Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F1 : GP de Turquie, victoire et 7ème titre pour Hamilton

Hamilton vainqueur d'un course chaotique, sacré pour la 7ème fois.


Publié par le Dimanche 15 Novembre 2020 à 13:30



Hamilton titré avec la manière – © AMG Mercedes F1
Hamilton titré avec la manière – © AMG Mercedes F1
Sur une piste déjà glissante suite à la pose d'un nouveau revêtement, la pluie qui est tombée pendant les qualifications a rendu le pilotage des monoplaces très difficile, et réaliser un bon temps était un peu jouer à la roulette.

Et celui qui est tombé sur le bon numéro est Lance Stroll, le Canadien a été très impressionnant sous la pluie sur sa Racing Point pour s'adjuger la pole position devant un Max Verstappen dégoûté tant il était dominateur jusque là. Sur la deuxième ligne on retrouve Perez et Albon. Devant Ricciardo, Hamilton, Ocon et Raikkonen. Les deux Alfa-Roméo sont entrées dans le top 10 pour le 500ème GP de Sauber.

La piste est de nouveau détrempée, pour le départ du GP, au point où Giovinazzi et Russell sortent de piste durant le tour de mise en grille. A l'extinction des feux, Les RedBull manquent totalement leur envol sous la pluie, contrairement à Hamilton. Lance Stroll reste en tête au premier virage, alors que Ricciardo envoie en tête à queue Ocon, Bottas part lui aussi à la faute. Ocon et Bottas qui se percuteront quelques virages plus loin.

Après le premier tour, Stroll mène devant Perez. Vettel a effectué un superbe départ et pointe troisième devant Verstappen, Albon et Hamilton. Ocon repasse au stand pour changer de pneumatiques suite à une crevaison lors de ce double contact, mais il repart en pneus pluie.

Les Racing Point prennent rapidement le large, alors que Vettel retient Verstappen.  Mais au fil des tours, Vettel trouve le bon rythme et commence à réduire l'écart.

Bloqué dans le peloton, Leclerc passe au stand au 7ème tour pour chausse des intermédiaires, la piste commençant à s'assécher légèrement. Un tour plus tard, Bottas fait de même, et c'est ensuite à Vettel et Hamilton de faire le même choix. Le choix des intermédiaires est désormais clair, ce qui signifie que Renault a fait le mauvais choix pour Ocon.

Débarrassé de Vettel, Verstappen améliore ses chronos, alors que Stroll passe au stand pour mettre les intermédiaires. Mais le pilote RedBull est un des derniers à changer de pneus, 

Après 13 tours et l'ensemble des pilotes qui se sont arrêtés, on retrouve Stroll avec une dizaine de seconde d'avance sur Perez, suivi par Verstappen, Vettel, et Hamilton.

Le Virtual Safety Car est déployé pour évacuer le monoplace de Giovinazzi. Les pneus qui ont déjà du mal à chauffer vont donc perdre encore de leur température. A la relance, Vettel et Hamilton s'affrontent, mais cela profite à Albon qui passe les deux hommes pour la 4ème place.

Verstappen qui était bien revenu sur Perez, se précipite un peu trop en voulant profiter d'une erreur du Mexicain. Il part en tête à queue et doit rentrer au stand pour chausser de nouvelles gommes, abimées lors de son tête à queue.

Petit à petit, Stroll voit réduire son avance sur Perez, alors que Albon met la pression sur Perez. La piste s'assèche lentement, une trajectoire commence à apparaître, et les pneus intermédiaires arrivent en fin de vie. La situation est très difficile, puisque la piste reste trop humide pour passer aux pneus secs.

Au 31ème tour, Leclerc passe à son stand et remet des intermédiaires. Ricciardo fait pareil un tour plus tard, il est encore trop tôt pour chausser des tendres. Alors que les racing Point perdent du rythme, Vettel met de nouveaux pneus intermédiaires. Au même moment Albon part en tête à queue tout seul.

Perez a fait la jonction sur Stroll au 36ème tour, mais les deux pilotes restent en piste. Ce qui va profiter aux pilotes qui viennent de s'arrêter et sur un meilleur rythme. Finalement Stroll s'arrête au 37ème tour, Durant le même tour, Hamilton passe Perez et prend la tête de la course.

La stratégie de Stroll ne paye pas, le Canadien ne trouve pas de rythme et se fait passer par les deux Ferrari de Vettel et Leclerc. Le Monégasque qui passe ensuite son équipier pour la 4ème place.

A dix tours de la fin, Hamilton est vingt secondes devant Perez qui voit revenir sur lui les Ferrari de Leclerc et Vettel. Ricciardo, 8ème, part en tête à queue en tentant de résister à Sainz.  Verstappen partira lui aussi en tête à queue quelques instants plus tard, après avoir été surpris par celui de Raikkonen.

Et au final, c'est bien Lewis Hamilton qui s'impose à nouveau, remportant ainsi son 7ème titre de Champion du Monde, égalant le record de Michael Schumacher. Perez prend la second place et sauve les meubles pour Racing Point qui avait tout pour faire un doublé. Vettel place sa Ferrari sur le podium, devant Leclerc, Sainz et Verstappen (sous enquête pour avoir roulé sur la ligne blanche en sortant des stands). Albon, Norris, Stroll et Ricciardo complètent le top 10.

Classement :
Cla. Pilotes Equipes Ecarts
1  Lewis Hamilton Mercedes  
2  Sergio Pérez Racing Point 31.633
3  Sebastian Vettel Ferrari 31.960
4  Charles Leclerc Ferrari 33.858
5  Carlos Sainz Jr. McLaren 34.363
6  Max Verstappen Red Bull 44.873
7  Alexander Albon Red Bull 46.484
8  Lando Norris McLaren 1'01.259
9  Lance Stroll Racing Point 1'12.353
10  Daniel Ricciardo Renault 1'35.460
11  Esteban Ocon Renault 1 tour
12  Daniil Kvyat AlphaTauri 1 tour
13  Pierre Gasly AlphaTauri 1 tour
14  Valtteri Bottas Mercedes 1 tour
15  Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1 tour
16  George Russell Williams 1 tour
17  Kevin Magnussen Haas Ab.
18  Romain Grosjean Haas Ab.
   Nicholas Latifi Williams Ab.
   Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ab.






Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 24/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020