Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

​MotoGp : Zarco, le jour de gloire n’est pas arrivé

Au grand-prix de France, Zarco chute, Marquez gagne !


Publié par le Lundi 21 Mai 2018 à 11:23


Marc Marquez est actuellement imbattable (Photo Honda Pro Racing)
Marc Marquez est actuellement imbattable (Photo Honda Pro Racing)
Johann Zarco avait mis en trance plus de 100 000 spectateurs au grand-prix de France MotoGp en signant une superbe pole position samedi dernier. Tout le public français espérait une victoire du pilote Français, ce dimanche, mais le scénario de la victoire a tourné tout autrement.

Une ferveur populaire autour de Zarco

La Zarcomania ! (Photo Tech3)
La Zarcomania ! (Photo Tech3)
A voir les stocks de goodies à l’effigie de Johann Zarco s’épuiser rapidement, le public est de plus en plus fan du pilote Tech 3 qui fait des miracles au guidon de sa Yamaha. Second du championnat, il domine les pilotes Yamaha officiels et se permet depuis un long moment maintenant de rivaliser avec les meilleurs avec une moto pourtant cliente.

Samedi, Johann a sorti un tour parfait pour signer une très belle pole position devant Marc Marquez et Danilo Petrucci. 

Public et médias se sont alors pris à rêver de voir le pilote français franchir la ligne d’arrivée  en vainqueur et ainsi briser une longue série de course sans succès pour le clan tricolore.

Petite alerte en Warm-up quand le français est allé s’accrocher avec le suisse Tom Lüthi. Une incompréhension entre les 2 pilotes qui les faisaient chuter tous les deux. Pour Zarco, une perte de temps dans une séance somme toute très importante avant la course.

La tension monte avant le départ et si Johann Zarco a joué superbement le jeu avec son public tout le long du week-end, cette fois c’est l’heure de la compétition qui compte. 

Le départ de Johann est raté car le français se retrouve en retrait dans la première courbe mais il se rattrape avant la chicane Dunlop en regagnant la seconde place avec autorité. Là Jorge Lorenzo est en tête et imprime un gros rythme avec sa Ducati.

Johann ne parvient pas à prendre le dessus sur l’Espagnol et Dovizioso le double. Puis, l’italien fait une faute et chute. Revoilà Zarco en 2e place mais cette fois menacée par Marc Marquez. Johann se fait attaquer puis réplique. Les motos sont encore chargées en essence et Johann commet une erreur en tentant de suivre le rythme du leader. Il part trop large et chute….sa course se termine ici !
Johann Zarco : « Mon départ était plutôt mauvais mais dans la première chicane j’ai pu quasiment immédiatement retrouver ma place mais après c’était difficile de passer Lorenzo car il avait une très bonne moto. J’aurais pu être plus rapide peut-être mais je n’étais pas en mesure de le passer.

Marquez m’a passé et j’ai essayé de repasser immédiatement pour garder ma position parce que je ne voulais pas attendre derrière Lorenzo et Marquez parce que cela représente trop de risques de perdre plus de position alors j’ai essayé de gérer ça derrière Lorenzo, j’ai voulu le doubler et j’ai fait une petite erreur, je suis peut-être arrivé trop vite je me suis un peu écarté et j’ai perdu l’avant.

Je ne m’attendais pas à chuter parce que le feeling sur la moto était bon, j’aurais dû attendre d’avoir moins d’essence dans la moto parce que c’était les meilleures conditions pour nous, même avec les pneus usés le contrôle était bon.  

Nous avons eu un super feeling et de très beaux souvenirs avec la pole position et la bonne performance globale»  

​Marc Marquez sur une bonne série de victoire

Sourire et champagne pour Marc Marquez (Photo Honda pro Racing)
Sourire et champagne pour Marc Marquez (Photo Honda pro Racing)
Pendant ce temps, il en est un qui trace sa route loin des polémiques qu’il a déclenché au grand prix d’Argentine. Marc Marquez ne s’est pas spécialement assagi au vu de comment il a doublé Jorge Lorenzo mais son efficacité au volant de sa Honda est redoutable. 

Seul parmi les prétendants à la victoire à retenir le pneu Hard à l’arrière, Marc Marquez a pris la première place et s’en est allé viser la victoire, la 3e d’affilée. Avec les abandons de Dovizioso et Zarco et la contre-performance de Vinales (seulement 7e), Marquez compte désormais 36 points d’avance sur son premier poursuivant au championnat.
Marc Marquez : " Je suis particulièrement content de cette victoire au Mans, car c'est l'une des pistes les plus difficiles pour nous ! Aujourd'hui, j'étais le seul sur un pneu arrière dur, ce qui rendait mon approche de la course un peu différente car je savais qu'il me faudrait un peu plus de temps pour atteindre la bonne température. Mais pendant le warm-up, j'ai eu l'occasion de vérifier qu'une fois que le pneu était prêt, c'était très constant, et j'ai été capable de garder un très bon rythme.

Pour être honnête, les choses étaient un peu difficiles en début de course : Zarco m'a touché dans le deuxième virage et je suis allé un peu plus loin, puis Iannone a chuté et a failli me toucher, j'ai donc perdu quelques positions. J'ai décidé de me calmer pendant un moment.

Quand j'ai vu que Dovi et Johann étaient dehors, mon approche de la course a encore changé. 

 Bien sûr, c'est une très longue saison, et toutes les courses ne seront pas les mêmes, nous allons donc essayer de garder le rythme."

​Rossi 3e mais Yamaha encore loin du compte

Encore du travail chez Yamaha ( Photo Yamaha)
Encore du travail chez Yamaha ( Photo Yamaha)
Les essais après Barcelone n’ont pas donné satisfaction au clan Yamaha officiel qui se cherche toujours un second souffle surtout au niveau de l’exploitation de l’électronique. Une nouvelle fois, ni Rossi, ni Vinales n’ont été performants en qualification avec les 9e et 8e position sur la grille de départ. Zarco leur fait toujours de l’ombre avec une Yamaha cliente. 

En course, en partant de si loin, seul Rossi a été capable de viser une place sur le podium. Vinales, comme souvent à son habitude quand il est en difficulté a démarré lentement avant de pouvoir remonter des positions en fin de course.

Rossi, lui, a tenté sa chance pour monter sur le podium. Si Marquez était surement intouchable pour lui, Danielo Petrucci et sa Ducati alors 2e était un objectif possible. Finalement, Rossi devra se contenter de la 3e place. Son retour sur le podium est une bonne chose et il se replace au championnat. Yamaha doit encore progresser pour faire tomber l’ogre Marquez bien partir pour en gagner plus d’une à ce rythme là.

​Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook