Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

Blancpain Endurance Series 2018 : Dénouement provisoire à Barcelone

Grande finale en Catalogne mais le résultat reste en suspens avec la disqualification de la Mercedes Black Falcon !


Publié par le Lundi 1 Octobre 2018 à 20:12


Un départ qui fera le tour du monde !
Un départ qui fera le tour du monde !
Plus de 50 voitures au départ, la grande finale du Blancpain GT Series fut une grande réussite sous le soleil de Barcelone et du circuit de Catalogne.

L'Endurance cup a de nouveau délivrée un beau spectacle avec les 3 heures de course principale dont la Mercedes AMG du Team Black Falcon  #4 est ressortie vainqueur avant d'être disqualifiée par les commissaires.

Buurman, Engel et Stolz avaient pourtant dominé la course sans commettre d'erreurs, le team a fait appel de la décision. 2e à l'arrivée avec Vautier et Juncadella (AKKA ASP), Raffaele Marciello est le grand vainqueur du Blancpain 2018. Quelque soit le classement final, ceci ne changera pas.

La Silver cup en Endurance Cup revient au trio Zaugg, Fontana Grenier sur la Jaguar Emil Frey.

Si en Blancpain Endurance, le trio Buncombe, Leventis, Williamson remportent la catégorie Pro Am cup, Marcus Winkelhock et Stievenart sortent vainqueurs du Blancpain Sprint et Général.  

Dans la catégorie AM, Amstutz/Machitski gagnent sur leur Lamborghini du Barwell Motorsport.

C'est un scénario qui avait l'air parfait pour la Mercedes-AMG n ° 4 qui a franchit la ligne d'arrivée en premier alors qu'elle était partie de la pole position.

Grâce aux performances de ses trois pilotes, Engel, Stolz et Buurman, le team Black Falcon Mercedes-AMG espérait également viser le titre équipe en Endurance Cup.

Après avoir pris un bon départ, Engel a pris un avantage remarquable lors du premier relais, sur lequel , ensuite, s'est appuyé Stolz pour poursuivre la domination durant la 2e heure de course.

En effet, la course a été plutôt limpide durant les 2 premiers relais. 3e pilote à prendre le volant, Buurman a eu la tâche un peu plus difficile avec une sortie du Safety Car le reléguant à la 2e place. Mais le Néerlandais a été en mesure de rattraper rapidement la Jaguar G3 n ° 54 Emil Frey Racing qui avait pris la tête.

​Ensuite, il aura fallu résister à la pression de Tristan Vautier également sur une Mercedes-AMG du team français AKKA ASP. Le Safety Car a également réduit les écarts alors que l'arrivée était proche.

La tension était alors importante mais Buurman, pilote expérimenté, est resté zen pour remporter la course et pensait-il, le championnat d’Endurance Cup. 

Si le résultat de la course est donc encore à valider, compte-tenu du déclassement la Mercedes #4, le grand vainqueur reste tout de même Marciello, star italienne d' AKKA ASP. Impressionnant lors du premier relais, passant de la sixième à la troisième place avec une série de dépassements décisifs.

Ses camarades de jeu, Daniel Juncadella et Tristan Vautier, lui ont permis de gagner le titre Blancpain. Leur seconde place pourrait donc se transformer en victoire et Marciello pourrait donc aussi être vainqueur de l'Endurance cup.

Avec son résultat, AKKA ASP peut également célébrer le titre général des équipes de la série Blancpain GT, une performance remarquable pour une équipe qui a remporté sa première course d’Endurance sur le même circuit, il y a 12 mois seulement. 

Le podium général a été complété par les Ferrari 488 SMP Racing n ° 72 de Mikhail Aleshin, Davide Rigon et Miguel Molina. Un résultat qui a récompensé les performances de la voiture tout au long de la campagne 2018. 

La Mercedes #4 du Black Falcon a bien maîtrisé son sujet à Barcelone avant l'annonce de son déclassement
La Mercedes #4 du Black Falcon a bien maîtrisé son sujet à Barcelone avant l'annonce de son déclassement
Si le résultat final est donc encore à valider, compte-tenu du déclassement la Mercedes #4, le grand vainqueur reste tout de même Marciello, star italienne chez AKKA ASP. Il a été impressionnant lors du premier relais, passant de la sixième à la troisième place avec une série de dépassements décisifs.

Ses camarades de jeu, Daniel Juncadella et Tristan Vautier, lui ont permis de gagner le titre Blancpain. Et leur seconde place pourrait donc se transformer en victoire et Marciello pourrait donc aussi être le vainqueur de l'Endurance cup.

Avec son résultat, AKKA ASP peut également célébrer le titre général des équipes de la série Blancpain GT, une performance remarquable pour une équipe qui a remporté sa première course d’Endurance sur le même circuit il y a 12 mois seulement. 

Le podium général a été complété par les Ferrari 488 SMP Racing n ° 72 de Mikhail Aleshin, Davide Rigon et Miguel Molina. Un résultat qui a récompensé les résultats de la voiture tout au long de la campagne 2018. 



La Silver  Cup s'est conclue de façon dramatique. En effet, la Mercedes Black Falcon n ° 6 était favorite avec une avance de 15 points avant la course.  Mais les espoirs de l’équipe allemande se sont soldés par un échec lorsque le n ° 6 a quitté la route lors de son deuxième relais. 

Cela a ouvert la bataille du titre. La Jaguar G3 n ° 54 d’Emil Frey Racing a profité de la victoire pour s’imposer en tête du championnat. 

Jack Manchester et Nico Bastian, n ° 90  AKKA ASP Team Mercedes-AMG, ont décroché le titre Blancpain général de la Silver Cup grâce à leur troisième place sur le circuit de Barcelona-Catalunya.

En Pro-Am, Daiko Lazarus triomphe lors de la course, Strakka remporte le titre des pilotes, AF Corse remporte le titre des équipes.

Nick Leventis, Chris Buncombe et Lewis Williamson (Strakka) ont été remarquablement constants tout au long de 2018 et, bien qu’ils n’aient pas bénéficié de leur meilleur résultat à Barcelone, ils ont remporté leur titre au cours du championnat. 

AF Corse se console avec le classement des équipes Pro-Am en Endurance Cup. L'équipe française Saint eloc Racing et ses pilotes, Markus Winkelhock et Nyls Stievenart, s'étaient déjà imposés au classement cumulés.

La catégorie Am Cup a été remportée par la Lamborghini Huracan (77) Barwell Motorsport (Adrian Amstutz, Leo Machitski et Richard Abra), qui a remporté le titre général et la catégorie Endurance pour l’équipe britannique et obtenu les mêmes honneurs pour Amstutz et Machitski.

Paroles de vainqueurs

Les récompenses ont été nombreuses à l'issue de la finale
Les récompenses ont été nombreuses à l'issue de la finale
Maro Engel, # 4 Mercedes-AMG Team Black Falcon : “Je dois dire un grand merci à l'équipe car elle a mis notre voiture en valeur et ce fut un plaisir de conduire.

L'Aston Martin a retenu les autres gars, qui auraient pu rouler plus vite, mais de toute façon notre voiture était très forte.

Je suis énormément fier de cette équipe; Nous méritions pleinement la victoire au championnat. Ils ont fait un travail formidable toute l'année. Nous sommes venus ici sans nous soucier du titre et juste essayer de gagner la course. Il y avait tellement de prétendants, alors la meilleure approche était de gagner. »
Alex Fontana, n ° 54 Emil Frey G3 Jaguar : «C'est absolument incroyable, surtout pour l'équipe, car Emil Frey Racing a construit la Jaguar il y a de nombreuses années. Nous ne sommes que les pilotes qui ont terminé l’histoire de la voiture et, au fil des années, beaucoup ont fait un travail fantastique pour pousser son développement aux côtés des ingénieurs. Avec un peu de chance, nous nous sommes retrouvés en première position et nous avons montré que nous avions un bon rythme. Dans l'ensemble, c'était une année très satisfaisante. ”
Nick Leventis, # 42 Strakka Racing Mercedes-AMG : “Ce n'était pas notre journée, ce qui est dommage car nous avions le rythme pour gagner [la course]. Mais la saison est longue et nous avons marqué de manière constante, alors gagner le championnat est formidable. J'aimerais féliciter les autres équipes Mercedes-AMG pour leur succès. Bien sûr, dans la catégorie Pro-Am, nous avons fait le travail cette saison.
Leo Machitski: # 77 Barwell Motorsport Lamborghini Huracan : “La saison a été absolument fantastique pour nous et l'équipe Barwell. Ils ont fait partie de ce championnat pendant plusieurs années, principalement en Pro-Am, mais ont décidé de passer à la classe Am cette année.

Le total des 24 heures de Spa s'est particulièrement bien passé pour nous; les dieux du sport automobile nous ont regardés et nous avons mené pendant 22 heures. Nous avons terminé deuxièmes au Paul Ricard, d’abord à Spa et maintenant au premier rang, nous avons donc montré que nous avions ce qu’il fallait dans la classe Am. Les résultats parlent d'eux-mêmes. Un grand merci à l’équipe pour tout le dur travail qu’elle a consacré. »

Classements course provisoire


Les champions provisoires 2018


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook