Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT World Challenge Europe 2021 : Paul Ricard

La victoire pour le GPX Racing Porsche.


Publié par le Mardi 1 Juin 2021 à 07:44



1000 kms du Paul Ricard (Photo Sro)
1000 kms du Paul Ricard (Photo Sro)
Ce week-end marquait un anniversaire sur ce tracé avec la dixième venue de l’Endurance Cup (depuis 2012). Pour les 47 engagés, le circuit était dans sa configuration de 5,791 km, avec quinze virages et les 1,8 km de la ligne droite du Mistral…

GPX Racing Porsche remporte une victoire spectaculaire acquise lors de la toute dernière heure. En effet, l'équipe basée à Dubaï bat Orange1 FFF Racing Lamborghini après les 6 heures de l'épreuve varoise.

L'équipe française AKKA ASP Mercedes-AMG remporte la Silver Cup.  Sky Tempesta Racing scelle la victoire en Pro-Am avec un dépassement tardif de la Ferrari #93

Prochaine étape du GT World Challenge Europe, la manche néerlandaise de Zandvoort, avec deux épreuves de la Sprint Cup, les 18 et 20 juin.

Une dernière heure pleine d'action a vu GPX Racing remporter la victoire sur les 1000 km du Circuit Paul Ricard pour donner à Porsche sa première victoire en Fanatec GT World Challenge Europe Endurance Cup. 

Ce fut une revanche particulièrement bonne pour l'équipe basée à Dubaï, qui avait vu s'échapper le titre du championnat  l'an dernier ici même après avoir mené une grande partie de la course de six heures.

Cette fois,  c'est Orange1 FFF Racing qui a subi un dénouement malheureux et tardif. La Lamborghini n°63 menait depuis la pole position et semblait en bonne voie pour une victoire, en particulier lorsqu'Andrea Caldarelli a obtenu 13 secondes d'avance au cours de la troisième heure. 

Mais la Porsche #22 n'était jamais loin du leader. Parti de la sixième place, Earl Bamber progresse lors des deux premiers relais et passe le volant à Mathieu Jaminet en cinquième position. L'as français était en superbe forme à domicile, dépassant la Ferrari #71 Iron Lynx de Callum Ilott puis la BMW #34 Walkenhorst Motorsport de Marco Wittmann pour faire de l'équipage GPX un sérieux prétendant à la victoire. Néanmoins, la Lamborghini #63 est restée la grande favorite à mi-distance. 

La course s'est déroulée sans interruption jusqu'aux dernières minutes de la quatrième heure lorsque la Mercedes-AMG n°2 GetSpeed ​​s'est arrêtée en piste à la suite d'un incident, provoquant une période neutralisée sur tout le tracé. La Lamborghini #63 effectuait son avant-dernier arrêt et maintenait sa position en tête du peloton, tandis que la Porsche #22 perdait plusieurs secondes dans les stands et glissait derrière la BMW #34. 

Matt Campbell a pris les commandes de la Porsche GPX pendant les deux dernières heures et a rapidement repris la deuxième place à Sheldon van der Linde avant de se lancer à la poursuite du leader Caldarelli. Le pilote australien s'est rapproché tout au long du relais et, à l'approche de la dernière salve d'arrêts, l'écart s'est réduit à moins de deux secondes. 

Pour ajouter au suspense, les leaders sont rentrés dans les stands ensemble. La Lamborghini #63 a maintenu son avantage avec Marco Mapelli désormais au volant, mais alors que le temps passait dans la dernière heure, il était clair que Campbell avait un avantage de rythme. La chasse était ouverte. 

Le chasseur a rapidement effacé le déficit de deux secondes et a été particulièrement rapide dans la longue ligne droite du Mistral. Avec 40 minutes à faire, Campbell a réussi la jonction sur la Lamborghini et a fait un dépassement par l'extérieur. Cela semblait être le coup gagnant mais l'Australien est parti un peu large ensuite et a redonné une autre chance à Mapelli. Il y a eu un léger contact, mais les deux ont poursuivi leur bataille. 

