Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Blancpain GT World challenge Europe : Misano

Le temps des premières.


Publié par le Vendredi 5 Juillet 2019 à 23:59



Misano a délivré de belles histoires
Misano a délivré de belles histoires
C’est souvent un cliché de dire qu’un pilote a gagné en gardant son sang-froid, mais c’était exactement ce qui était nécessaire pour réussir les courses du Blancpain GT World Challenge Europe disputées à Misano fin juin.

Le circuit italien a connu un temps caniculaire au cours de l’événement, avec des températures maximales de 40 degrés enregistrées dans la région. En conséquences, les concurrents avaient un défi supplémentaire à relever, car la forme physique et la préparation devenaient plus importantes que jamais.

Les 2 courses ont produite deux victoires très différentes. Lors de la première course du samedi soir, le team Orange1 FFF Racing a remporté son premier succès en Europe grâce à Andrea Caldarelli et Marco Mapelli, tout en permettant à Lamborghini de s'imposer à domicile.

Lors de la deuxième course disputée le dimanche, Charles Weerts, âgé de 18 ans, a remporté sa première victoire dans la série pour établir un nouveau record et il est peu probable qu'il soit battu.

AKKA ASP reste invaincu en Silver Cup cette saison après avoir remporté les victoires respectivement pour ses Mercedes-AMG n ° 90 et n ° 89 samedi et dimanche . Cela fait suite à une double victoire pour la n ° 89 à Brands Hatch. L’équipe a également remporté deux des trois courses de la Coupe d’Endurance organisées cette saison, soit un taux impressionnant de victoire de 85% en Silver Cup.

Course 1 :

Orange1 FFF Racing n ° 563 a permis à Lamborghini de gagner un succès à domicile extrêmement populaire et de remporter un premier succès au classement général pour Marco Mapelli en Blancpain GT Series.

Ce fut aussi une victoire doublement agréable pour Andrea Caldarelli, qui remportait sa première victoire au format sprint et sa première victoire européenne en tant que directeur d’équipe.

La Ferrari  n ° 444 du HB Racing a dominé la catégorie Am en étant toujours aux avants-postes dans toutes les sessions à Misano. Essais libres, double pole positions puis double victoire, c'était le weekend parfait. Si cela ne suffisait pas, Wolfgang Triller a également signé le meilleur tour en course. Au total, la performance de l’équipe autrichienne avec la Ferrari 488 était impressionnante.
 
Lamborghini Huracan, Orange1 FFF Racing # 563, Marco Mapelli : "L’essentiel du travail a été effectué par Andrea et l’équipe. Nous savions dès les qualifications que nous avions du mal à supporter les températures élevées.

À la fin, je n’avais pas envie de pousser trop fort car c’est facile d'avoir une crevaison ici, alors j’ai piloté facile et après j’ai essayé de faire un petit écart sans prendre le moindre risque. " 
 
Fabian Schiller, ASP AKKA Mercedes-AMG n ° 90 : "C’était assez fun. Le soleil était très bas, ce qui a rendu les conditions très difficiles. Néanmoins, nous avons eu une belle course. Terminer P5 en partant de la 10e place sur la grille et remporter la Silver Cup est un excellent résultat." 
Florian Scholze, Ferrari n ° 444 HB Racing : "Notre course a été assez bonne. J'ai pris un bon départ et j'étais parmi les voitures les plus rapides. Le gros problème était le soleil qui était si bas, mais je pense que les autres pilotes ont également eu ce problème. En dehors de cela, le reste de la course a été très cool. "

Course 2 : record de jeunesse

A Misano, Charles Weerts est devenu le plus jeune vainqueur du classement général de l'histoire de Blancpain GT Series. Cela inclut l’Endurance Cup et les précédentes incarnations de Blancpain GT World Challenge Europe.

Ironiquement, l'homme dont il a battu le record est son équipier n ° 2 belge du WRT Audi Club, Dries Vanthoor, vainqueur au Hungaroring en 2017 à l'âge de 19 ans. Weerts a eu 18 ans en mars de cette année et est le premier pilote né au 21ème siècle à prendre une victoire au classement général.

Après avoir remporté la première course, Caldarelli et Mapelli ont accompli un excellent travail  en terminant deuxième lors de la seconde course de dimanche, repoussant l'équipage Lamborghini n ° 563 à six points de la tête du championnat.

Mais ce sont les duos allemands Luca Stolz et Maro Engel qui arrivent en tête du classement après avoir pris les troisième et quatrième places sur le circuit italien. L’équipage de la Mercedes-AMG Black Falcon N ° 4 était ravi de sa prestation, estimant avoir maximisé son potentiel sur un circuit où il ne possédait pas nécessairement le rythme pour la victoire.

Si AKKA ASP est invaincu jusqu'à présent en Silver cup, il a fait face néanmoins à une opposition considérable à Misano et a eu besoin d'un dépassement tardif de Bastian pour remporter le classement de la course 2.

En effet, les équipages WRT n ° 62 de l'Aston Martin du R-Motorsport et n ° 10 du Belgian Audi Club Team ont montré un beau potentiel  en Italie et espèrent briser la domination d'AKKA ASP à Zandvoort pour le prochain rendez-vous.

 
Charles Weerts, WRT Audi, n ° 2 belge du Audi Club : "Ce n'était pas facile, surtout dans cette chaleur, et à la fin, la Lamborghini n ° 563 tentait de nous rattraper. J'ai fait de mon mieux et les gars ont fait un incroyable travail dans les stands. C’est un résultat incroyable. "  
Thomas Neubauer, Mercedes-AMG AKKA ASP n ° 89 : "Nous avons commencé 19ème et la meilleure voiture Silver Cup était quatrième sur la ceinture, donc c'était un grand retour de notre part. Nous sommes sortis des stands septième au total et deuxième dans la classe, puis Nico a réussi à se qualifier pour la finale. Après une course difficile hier, c'est bien de terminer le week-end comme ça. " 
Wolfgang Triller, Ferrari n ° 444 HB Racing : «Je n'ai pas eu un départ parfait, mais j'ai pu rester au contact des voitures Silver et Pro-Am qui couraient devant moi. La voiture était très bonne, alors merci à l'équipe pour cela.

Avant la voiture de sécurité, il y avait un grand écart entre moi et le prochain pilote Am Cup, mais  je devais contrôler la situation pendant quelques tours. C'était une belle course et je me sentais bien dans la voiture aujourd'hui. ”

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook


Nous vous recommandons :