernier meeting de l'année, avec Dries Vanthoor et Charles Weerts et  l'équipe WRT qui font un doublé au championnat dans l'Audi #32.

Course 1 : Mercedes-AMG Team Toksport WRT tire les premiers

Le travail rapide dans les stands s'est avéré être le facteur décisif lors de la première course du dimanche. La McLaren #38 JOTA Sport de Ben Barnicoat prenait le commandement depuis la pole position et restait en contrôle tout au long d'un premier relais ponctué par deux périodes de safety car.

Le premier était le résultat d'une collision entre plusieurs voitures dans le premier tour qui a éliminé l'Aston Martin #188, la Mercedes-AMG #7 et la Mercedes-AMG #90, tandis que le second est venu après que Weerts ait poussé Ulysse de Pauw (#107 CMR Bentley) dans le gravier.

Barnicoat est resté devant Stolz aux deux redémarrages, tandis que Ricardo Feller (#14 Emil Frey Racing Lamborghini) a dépassé Timur Boguslavskiy (#88 AKKA ASP Mercedes-AMG) pour se retrouver troisième à l'ouverture de la fenêtre des stands. Lorsque Stolz s'est arrêté pour passer le relais à Engel, l'équipage du Toksport WRT a effectué l'un des arrêts les plus rapides de la course. Barnicoat a continué d'afficher des tours rapides au volant de la McLaren n°38, mais cela n'a pas suffi à empêcher Engel de prendre la tête dans le virage 1. 

Ollie Wilkinson s'est installé à la deuxième place dans la voiture JOTA tandis que Fontana occupait la troisième place du classement général et menait confortablement la classe Silver Cup après avoir succédé à Feller dans la Lamborghini n°14. Le coureur suisse avait juste besoin de garder sa place pour décrocher le titre de la classe, mais avec 10 minutes encore de course, il a mal évalué une tentative de dépassement sur Wilkinson.

Raffaele Marciello (#88 AKKA ASP Mercedes-AMG) manquait de peu la McLaren en tête-à-queue, permettant à Christopher Haase (#25 Saintéloc Racing Audi) de se glisser en seconde position. La course de Wilkinson a été terminée, tandis que Fontana a reçu une pénalité pour l'incident. 

Devant, Engel n'a pas été troublé et a gagné avec 8,8 secondes d'avance sur Haase et Marciello. La quatrième place au classement général est revenue à l'Audi Attempto Racing #99 de Dennis Marshall et Alex Aka, qui a remporté sa première victoire en Silver Cup de la saison. Bien que le duo allemand ait profité de l'erreur tardive de Fontana, il s'agissait néanmoins de leur course la plus impressionnante de 2021.

Après avoir remporté le championnat, Fontana a été classé sixième, donnant au pilote suisse un avantage de 14,5 points sur Frank Bird et Ryuichiro Tomita (#31 Team WRT Audi) avant la finale. 

La victoire en Pro-Am est revenue à la Ferrari AF Corse n°52 après une superbe bataille avec la Lamborghini Barwell Motorsport n°77. 
 

Emil Frey Racing et Barwell Motorsport sont couronnés champions de leur catégorie alors que Mercedes-AMG Team Toksport WRT remporte une nouvelle victoire ce week-end

C'était la 100e course de la Sprint Cup depuis la création de la série en 2013. Pour les équipes Emil Frey Racing et Barwell Motorsport, quelques points suffisaient pour être champions dans leurs catégories.

Au départ, la Mercedes-AMG n°6 prend les commandes. Parti de la pole position, Engel conservait son avance sur Jules Gounon (#89 AKKA ASP Mercedes-AMG) dans le virage 1 et conservait un petit avantage tout au long du premier relais. Il y a eu une voiture de sécurité au début de course  quand Vanthoor a déclenché un incident avec de multiples voitures. 

La phase d'arrêt aux stands a bien failli changer la donne au détriment de l'équipe Toksport. Engel s'est arrêté relativement tôt dans la fenêtre stand, tandis que Gounon est resté le plus longtemps possible et a réalisé une série de tours rapides.

Lorsque le Français a passé le relais à Petru Umbrarescu, l'équipe AKKA ASP a effectué un superbe arrêt, envoyant le Roumain avec une réelle chance de prendre la tête. C'était serré, mais Stolz a émergé légèrement devant Umbrarescu pour maintenir un ordre inchangé à l'avant. 

Une fois de plus, la Mercedes-AMG n°6 a pu dominer la seconde moitié de la compétition, Stolz s'éloignant d'Umbrarescu tandis que Norbert Siedler (Emil Frey Racing Lamborghini n°163) s'est rapproché de la Mercedes-AMG n°89.

L'Autrichien semblait avoir un avantage de rythme mais n'a pas pu faire de tentative sérieuse pour gagner une position.

Sans pression, Stolz a remporté une quatrième victoire de la saison avec 15,3 secondes d'avance tout de même. Umbrarescu a obtenu une deuxième place, la meilleure de sa carrière, aux côtés de Gounon, tandis que Siedler a complété le podium aux côtés de l'as espagnol Albert Costa. 

La Silver Cup a été dominée par les Mercedes-AMG. Jim Pla a gardé son sang-froid depuis la pole position et était confortablement en tête lors du premier relais.

Il a passé le relais à Konstantin Tereschenko, qui a contrôlé la pression exercée par Ezequiel Perez Companc (#90 Madpanda Motorsport) et Óscar Tunjo (#7 Toksport WRT Mercedes-AMG) pour terminer la campagne avec une troisième victoire en Silver Cup.   

En Pro-Am à décider, la Lamborghini n°77 n'avait qu'à terminer pour décrocher la couronne, la tâche la plus importante pour le pilote de départ Chaves était de survivre au premier tour.

Il l'a fait sans aucun problèmes, tandis que plus haut dans le classement, Baumann a mené la catégorie avec une sixième place au classement général pour la Mercedes-AMG #20. 

Chaves a cédé le relais à Ramos pour le dernier relais. Le pilote portugais expérimenté a conservé la troisième place, ce qui était plus que suffisant pour remporter le titre Pro-Am à l'occasion de son 50e anniversaire.

Pierburg a succédé à Baumann et a remporté un deuxième trophée cette  saison dans la Mercedes-AMG #20.
 


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 04/07/2022
Stéphane GAUTHIER | 30/06/2022