Campbell réussissait alors le même dépassement  et a tenu sa place de leader. Le pilote Porsche a assuré à GPX sa première victoire au classement général depuis les Total 24 Hours of Spa 2019. 
 
Matt Campbell, Porsche GPX Racing n°22 : "Ouais, wow ! Avant la course, nous ne nous attendions certainement pas à ça. Les gars ont fait un travail fantastique et l'équipe GPX a été irréprochable lors des arrêts aux stands. Ce n'était pas facile - nous avons eu un peu de contact dans le dernier relais - mais nous y sommes parvenus. Je suis tellement excité pour le GPX. Nous n'avons pas eu le meilleur événement à Monza alors se battre comme ça... , c'est fantastique."

Victoire française en Silver

Cocorico en Silver Cup (Photo D.Bogaerts - SRO)
Cocorico en Silver Cup (Photo D.Bogaerts - SRO)
Les honneurs de la Silver Cup sont allés à AKKA ASP, qui a triomphé avec sa Mercedes-AMG n°87 après avoir pris la tête sur l'Aston Martin n°159 du Garage 59 en deux heures de course.

Konstantin Tereschenko, Simon Gachet et Thomas Drouet ont terminé 11e au général sous le drapeau à damier. Seconde place pour la Lamborghini n°14 Emil Frey Racing. Grasser Racing a complété le podium de la catégorie grâce à un bon parcours de sa Lamborghini n°16.  
Thomas Drouet, vainqueur en Silver : " Le weekend commençait bien avec de bons essais, constructifs, qui ont débouché sur une 2eme place en silver aux essais qualifs et P16 au général. 

Avant le départ de la course réelle, j'ai pris part à la course de simulateur, 2eme manche des Fanatec Esports GT Pro Series. Malheureusement, après un bon départ je me suis fait percuter à l'arrière par un concurrent et je dois abandonner à cause des dégâts...

Je me reconcentre vite sur la course réelle ! C'est la première fois que je participe aux 1000km, course de 6h, qui sert de répétition aux Total 24h de Spa.

C'est Konstantin Tereschenko qui prend le départ sur notre voiture, pour un double relai. Il reste au contact du groupe de tête, gagne quelques positions !

Après 2h de course, nous sommes toujours P2 en silver, et 14eme du général. Konstantin rentre au stand et c'est à Simon de prendre le volant. Très bon pit stop de l'équipe, l'ingénieur relâche Simon qui parvient à sortir un souffle devant l'Aston Martin !

Simon part pour son double relai, et parvient a creuser l'écart sur la seconde place Silver ! Nous réalisons une course solide !

Il est 22h, c'est à moi de prendre le volant pour les deux dernières heures de course ! Nous avons environ 40s d'avance sur nos poursuivants directs, il me suffit de maintenir un rythme solide, ramener la voiture ! C'est chose faite, je réalise un double relai sans erreur, et nous passons l'arrivée vainqueur en Silver !!"

Pro-Am : Avantage Ferrari

(Photo P.Hecq - SRO)
(Photo P.Hecq - SRO)
Sky Tempesta Racing a remporté la victoire en Pro-Am avec sa Ferrari n°93. Eddie Cheever III a fait un dépassement dans le dernier tour sur la Lamborghini #19 Orange1 FFF Racing, bien qu'une pénalité de temps pour cette dernière signifiait que le résultat était déjà assuré.

Cheever et ses coéquipiers Chris Froggatt et Jonathan Hui ont mené les premières étapes avant d'être également pénalisé et ont ensuite riposté et ont pourchassé la Lamborghini jusqu'à l'arrivée. L'Aston Martin #188 Garage 59 est restée un challenger tout au long de l'épreuve et a finalement complété le podium de la catégorie. 


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook