Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

Autocross : Gael Castelli première

Première expérience en Autocross catégorie Super Sprint


Publié par le Dimanche 22 Avril 2018 à 08:02


Pour son nouveau challenge en championnat de France Autocross, catégorie Super Sprint, Gaël Castelli est entré dans le vif du sujet avec la première confrontation, fin mars, sur le circuit de Mauron.

Mauron se situe en bordure de la forêt de Brocéliande, à mi-chemin entre la Manche et l’Océan Atlantique sur l’axe Dinan / Vannes. Sur un terrain terre assez bosselé, la tâche de Gaël ne fut pas simple surtout avec peu de roulage avant ce début de championnat. Organisé un peu comme en Karting, il y a des chronos qui déterminent la place de départ en manche qualificatives puis ensuite on entre dans les phases finales avec demi-finale et Finale.

Gaël n'a pas pu se qualifier en finale à cause de quelques erreurs mais aussi du temps à trouver ses marques mais la marge de progression est bonne et les prochains événements devraient être que meilleur.

Retour sur une première expérience dans ce nouvel univers de l'Autocross.

Gaël Castelli, châssis Kamikaz : "Tout est nouveau pour moi, je découvre l'Autocross, le pilotage du châssis Kamikaz. Il y a une bonne ambiance et la principale difficulté est qu'il y a peu de temps pour prendre ses marques. J'ai pu tout de même bénéficier des conseils de Stéphane Laurent qui connait bien le Super Sprint.

Il n'y a pas d'essais libres, on doit rentrer de suite dans le vif du sujet avec des qualifications en direct. Il y a seulement 4 tours pour faire sa place parmi 45 concurrents.

Je ne connaissais pas le circuit donc il ne fut pas facile de performer et je fais le 34e temps. Lors de la première épreuve, le départ se fait correctement. Je vois rapidement qu'il est difficile de doubler. J'ai également du mal à mettre l'auto en glisse comme il le faudrait. Il y a pas mal de bosses et cela ne facilite pas la tâche. Malheureusement, dans cette manche en fin de course je suis parti en tête à queue, je finis donc que 10e.

Je pars de loin dans la 2e manche. Je prend un super départ en gagnant plus ou moins 5 positions. Au 6e tour, je suis rentré trop fort dans un virage et je pars à nouveau à la faute. Je perd donc le bénéfice de ma prestation et je termine 7e.

Nous avons essayé d'améliorer l'amortissement de la voiture car je n'avais pas de bonnes sensations sur l'arrière. Ca allait ensuite beaucoup mieux. Je fais 10e dans la 3e manche. Au cumulé de ses manches, je suis classé 27e sur 44. 

En demi-finale, si je me sens plus à l'aise  je termine que 14e. Malheureusement, pour accéder en finale il faut être classé au général dans les 15 premiers. Ce n'était pas mon cas, le week-end se termine là.

C'est tout de même assez positif car j'ai beaucoup appris. Nous n'allons pas aller plus vite que la musique. Dans le championnat, il y a des concurrents avec plus d'expériences. Il faut donc que je fasse plus de roulage mais je suis assez confiant pour la suite. Rendez-vous en Aquitaine à Saint Junien, fin mai. "

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook