Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

F1 : Lewis Hamilton, champion 5 étoiles

Cinquième titre mondial pour l'Anglais.


Publié par le Lundi 29 Octobre 2018 à 08:12


Burnout pour fêter le titre mondial
Burnout pour fêter le titre mondial
Dimanche, lors du grand prix du Mexique, Lewis Hamilton est devenu pour la 5e fois champion du monde de F1 rejoignant ainsi le grand Juan Manuel Fangio. Désormais, seul Michael Schumacher avec 7 titres mondial a fait mieux.

Si l'avance accumulée cet été ne laissait pas présager d'une autre tournure que celle-ci au Mexique, Lewis Hamilton a pourtant connu une course très difficile en raison de ses pneus qui s'usaient très rapidement à chaque changement. 

Entre Mercedes et Lewis Hamilton, c'est une longue histoire puisque l'anglais obtient le titre dans sa 226 e  course de Formule 1, toutes équipées du moteur à l'étoile, D'étoiles, cela en fait désormais 5 pour  Lewis qui a terminé la course en quatrième position seulement.

Pourtant la saison a été très bonne pour le britannique qui n'a jamais failli au contraire de son adversaire Sébastien Vettel. Classé 2e de la course, le pilote Ferrari a reconnu sportivement sa défaite et félicité Hamilton pour son titre.
Valtteri réalise le meilleur tour en course et termine en P5

Le titre constructeur reste encore en jeu. Mercedes-AMG Petronas Motorsport (585 points) mène Ferrari (530 points) avec 55 points d'avance. Il reste encore 86 points à marquer pour la saison 2018.

Par ailleurs, Max Verstappen (Red Bull) a remporté la course assez facilement alors que son coéquipier pourtant parti de la pole position a dû encore une fois abandonner, cette fois à cause de son embrayage.

Une saison quasi parfaite

La délivrance pour Lewis Hamilton champion du monde pour la 5e fois
La délivrance pour Lewis Hamilton champion du monde pour la 5e fois
Après un début de saison moyen où sans doute il n'avait pas la meilleur monoplace, Hamilton est revenu dans la course aux points et a fait la différence au début de la 2e partie de la saison alors que ses adversaires Vettel et Ferrari accumulaient les erreurs. Avec 6 victoires acquises depuis le grand prix d'Allemagne, fin juillet, en  9 courses disputées, l'avantage acquis était irréversible.

C'était donc une question de temps pour conquérir le 5e titre même si cette course du Mexique restera pour le britannique et Mercedes l'une des pires de la saison.

Cette année et jusqu'ici, Hamilton a gagné 9 victoires contre 5 à Vettel et idem en terme de pole position dont il est passé maître en la matière. Il a surtout exploité ses moments faibles de la meilleure façon et à part un abandon en Autriche il aura marqué des points à chaque fois. Seul la Chine et le Mexique auront été des rendez-vous presque manqués.

Si son premier titre mondial remonte à 10 ans, depuis 2014 Hamilton n'a laissé qu'une seule couronne mondiale à ses adversaire. Nico Rosberg fut le seul à pouvoir le battre en 2016 avec la même voiture.
Lewis Hamilton: Champion du monde pour la 5e fois : "Honnêtement, c'est très difficile à réaliser pour le moment. C’était quelque chose dont je rêvais, mais je n’avais jamais pensé, dans un million d’années, être cinq fois champion du monde. Je n'ai jamais su que cela allait arriver et je suis vraiment reconnaissant à tous ceux qui m'ont aidé à y parvenir.

Je tiens à remercier tous les fans ici présents d’avoir rendu le Grand Prix du Mexique aussi spécial qu’il est. Et je veux dire un grand merci à mon équipe. Bono a déclaré à la radio - le championnat n’a pas été remporté ici, mais grâce à beaucoup de travail et à de nombreuses courses.

Je suis donc très reconnaissant pour tout le dur travail accompli pour moi, pour PETRONAS, pour tous nos partenaires et, finalement, pour Mercedes. Je suis avec Mercedes depuis l’âge de 13 ans. Arriver à la même chose que Fangio avait fait avec Mercedes il y a tant d’années, c'est un sentiment incroyable et très surréaliste pour le moment.

La course elle-même était plutôt horrible aujourd'hui. J'ai pris un bon départ et j'ai vraiment progressé, mais nous nous sommes battus avec les pneus, Valtteri et moi. Je n'ai pu seulement tenir la voiture et la ramener à la maison.

Honnêtement, je suis tellement reconnaissant. À ma famille à la maison, je vous aime, merci pour tout votre soutien. Je ne serais pas là s'il n'y avait pas eu du travail acharné de mon père et de ma famille."
Stats provisoires : 
Victoires : 9
Poles positions : 9 
Meilleurs tours : 3
Points : 358 points
Moins bon résultats : abandon en Autriche.

il reste encore 2 grand-prix

La réussite pour Max Verstappen

Max Verstappen a dominé tout le week-end mexicain ou presque ! Seul Daniel Ricciardo a été son épine dans le pied en lui subtilisant la pole position pour 26 millièmes seulement. Cela avait attristé le pilote Hollandais qui espérait bien partir de la pole position.

Mais finalement, il fut bien aidé par Daniel Ricciardo qui avait du mal à s 'élancer au moment du feu vert. Une aubaine pour Max Verstappen qui devait toutefois contenir l'attaque de Lewis Hamilton dans le premier virage.

Ensuite, Max Verstappen a déroulé et n'a jamais été inquiété pour la victoire. La virtual Safety Car n'a jamais remis en cause son avance. Vettel n'a pu que viser la 2e place alors que Hamilton et Bottas étaient en survivance avec leurs pneus qui s'usaient très vite.

Avec l'abandon de son coéquipier, Verstappen a été inquiet pour la fin de course mais finalement tout s'est (encore une fois) bien déroulé pour le numéro 33.

Verstappen a remporté là un 5e succès dans sa jeune carrière. Accompagné de Vettel et Raikkonen sur le podium, Verstappen est le 2e homme fort de la journée avec Lewis Hamilton classé seulement 5e de cette course.

A noter également les bons résultats de Hulkenberg qui conforte Renault pour la 4e place du championnat constructeur ainsi que la 7e place de Leclerc qui démontre une nouvelle fois son talent. Vandoorne marque des points également pour McLaren avec la 8e place. Pierre Gasly (Toro Rosso Honda)  arrive à sauver miraculeusement (et avec une bonne gestion de ses pneus) le point de la 10e place juste derrière Eriksson sur Sauber.

Vettel, battu mais Fair-Play

Mission impossible pour Vettel
Mission impossible pour Vettel
Les chances d'inverser le court des choses étaient bien maigres pour Sebastien Vettel dont le destin n 'était plus entre ses mains depuis un moment. Sebastien a fait trop d'erreurs cette saison pour pouvoir prétendre enlever la couronne au roi Lewis. Mais dans un dernier élan, Vettel et Ferrari ont espéré repoussé l'échéance encore un peu.

Au Mexique, Vettel finira 2e et Raikkonen 3e sans jamais avoir pu viser la victoire contre Max Verstappen. La messe était dite au drapeau à damier et Sebastien Vettel ne pouvait que reconnaître sa défaite et féliciter dans un esprit très sportif son adversaire récurrent.
Sébastien Vettel 2e au Mexique  : '' Je suis heureux que Kimi et moi soyons sur le podium aujourd'hui et que l'ambiance y soit toujours agréable, mais je suis évidemment déçu du résultat au championnat des pilotes.

Au début de la course, je m'occupais un peu de mes pneus. Ensuite, après avoir passé Lewis, nous avons envisagé de mettre de la pression sur Max et d'essayer quelque chose de différent au cas où ils commenceraient à avoir des problèmes de pneus vers la fin, mais il a été trop rapide. Je tiens à le féliciter pour cette course et à Lewis d'avoir remporté le championnat.

Ce n'est pas un très bon jour pour moi.  Dans 2 semaines, je serai de retour et je ferais de mon mieux pour bien finir la saison et me battre. pour le championnat des constructeurs."

Résultats

L'image du Fair-play
L'image du Fair-play
Classement du Grand prix du Mexique : 

1 Max Verstappen Red Bull/Renault 71 1h38m28.851s 
2 Sebastian Vettel Ferrari 71 17.316s 
3 Kimi Raikkonen Ferrari 71 49.914s 
4 Lewis Hamilton Mercedes 71 1m18.738s 
5 Valtteri Bottas Mercedes 70 1 Lap 
6 Nico Hulkenberg Renault 69 2 Laps 
7 Charles Leclerc Sauber/Ferrari 69 2 Laps 
8 Stoffel Vandoorne McLaren/Renault 69 2 Laps 
9 Marcus Ericsson Sauber/Ferrari 69 2 Laps 
10 Pierre Gasly Toro Rosso/Honda 69 2 Laps 
11 Esteban Ocon Force India/Mercedes 69 2 Laps 
12 Lance Stroll Williams/Mercedes 69 2 Laps 
13 Sergey Sirotkin Williams/Mercedes 69 2 Laps 
14 Brendon Hartley Toro Rosso/Honda 69 2 Laps 
15 Kevin Magnussen Haas/Ferrari 69 2 Laps 
16 Romain Grosjean Haas/Ferrari 68 3 Laps 

- Daniel Ricciardo Red Bull/Renault 61 Hydraulique 
- Sergio Perez Force India/Mercedes 38 Freins
- Carlos Sainz Renault 28 problème Electrique
- Fernando Alonso McLaren/Renault 3 Accident 

Championnat

Le sens du spectacle au Mexique
Le sens du spectacle au Mexique
Pilotes 
1 Lewis Hamilton 358 
2 Sebastian Vettel 294 
3 Kimi Raikkonen 236 
4 Valtteri Bottas 227 
5 Max Verstappen 216 
6 Daniel Ricciardo 146 
7 Nico Hulkenberg 69 
8 Sergio Perez 57 
9 Kevin Magnussen 53 
10 Fernando Alonso 50 
11 Esteban Ocon 49 
12 Carlos Sainz 45 
13 Romain Grosjean 31 
14 Pierre Gasly 29 
15 Charles Leclerc 27 
16 Stoffel Vandoorne 12 
17 Marcus Ericsson 9 
18 Lance Stroll 6 
19 Brendon Hartley 4 
20 Sergey Sirotkin 1 

Constructeurs : 
1 Mercedes 585 
2 Ferrari 530 
3 Red Bull/Renault 362 
4 Renault 114 
5 Haas/Ferrari 84 
6 McLaren/Renault 62 
7 Force India/Mercedes 47 
8 Sauber/Ferrari 36 
9 Toro Rosso/Honda 33 
10 Williams/Mercedes 7 
 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook