Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F1 2022 : Grand Prix du Brésil, course sprint

Russell s'impose devant Sainz et Hamilton.


Publié par le Samedi 12 Novembre 2022 à 22:00



Très bonne course sprint de Russell et Mercedes (photo Daimler)
Très bonne course sprint de Russell et Mercedes (photo Daimler)
L'avant dernier rendez-vous de la saison 2022 de la F1 au Brésil a déjà délivré en 2 jours beaucoup d'émotions. Pour ce format avec course sprint, la qualification a fait sensation avec la météo et une première pole position surprise de la Haas de Kévin Magnussen.

En course, nous avons eu droit à un beau sprint où le choix pneumatique a eu son importance. Max Verstappen n'a pas eu la partie facile et n'a pas gagné. En Medium, il aura dû céder face à ses adversaires qui ont préféré le soft.

A l'issue des 24 tours de cette première bataille, George Russell impose sa Mercedes devant la Ferrari de Sainz et l'autre Mercedes de Hamilton. Les Red Bull de Verstappen et Perez terminent ensuite.

Dans leur objectif pour la 4e place du championnat constructeur, Alpine a perdu gros avec l'accrochage de leurs 2 pilotes Alonso et Ocon qui ont perdu des chances de points face à McLaren.

La surprise Magnussen

Première pole historique pour Magnussen et Haas
Première pole historique pour Magnussen et Haas
Disputé vendredi, la qualification a été perturbée par la pluie. Au petit jeu des stratégies, l'équipe Haas s'est la mieux débrouillée et est parvenu en Q3 a tiré son épingle du jeu avec Kévin Magnussen.

Le Danois a signé le meilleur chrono au bon moment avant que la pluie et une sortie de piste de Russell ne viennent sceller la grille de départ.

Pour Magnussen et Haas, c'est la première pole position en F1. Le pilote a 139 grand-prix a son actif. Il a explosé de joie lorsque sa pole position a été officialisée. Pour Haas qui est en F1 depuis 2016, c'est une première pour une équipe qui navigue en général entre la 5e et 10e place constructeur chaque année.

La qualification a été marquée aussi par un nouveau fiasco chez Ferrari. Un mauvais choix de pneus a ruiné les chances de Leclerc qui doit partir de la 10e place. Sainz s'en sort mieux avec la 5e place.

Medium versus Soft

En pole, Magnussen sait que sa tâche ne vas pas être facile face à des pilotes derrière lui bien plus rapides à la régulière. En effet, le Danois résiste comme il peut après un bon départ mais il est très vite doublé par Verstappen au 3e tour.

Un choix stratégique a été fait côté Red Bull avec les pneus médiums jaune pour le hollandais. Verstappen s'en sort bien en début de course malgré le fait que les pilotes autour de lui ont choisi les pneus rouges tendres.

Magnussen doit ensuite céder face aux attaques de Russell, Sainz puis Hamilton au 7e tour.

Verstappen mène jusqu'au 12e tour avant qu'il ne voit revenir derrière lui un George Russell déchaîné.

Russell impose sa Mercedes

Russell premier
Russell premier
Au 12e tour, Russell se montre menaçant sur le leader. Après plusieurs passes d'armes et une défense féroce de Verstappen, le britannique finit par passer et prend de suite le large au 15e tour.

Ses pneus rouges tiennent bons et semblent prendre l'avantage sur le choix Red Bull. Il reste encore 9 tour à tenir et c'est compliqué pour Verstappen.

Il voit revenir dans ses rétros la Ferrari de Carlos Sainz. Quand ce dernier le double, Verstappen perd un bout d'aileron en lui résistant. Il semble alors à la merci de la 2e Mercedes d'Hamilton.

Lewis  prend la 3e place au 20e passage. Il sera trop tard alors pour aller chercher une meilleure position et un doublé Mercedes.

Les pneus rouges sont moins fringants mais c'est le drapeau à damier. Victoire de Russell devant Sainz et Hamilton. Verstappen termine 4e devant Perez. 

Charles Leclerc a pu remonter à la 6e place. Norris est 7e et Magnussen sauve le point de la 8e place finale. 

Alpine s'auto-élimine

Ce n'est pas la joie chez Alpine (Photo Renault SAS)
Ce n'est pas la joie chez Alpine (Photo Renault SAS)
Chez Alpine, on semble bien aimé se tirer une balle dans les pieds alors que la monoplace est pourtant performante. Malgré leurs 6e et 7e place sur la grille, les 2 pilotes ne marqueront aucun points.

Leur adversaire devrait pourtant être la McLaren de Norris parti depuis la 4e position. Pourtant au départ; Alonso et Ocon manquent de s'auto-éliminés dans un premier contact.

Comme cela ne suffit pas Alonso va ensuite suivre de trop près son équipier et y perdre des éléments de son aileron. Il doit passer par les stands et aucune chance de faire un résultat. Pour Ocon, sa voiture est endommagée et va perdre de son efficacité au fil des tours. Il finira très loin.

Double peine, les 2 pilotes Alpine devront partir loin pour le grand prix du dimanche. 

Classements

1 George RUSSELL Mercedes Mercedes 8 points
2 Carlos SAINZ Ferrari Ferrari 7 points
3 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 6 points
4 Max VERSTAPPEN Red Bull Red Bull 5 points
5 Sergio PEREZ Red Bull Red Bull 4 points
6 Charles LECLERC Ferrari Ferrari 3 points
7 Lando NORRIS McLaren Mercedes 2 points
8 Kevin MAGNUSSEN Haas Ferrari 1 point
9 Sebastian VETTEL Aston Martin Mercedes
10 Pierre GASLY AlphaTauri Red Bull
11 Daniel RICCIARDO McLaren Mercedes
12 Mick SCHUMACHER Haas Ferrari
13 Guanyu ZHOU Alfa Romeo Ferrari
14 Valtteri BOTTAS Alfa Romeo Ferrari
15 Fernando ALONSO Alpine Renault
16 Yuki TSUNODA AlphaTauri Red Bull
17 Lance STROLL Aston Martin Mercedes 10s de pénalité
18 Esteban OCON Alpine Renault
19 Nicholas LATIFI Williams Mercedes
20 Alexander ALBON Williams Mercedes

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 04/12/2022
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022