Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Clio Cup 2020 : Nogaro

Les anciens mettent en valeur la nouvelle.


Publié par le Dimanche 23 Août 2020 à 20:48



Les nouvelles Clio 5 (Photo G.Lenormand-DPPI)
Les nouvelles Clio 5 (Photo G.Lenormand-DPPI)
C'est une nouvelle ère pour la Clio Cup puisque Renault Sport a lancé la 5e génération de son modèle populaire et qui a fait tant de belles courses pour la marque.

Nogaro a enfin lancé la saison perturbée par la maladie du Covid. Mais dans le gers, ce sont les anciens qui ont fait briller la nouvelle et l'on a retrouvé le duel traditionnel entre Nicolas Milan (Milan Compétition) et David Pouget (GPA Racing). 5 fois champion en Clio Cup, Nicolas Milan a rapidement trouvé le mode d'emploi puisqu'il s'impose en course 1 comme en course 2.

En Junior, on aura vu de très belles prestations de jeunes talents. L'espagnol Isidro Callejas et le français Romain Boeckler ont fait de belles courses bien récompensées. Mention spéciale aussi pour la féminie Doriane Pin tout juste âgée de 16 ans.

La catégorie Gentlemen se renouvelle avec de nouveaux vainqueurs : Laurent Dziadus et Samuel Chaligne ont bien l'intention de viser le titre.

La saison va ensuite se poursuivre en septembre sur le circuit de Magny-cours.

course 1 : Milan et Pouget fond le show

Isidro Callejas a pris 12 places de pénalité sur la grille de départ. ll laisse donc la pole à David Pouget qui part devant une vieille connaissance : Nicolas Milan. Sur la seconde ligne, on retrouve Albouy et Jurado.

Le champion 2019, Dorian Guldenfels part depuis la 4e ligne en 8e position. 27 voitures son au départ sur le circuit du Gers grâce aussi à la présence des pilotes du championnat espagnol.

Pouget et Milan se sont bien entendus portés en tête dès le début de course pour nous offrir un traditionnel duel dans cette discipline. Milan a pris rapidement le dessus et s'est porté en tête. Jurado est en mode attaque et se retrouve à la 3e place.

Très vite, il y a une grosse sortie de Clement Chetcuti au bout de la ligne de départ et qui tape violemment le mur de pneu. La voiture de sécurité est déployée pour dégager la Clio meurtrie.

A la relance, il  reste environ une quinzaine de minutes de course. Pouget passe à l'attaque de Milan mais finalement c'est Jurado qui tire bénéfice de ce duel et se porte en tête. Albouy suit à la 4e place devant Lannepoudenx et Boeckler. Eux aussi espèrent jouer une place sur le podium.

La recherche de l'aspiration est une clé de la réussite pour doubler. Milan dépasse Jurado puis c'est au tour de Pouget de s'imposer face à l'ancien leader. Rivals et Faye se touchent.

Puis Jurado et Lannepoudenx se retrouvent subitement dans l'herbe. Jurado devra abandonner suite à cet événement, amortisseur HS.

Milan s'échappe mais Pouget est patient en 2e position. Albouy se retrouve désormais 3e. Boeckler pointe 4e. Guldenfels est 6e et Thibaut Bossy est alors 8e.

Pouget a attendu la fin de la course pour réattaquer le leader. Mais Nicolas Milan remporte la course et gagne déjà avec la petite nouvelle de Renault. Pouget est second et Albouy complète ce premier podium général.

Arrivé 4e, Romain Boeckler remporte la catégorie Junior.

Chez les gentlemans, Laurent Dziadus (Team Lucas) imprime sa marque et gagne la catégorie. Franck NIclot (GPA) et Mickael Carrée (T2CM) l'accompagnent.

course 2 : le doublé pour Milan

Grand soleil et foule un peu plus nombreuse dans les gradins malgré la limitation à 5000 personnes sur le circuit. David Pouget est en pole position devant l'espagnol Isidro Callejas. En 2e ligne, Nicolas Milan et Thibaut Bossy. A noter la bonne prestation de la féminine Doriane Pin qui part depuis la 5e place.

Au départ, c'est un audacieux Nicolas Milan qui prend le dessus avec une attaque dès le premier mètre. Albouy se fait chahuter et roule au ralenti avant que n'apparaisse la première échauffourée entre Faye et Cicuendez.

C'est ensuite Corentin Tierce qui est invité bien malgré lui à taper le mur. Il déclenche alors la voiture de sécurité.

Il reste 17 minutes pour se départager au moment de la relance. Milan est en tête devant Pouget, Bossy, Jurado et Callejas.

Ensuite, Doriane Pin ne peut défendre ses chances et sort du top 10. Pouget reste dans le sillage du leader. Mais c'est derrière qu'il faut regarder car Isidro Callejas remonte et se paye Thibaut Bossy, une des références du championnat avec son team champion TB2S. 

Troisième, Callejas tente de revenir sur les 2 leaders. A 1 minute de la fin, Callejas double Pouget mais Milan reste intouchable et remporte une seconde victoire sur son terrain de Nogaro, il est vrai.

Callejas est premier Junior mais Boeckler 2e du du classement spécifique fait aussi une bonne opération.

Callejas ne roulant que pour le championnat espagnol, Thibaut Bossy voit ses efforts récompensés en prenant la 3e place du classement français, 4e au général.

Le team T2CM est également bien récompensé de ses efforts avec la victoire en Gentleman de Samuel Chaligne.

Classements

Cette année, des podiums presque comme les autres (Photo G.Lenormand-DPPI)
Cette année, des podiums presque comme les autres (Photo G.Lenormand-DPPI)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos