Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT WC Europe Sprint : Grand final à Barcelone

Le titre Sprint Cup pour le Belgian Audi Club Team WRT et Vanthoor et Weerts.


Publié par le Samedi 17 Octobre 2020 à 12:42



Vanthoor et Weerts et Audi WRT au top à Barcelone (Photo SRO)
Vanthoor et Weerts et Audi WRT au top à Barcelone (Photo SRO)
Avec un programme de 3 courses, le week-end dernier, pour clore une saison Sprint particulière, Barcelone aura été à la hauteur du rendez-vous et a offert du spectacle pour l'obtention des titres de l'une des catégories du GT World Challenge Europe.

Après une année 2019 difficile, Le Belgian Audi Club Team WRT récupère les titres de la Sprint Cup alors que Vanthoor et Weerts sont couronnés au classement pilotes.

Le titre de la Silver Cup revient à Sainteloc Racing Audi et les jeunes français Simon Gachet et Steven Valette.

Emil Frey Racing et Lamborghini se sont relancés dans la course au titre avec la victoire en course 1 avant de se voir pénalisés en course 2 et éliminés de cette lutte.  L'Audi Attempto Racing n ° 55 (Vervisch-Schöll )  a récupéré la victoire dans cette 2e manche.

Akka-Asp a remporté la dernière course du week-end catalan. Associé à Marciello, Timur Boguslavskiy est également vice-champion de la Sprint Cup.

Domination de Ferrari en Pro-Am alors qu'AF Corse remporte la finale, Sky Tempesta Racing remporte le titre. 

Course 1 : Costa / Altoè s'offrent une prolongation

Lors de cette course 1, Emil Frey Racing a renforcé sa candidature au titre. Costa / Altoè ont imposé leur Lamborghini pour la seconde fois consécutive en Sprint Cup. 

Pour le team Emil Frey Racing Lamborghini c'est même un doublé avec la seconde place pour Grenier / Feller et cerise sur le gâteau la victoire en SIlver Cup pour cet équipage.

Machiels / Bertolini (Ferrari AF Corse) remportent la victoire Pro-Am.
 

Course 2 : Les pénalités qui changent tout

Le fait marquant de cette deuxième manche c'est que les vainqueurs ont été pénalisés et ont perdu leurs positions au profit d'Attempto Racing.

L'équipe de Hanovre avec Nicolas Schöll et le pilote Audi Sport Frédéric Vervisch ont célébré leur première victoire avec une avance de 4,6 secondes sur Weerts / Vanthoor.

Les équipages # 163 Emil Frey Lamborghini (Altoe/A.Costa) et # 4 HRT Mercedes-AMG (L.Stolz/M.Engel) ont tous deux écopé de pénalités de 35 secondes pour des infractions dans la voie des stands. Ces sanctions ont été annoncées après la fin de la course. Les deux voitures pénalisées tombent hors des points et ne sont plus en lice pour le championnat de la Sprint Cup. 

L'équipage # 32 du Belgian Audi Club Team WRT, composé de Dries Vanthoor et Charles Weerts, détient alors une avance de 8,5 points sur Timur Boguslavskiy (# 88 AKKA ASP Mercedes-AMG) avant la course décisive disputée le dimanche après-midi.

Dans la catégorie Silver, le duo Jim Pla et Benjamin Hites (#89) s’offre aussi une magnifique victoire (la première).

En Pro-Am, C.Froggatt/E.Cheever ont gagné la catégorie avec leur Ferrari SKY - Tempesta Racing.

 

Course 3 : Le sprint final

Une nouvelle fois, le circuit de Barcelona-Catalunya a bien voulu sourire au Team AKKA-ASP qui après son premier succès Sprint sur ce tracé en 2016 (Tristan Vautier et Felix Rosenqvist), puis une victoire Endurance en 2017, a signé une nouvelle victoire sur la Course 3 avec Timur Boguslavskiy et Raffaele Marciello (#88).

Au départ, en milieu de grille, un incident provoque un contact entre plusieurs concurrents dont un termine dans le muret. Le safety-car entre en piste… après plus de 10 minutes de neutralisation, la course reprend son cours. Raffaele Marciello mène toujours la meute et prend progressivement le large. En quittant les stands après le changement de pilote, Timur Boguslavskiy (#88) dispose de plus de 6 secondes d’avance.

Sur la dernière partie de course, le pilote russe gère son capital temps en ne commettant aucune erreur et ménageant sa voiture et ses pneumatiques. Timur Boguslavskiy passe sous le damier en tête et décroche la deuxième victoire au scratch de la saison pour la #88, après celle de la Course 2 à Misano. 

Weerts et Vanthoor savaient qu'une place sur le podium leur garantirait le titre et ont fait exactement ce qui était nécessaire, terminant à une seconde place confortable. 

A19 ans, Weerts devient le plus jeune champion général de l'histoire du GT World Challenge Europe Powered by AWS. Vanthoor imite son frère Laurens, qui a remporté le précurseur de la Sprint Cup, la FIA GT Series, avec la même équipe en 2013. Pour le Belgian Audi Club Team WRT, le titre 2020 représente un septième en huit saisons.

La Lamborghini # 14 Emil Frey Racing de Mikäel Grenier et Ricardo Feller a terminé troisième du classement général et a remporté la catégorie Silver Cup. 

En Pro-Am victoire pour l'équipage # 52 AF Corse de Louis Machiels et Andrea Bertolini

Le championnat s'est donc terminé avec Vanthoor et Weerts champions avec seulement quatre points d'avance sur Boguslavskiy, tandis que Marciello a assuré la troisième place malgré son absence à Zandvoort. 
 

Alors que la campagne de la Sprint Cup est terminée, l'événement principal de la saison est encore à venir. Les Total 24 Hours of Spa se dérouleront du 22 au 25 octobre, proposant un défi très différent de celui du Circuit de Barcelone-Catalunya. Ce sera d'ailleurs disputé pour la première fois pendant l'automne et la course phare du championnat aura  56 voitures au départ.

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2020
stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020