Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Blancpain GT World challenge Europe : Budapest

Hold-up AKKA-ASP à Budapest ! Cinq victoires, des podiums et trois titres 2019 !


Publié par le Mardi 10 Septembre 2019 à 21:00



Akka Asp a frappé fort en Hongrie (Photo P.Hecq)
Akka Asp a frappé fort en Hongrie (Photo P.Hecq)
La finale du Blancpain GT World Challenge Europe sur le circuit de Budapest s’est déroulée de façon parfaite pour le Team AKKA-ASP qui a enchainé les succès, des essais qualificatifs jusqu’aux trois titres conquis au terme d’une saison éprouvante.

Lello Marciello et Vincent Abril (#88) restituent sur le Hungaroring la copie parfaite en décrochant, sur les deux courses du meeting, les deux poles et en empochant les deux victoires de façon nette. Les deux équipages Silver Cup se partagent les deux victoires dans la catégorie, remportée le samedi par la paire Nico Bastian et Thomas Neubauer (#89) et le dimanche par le duo Timur Boguslavskiy et Felipe Fraga (#90).

Belle récompense dans la catégorie Pro-AM pour l’équipage Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla qui s’offre une sympathique victoire acquise de haute lutte dans le dernier tour de la première course.

Côté titres, le Team AKKA-ASP coiffe une double couronne 2019 par équipe, au général et en catégorie Silver Cup, tandis que Nico Bastian et Thomas Neubauer sont sacrés chez les pilotes Silver Cup.

Malgré quelques regrets, notamment à Brands Hatch et Misano, l’équipe AKKA-ASP offre une belle conclusion à sa saison 2019 en Blancpain GT World Challenge Europe.

Course 1


Course 2


Jérôme Policand, Patron de Akka ASP :

"'Finalement, malgré trois épreuves hors des points, le bilan n’est pas si décevant. Lello et Vincent sont les seuls à avoir signé quatre poles et décroché trois victoires. Avoir des regrets ne servirait pas à grand-chose, nous ne pouvons pas refaire la saison. Seule certitude, nous ratons de peu le titre pilotes.

"Au niveau du Team, sur dix courses, nous signons cinq poles et remportons quatre victoires. Après le passage à vide vécu au Nürburgring, nous avons su rapidement nous ressaisir, c’était important de revenir dans le match avant la fin de saison. Les résultats prouvent que nous avons des équipages homogènes, tout le monde a marqué des points.

Coup de chapeau aux vainqueurs de la Silver Cup, Nico bien sûr et Thomas qui pour sa première saison de GT s’est montré rapidement performant. Mention spéciale à Timur Boguslavskiy, Felipe Fraga et Fabian Schiller qui n’ont pas démérité, compétitifs et réguliers. Je n’oublie pas non plus les pilotes de la Pro-AM, Jean-Luc Beaubelique, Mauro Ricci et Jim Pla qui ont fait preuve d’une belle combattivité tout au long du championnat."

Il était difficile de confirmer la belle saison vécue en 2018, mais malgré un niveau encore plus élevé cette année et quelques erreurs, nous sommes toujours là !

La dernière épreuve de la Blancpain GT Series peut encore nous réserver de belles surprises. Même si les titres pilotes et teams nous sont acquis en Silver Cup, au classement général par équipe, nous sommes troisièmes et Lello et Vincent peuvent encore monter sur le podium général pilotes. En Pro-AM, le team est deuxième mais c’est Jim Pla qui peut encore être titré avec seulement 1,5 points de retard sur les leaders, Bertolini et Machiels… La saison n’est pas terminée !"

Le titre pour Andrea Caldarelli et Marco Mapelli (FFF racing)

Andrea Caldarelli et Marco Mapelli sont les premiers champions des Blancpain GT World Challenge Europe après une longue bataille contre le Black Falcon et son équipage n ° 4 Mercedes-AMG. 

Si l’équipe AKKA ASP s’est assurée une victoire avec sa Mercedes-AMG,  le titre final le plus important est obtenu par FFF racing et leurs pilotes Caldarelli / Mapelli. Ils avaient un avantage de deux points  seulement sur Luca Stolz et Maro Engel avant la décisive course de Hongrie.

Au début de la course, l'avantage était vers le Black Falcon. Engel a pris le premier relais et a immédiatement pris une place en doublant courageusement Dries Vanthoor (n ° 1 belge du Audi Club Team WRT) pour se placer troisième du classement. Par la suite, le pilote allemand a emboîté le pas de Christian Engelhart (# 63 Grasser Racing Lamborghini).

Avec Engel troisième, le FFF Lamborghini # 563 devait être au moins quatrième si Caldarelli et Mapelli voulaient remporter le titre. Cela ne semblait pas probable lors du premier relais, malgré les efforts courageux de Caldarelli. L’Italien s’est tout de suite retrouvé P11, puis a dépassé un certain nombre de voitures rapides pour se hisser à la huitième place. Néanmoins, la Lamborghini était encore loin du minimum requis pour sceller la couronne.

En effet, l'espoir de l'équipe FFF reposait en grande partie sur un arrêt au stand rapide. Ils ont pu progresser au classement grâce à cela.

Alors que la AKKA ASP n ° 88 continuait de mener confortablement, Marciello profitait pleinement de la piste dégagée devant lui. Bortolotti, qui avait repris la Grasser Lamborghini n ° 63, se trouvait derrière la Mercedes-AMG, mais Stolz a réussi à s'imposer aux côtés du pilote italien. Bortolotti a pris la deuxième place, suivi de près par la Mercedes-AMG (n ° 4).

Cela s'avérerait donc crucial pour le résultat final du championnat. Mapelli était maintenant au volant de la machine n ° 563 et savait que le titre n'était pas menacé tant que Stolz ne passait pas devant Bortolotti. Ce ne fut pas le cas et le titre ira donc chez FFF Racing et sa Lamborghini.
Andrea Caldarelli, Lamborghini Orange1 FFF Racing n ° 563 : «Après avoir remporté des titres en Blancpain GT Series Asia l'année dernière, nous savions qu'il serait très difficile de revenir et de concourir en Europe. Mais nous avons travaillé très fort, surtout en hiver, et c’est pourquoi il ya tant d’émotion aujourd’hui. Je sais à quel point nous avons travaillé dur, non seulement en tant que pilotes, mais également en tant qu'équipe. Les gars ont joué un rôle important aujourd'hui avec un arrêt au stand incroyable et ils méritent vraiment ce titre. "
Marco Mapelli, Lamborghini Orange1 FFF Racing n ° 563 : «Nous pouvons être très fiers de nous battre pour le podium à chaque course. Nous n’avons jamais été les plus rapides, surtout en qualifications, mais nous avons prouvé que nous pouvions gagner des courses et gagner de gros points. Nous allons maintenant nous concentrer sur le titre général de la série Blancpain GT Series, mais battre Maro et Luca n’est jamais facile. Nous ferons de notre mieux à Barcelone! »

Source AKKA ASP et SRO

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook


Nous vous recommandons :