Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Fanatec GT WC Europe 2022 : Valencia, des titres dans la première course

Le sprint vers les titres !


Publié par le Dimanche 18 Septembre 2022 à 08:54



Le départ de la première course (Photo SRO)
Le départ de la première course (Photo SRO)
Valencia marquait la fin de la saison Sprint du Fanatec GT World Europe challenge. A l'issue de la première course, le titre Sprint est revenu aux champions en titre Dries Vanthoor et Charles Weerts du team Audi WRT.

Ce sont les champions de la Silver Cup 2022 qui se sont imposés dans cette première épreuve espagnole. De Pauw et Jean ont imposé pour la seconde fois leur Ferrari au classement général.

En Pro-Am aussi les champions sont connu avec le duo Ramos et MacDonald de chez Garage 59. La victoire est revenue en revanche ) la paire Krupinski et Klien à bord de la McLaren #111 JP Motorsport.

Après avoir décroché la couronne de la Silver Cup la dernière fois à Misano, la Ferrari #52 a débuté l'avant-dernière compétition Fanatec GT Sprint en pole position.

De Pauw était incontesté lorsque l'action a commencé, ce qui ne fut pas le cas de Weerts dont la 2e place était bien menacé après le départ. Il ne perdra finalement qu'une place doublé par l'Audi de Simon Gachet.

Il n'y a eu qu'un seul incident notable, avec un contact qui a envoyé la Porsche #54 Dinamic Motorsport dans les barrières et hors course. 

Ensuite, De Pauw a rapidement commencé à prendre l'avantage en tête, tandis que Weerts a fait pression sur Gachet mais n'a pas pu le repasser. De toute manière, Le Belge n'avait pas besoin de prendre de risque, avec une P3 plus que suffisante pour assurer la couronne tandis que la voiture concurrente au titre, la #89 Akkodis ASP de Timur Boguslavskiy, restait en queue de peloton.  

Lorsque la fenêtre des stands s'est ouverte, Tresor by Car Collection a été la première équipe à réagir, appelant Gachet un tour plus tôt que ses rivaux.

L'équipe italienne a effectué un arrêt ultra-rapide, ce qui a permis à Christopher Haase de rester devant l'Audi #32 et de se rapprocher de la Ferrari #53 lorsque les deux se sont arrêtés au tour suivant. Vanthoor prenait le volant de l'Audi alors que Jean assurait le relai sur la Ferrari en tête. 

Une Ferrari en tête (Photo P.hecq SRO)
Une Ferrari en tête (Photo P.hecq SRO)
La balle était dans le camp d'Akkodis ASP. Raffaele Marciello a pris le relai de Boguslavskiy et il est ressorti à la 11e place. Encore loin de l'objectif pour rester en lice au championnat.

Le peloton était regroupé à 20 minutes de la fin pour dégager la Mercedes-AMG #90 Madpanda Motorsports bloquée, qui avait subi une panne technique et avait heurté les barrières. 

À la relance, Marciello disposait de 15 minutes pour accomplir un petit miracle en gagnant au moins 5 positions. Il en gagnait une quand la #88 Akkodis ASP Mercedes-AMG s'est retrouvée dans les graviers, mais n'a rien pu faire face à l'Audi #25 Saintéloc Junior Team pilotée par Patric Niederhauser.

Marciello ne pouvait pas se permettre de faire d'erreurs mais il a finalement dépassé Niederhauser à moins de cinq minutes du damier.

Marciello était à nouveau aidé chez Akkodis ASP quand Thomas Drouet le laisser prendre l'avantage pour la 8e place. Mais ce résultat final ne sera pas suffisant car en terminant troisième le titre revient à Vanthoor et Weerts.

 Jean a pris le drapeau à damier pour sceller une deuxième victoire au classement général suivi de Haase. 

3 autres Audi R8 ont complété le top six.

La McLaren n ° 112 de JP Motorsport a franchi la ligne d'arrivée en septième position, mais une pénalité après la course l'a fait chuter au classement et a donné à Marciello  une place supplémentaire. Ce ne sera pas suffisant pour le classement Sprint. Il conserve toutefois une grande chance pour gagner le titre combiné Sprint et Endurance.

Le championnat des équipes Fanatec GT Sprint n'a pas encore été réglé, Akkodis ASP n'étant qu'à quelques points du WRT avant le match décisif de dimanche. 

PRO-AM

Photo Twenty One creatoon J.Benichou  SRO
Photo Twenty One creatoon J.Benichou SRO
JP Motorsport a remporté la victoire avec sa McLaren n°111 de Krupinski et Klien, battant la Ferrari n°21 AF Corse d'Hugo Delacour et Cedric Sbirrazzuoli parti depuis la pole position.

Le championnat Pro-Am est allé vers le Garage 59 de Ramos et MacDonald. Une collision en fin de course avec la Ferrari n°52 AF Corse a laissé l'équipage McLaren n°188 quatrième au drapeau à damier, mais Ramos et MacDonald ont accumulé un avantage considérable avant ce week-end et ce résultat était donc suffisant pour l'emporter.  

Le championnat équipe reste à gagner lors de la finale de dimanche, avec AF Corse en tête et le Garage 59 en challenger. 

Classement


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Communiqué | 27/09/2022
Stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
Communiqué | 19/09/2022
stéphane GAUTHIER | 19/09/2022