Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F1 : Doublé Ferrari historique à Monaco

Victoire de Vettel, Raïkkonen 2e


Publié par le Lundi 29 Mai 2017 à 09:33



Vettel remporte un beau succès
Vettel remporte un beau succès
Le Grand Prix de Monaco 2017 aura été à bien des égards historiques puisque Ferrari a réussi un doublé dans la cité princière avec la 45e victoire de Sébastian Vettel et la 2e place de Raikkonen. Le Finlandais avait été également très performant en qualification en signant la pole position, sa première depuis Magny-Cours 2008.

Lewis Hamilton en revanche n'est pas sur le podium et réalise à Monaco sa plus mauvaise course depuis des années. L'anglais s'est fait piegé en qualification et est parti loin sur la grille, un premier handicap. En course, il ne fut pas en mesure de faire mieux que 7e. Il perd sur Vettel de nombreux points.

Si la victoire de Vettel sur Raïkkonen a suscité quelques polémique, on ne pourra pas reprocher à Sebastian Vettel  d'avoir fait son maximum pour reprendre le commandement de la course à un moment clé.

Aucune Mercedes n'était sur le podium, mais l'Australien Daniel Ricciardo a tout de même signé un 3e podium sur ses 4 dernières participations. Une fois de plus Monaco est resté un de ces circuits où les meilleurs pilotes peuvent s'exprimer et sortir du lot.

Ferrari frappe un grand coup

Dès les premiers essais, les performances de Kimi Raïkkonen laissaient présager que le Finlandais était prêt à jouer sa carte dans ce grand prix de Monaco si atypique. Entre les rails, les VIP, les Yachts et les voitures de luxe, les pilotes évoluent pour aller chercher une victoire de prestige.

La qualification a été très disputée et Sebastian Vettel n'a pas réussi à déloger Kimi de la pole position. Celui-ci devance son coéquipier allemand de 0.043s alors que Bottas part 3e à 0.045s du meilleur chrono. La contre performance viendra d'Hamilton, piégé en Q2, et qui ne partira que 13e sur la grille de départ.

Le départ justement a confirmé la supériorité des Ferrari. Kimi et Sebastian se sont envolés en tête de la course ne laissant pas beaucoup d'espoirs à Bottas, Verstappen ou Ricciardo, si ce n'est de se battre pour la 3e place. Vettel se maintient à 2 secondes de son coéquipier et si Bottas résiste encore après 10 tours de courses, il compte déjà plus de 5s de retard sur le leader. 

Wehrlein se fait remarquer une première fois en sortant un peu trop rapidement de son emplacement dans les stands. Il prend une pénalité de 5s.

Après une trentaine de tours les écarts se maintiennent encore et les pilotes Ferrari rencontrent les premiers retardataires. Vettel se rapproche de Raikkonen alors que Bottas s'arrête aux stands au 33e passage, 1 tour après Verstappen.

Le tournant de la victoire se joue à partir du 34e tour quand Ferrari rappelle le leader pour son changement de pneus. Vettel poursuit sa route tout comme Ricciardo.

Vettel fait un effort particulier pour aligner les tours rapides et il rentre à son tour au 39e tour seulement alors que Ricciardo lu a stoppé un tour avant. Résultat, Vettel devance Raikkonen pour la première place et Ricciardo lui a doublé Bottas et Verstappen dans l'opération. Il falllait donc rester en piste.

Dès lors, Kimi ne se bat plus trop pour la victoire perdant rapidement du temps sur le nouveau leader. Entre temps, Hamilton remonte au classement à la 7e position.

Au 60e tour, Button, qui remplace exceptionnellement Alonso, tente un dépassement impossible au virage avant le tunnel. Résultat, il envoi Werlhein dans le décor dans une fâcheuse posture. Le safety car est déployé et les écarts à nouveau réduit entre les premiers

On se prend alors à rêver d'un nouveau duel pour la victoire mais il n'en sera rien. A la relance, Vettel remet la gomme et il n'y a plus match. 
Sebastian Vettel : "C'est un jour incroyable. Dans les tours avant mon arrêt, j'ai été surpris par mon propre rythme car plutôt Kimi et moi étions tous deux en difficulté avec les pneus arrière.

Ces tours que j'ai faits aujourd'hui étaient comparativement meilleurs que ceux que j'ai faits lors de la qualification hier. Il était impossible pour moi de prédire à quelle vitesse je pouvais aller aujourd'hui.

À un moment donné, j'ai pensé une seconde, peut-être une demi-seconde, mais il s'est avéré que c'était plus que cela, ce qui était évidemment crucial pour prendre la première place.

C'était fantastique d'être en tête et de gagner la course. Il y avait beaucoup d'adrénaline pendant ces tours, mais globalement, je pouvais contrôler la course.

L'équipe a gagné beaucoup de points."

Hamilton et Mercedes battus

Dur grand prix pour Hamilton et Mercedes
Dur grand prix pour Hamilton et Mercedes
Lewis Hamilton avait bien compris après la qualification que sa course serait difficile. Ici, il est quasiment impossible de doubler sans prendre de risques et vu la compétitivité des Ferrari, l'anglais ne pouvait pas viser la victoire. Hélas pour Mercedes, Bottas n'était pas non plus en mesure de contrer la Scuderia. Résultats, Hamilton termine 7e et Bottas 4e.

Au championnat, Vettel accroît son avance à 25 points, soit une victoire d'avance. 

Carlos Sainz Jr, Haas dans les points

Carlos Sainz Jr réalise une course solide (Photo Getty Images / Red Bull Content Pool)
Carlos Sainz Jr réalise une course solide (Photo Getty Images / Red Bull Content Pool)
Carlos Sainz Junior a réalisé à Monaco une belle course en obtenant une très bonne 6e place. C'était la 4e fois qu'il réalisait ce classement depuis qu'il est en F1.

Autre sujet de satisfaction : L'équipe américaine Haas a eu le bonheur de voir ses 2 monoplaces finir dans les points. Romain Grosjean a connu des difficultés dans ce grand prix mais il ramène les points de la 8e place alors que Kévin Magnussen sauve le point de la 10e position.

Classements

1    Sebastian Vettel    Ferrari    78    1h44m44.340s
2    Kimi Raikkonen    Ferrari    78    3.145s
3    Daniel Ricciardo    Red Bull/Renault    78    3.745s
4    Valtteri Bottas    Mercedes    78    5.517s
5    Max Verstappen    Red Bull/Renault    78    6.199s
6    Carlos Sainz    Toro Rosso/Renault    78    12.038s
7    Lewis Hamilton    Mercedes    78    15.801s
8    Romain Grosjean    Haas/Ferrari    78    18.150s
9    Felipe Massa    Williams/Mercedes    78    19.445s
10    Kevin Magnussen    Haas/Ferrari    78    21.443s
11    Jolyon Palmer    Renault    78    22.737s
12    Esteban Ocon    Force India/Mercedes    78    23.725s
13    Sergio Perez    Force India/Mercedes    78    49.089s

Classements pilotes :

1    Sebastian Vettel    129
2    Lewis Hamilton    104
3    Valtteri Bottas    75
4    Kimi Raikkonen    67
5    Daniel Ricciardo    52
6    Max Verstappen    45
7    Sergio Perez    34
8    Carlos Sainz    25
9    Felipe Massa    20
10    Esteban Ocon    19
11    Nico Hulkenberg    14
12    Romain Grosjean    9
13    Kevin Magnussen    5
14    Pascal Wehrlein    4
15    Daniil Kvyat    4

Classement Constructeurs

1    Ferrari    196
2    Mercedes    179
3    Red Bull/Renault    97
4    Force India/Mercedes    53
5    Toro Rosso/Renault    29
6    Williams/Mercedes    20
7    Renault    14
8    Haas/Ferrari    14
9    Sauber/Ferrari    4

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/09/2019
Stéphane GAUTHIER | 19/09/2019
stéphane GAUTHIER | 19/09/2019
Olivier Jennequin | 19/09/2019

Nous vous recommandons :