Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT World Challenge Europe 2021 Sprint : Brands Hatch

Triomphe pour Audi WRT avec Dries Vanthoor et Charles Weerts


Publié par le Jeudi 2 Septembre 2021 à 21:36



Le valloné circuit de Brands Hatch (Photo D.Bogaerts SRO)
Le valloné circuit de Brands Hatch (Photo D.Bogaerts SRO)
L'équipe WRT a scellé un huitième titre record en Sprint Cup, tandis que Dries Vanthoor et Charles Weerts sont les champions des pilotes Sprint pour une deuxième année consécutive.

L'équipe belge a remporté la victoire dans la course 1 et a fini deuxième place lors de la course 2. Celle-ci a été remportée par la Mercedes-AMG Team Toksport WRT #6 de Luca Stolz et Maro Engel.

Weerts et Vanthoor ont désormais un avantage de points insurmontable. En revanche, les catégories Pro-Am et Silver Cup se décideront à Valence les 25 et 26 septembre. 

L'équipe WRT Audi remporte la course 1 après une conclusion dramatique

Les 60 minutes de compétition ont produit un spectacle passionnant avant de se terminer de manière dramatique. Ben Barnicoat (#38 JOTA McLaren) était la star de la première moitié de la course, doublant Weerts pour la première fois à Paddock Hill Bend et dépassant le poleman Timur Boguslavskiy (#88 AKKA ASP Mercedes-AMG) pour prendre la tête . 

À partir de là, Barnicoat a réalisé un relais tout à fait impressionnant, tournant une seconde plus vite que le reste du peloton et prenant 16 secondes d'avance sur la Mercedes-AMG n°88 au moment où la fenêtre des stands s'est ouverte au bout de 25 minutes.

Boguslavskiy a tenu tête à Luca Stolz (Mercedes-AMG Toksport WRT n°6) tandis que Weerts a gardé l'Audi n°32 du Team WRT en vue des podiums. Avec Barnicoat disparaissant au loin, ce trio a choisi de s'arrêter dès que la fenêtre des stands s'est ouverte. Une action rapide du Team WRT a permis à Vanthoor de séparer les deux Mercedes-AMG, ce qui s'avérera crucial par la suite.  

Barnicoat est rentré à la demi-heure et a passé le relais à Oliver Wilkinson. L'équipe du JOTA avait été dominante, mais le rythme de Raffaele Marciello dans la Mercedes-AMG n°88 devenait important. Après avoir remplacé Boguslavskiy, l'Italien a réussi à prendre près d'une seconde au tour à l'avantage de Wilkinson et à 10 minutes de la fin, il était revenu sur la McLaren. 

Wilkinson a superbement défendu, ne commettant aucune erreur et empêchant Marciello de doubler. Mais la tâche du pilote McLaren a été rendue plus difficile lorsqu'il est tombé sur un trafic dense. Marciello a également eu des problèmes, Vanthoor est revenu sur eux et ce fut alors une bataille à trois. 

Terrible crash en fin de course

Le moment décisif est venu lorsque Wilkinson et Marciello ont tous deux tenté de doubler la Ferrari #93 Sky Tempesta Racing de Giorgio Roda avec seulement cinq minutes encore de course.

La Mercedes-AMG était prise en sandwich entre la Ferrari et la McLaren, provoquant un contact avec les deux. Cela a envoyé la McLaren hors piste à grande vitesse, tandis que la Ferrari a eu la chance de ne pas être heurtée par une voiture venant en sens inverse. 

Marciello a continué et a pris la tête devant Vanthoor, alors que la course était rapidement neutralisée en raison de l'accident de Wilkinson. La McLaren avait franchi la barrière et s'était immobilisée sur un talus, mais heureusement, le pilote britannique a pu sortir de la voiture indemne. 

Marciello a passé le drapeau à damier, mais l'incident a fait l'objet d'une enquête et l'Italien a finalement été jugé principalement responsable. Cela a propulsé l'Audi Team WRT n°32 à la première place, devant l'équipe Mercedes-AMG Team Toksport WRT n°6 et l'Audi Team WRT n°31 de Ryuichiro Tomita et Frank Bird, lauréate de la Silver Cup. 

Course 2 : Victoire dans le dernier tour pour Mercedes-AMG Team Toksport WRT

Parti de la pole pour la deuxième épreuve, Marciello a pu immédiatement mettre la déception de la course 1 derrière lui. L'Italien a pris un départ parfait, dépassant Engel dans Paddock Hill Bend pour mener le peloton. 

Bien qu'il n'y ait eu aucun problème à l'avant, un certain nombre d'incidents se sont produits plus loin, aboutissant à un contact entre la Lamborghini n°114 Emil Frey Racing et la Mercedes-AMG n°8 RAM Racing qui a laissé cette dernière dans le gravier. La voiture de sécurité a été déployée afin qu'elle puisse être récupérée en toute sécurité. 

Une fois la course reprise, Marciello a pu à nouveau s'éloigner, prenant une demi-seconde par tour à Engel et Vanthoor.

Lorsque la fenêtre des stands s'est ouverte, la Mercedes-AMG n°6 a été la première à s'arrêter, Stolz prenant le relai d'Engel peu après les 25 minutes. Vanthoor s'est arrêté un tour plus tard et Weerts qui a pris le relai n'a pas pu passer devant Toksport WRT.

Marciello a attendu le dernier moment possible pour s'arrêter, passant le relais à Boguslavskiy pour les 25 dernières minutes avec un avantage de sept secondes.

Stolz n'a pas perdu de temps pour rattraper le Russe, mais n'a pas pu forcer le passage. En troisième position, Weerts a fait une course prudente, sachant qu'un podium suffisait pour assurer le titre. 

Pourtant, avec seulement quelques virages encore à négocier, Boguslavskiy a quitté la piste, permettant à Stolz et Weerts de le passer. La Mercedes-AMG n°88 a clairement eu un sérieux problème et n'a pu franchir la ligne qu'en sixième position, alors qu'elle avait perdu son pneu avant droit.

Stolz a donc remporté la victoire, malgré une avance de moins d'un tour, tandis que Weerts a remporté la deuxième place. Petru Umbrarescu a décroché la troisième place au volant de la Mercedes-AMG AKKA ASP n°89 qu'il partage avec Jules Gounon.

Les titres de la Silver Cup et du Pro-Am attendront Valence

La bataille décisive pour les titres de la Silver Cup et de la Pro-Am se déroulera lors de la finale de la Sprint Cup à Valence.  

La  Mercedes-AMG #7 Toksport WRT a  pris le départ de la course 2 depuis la pole position et a eu un rythme impressionnant en route vers la victoire de catégorie. Oscar Tunjo a assuré le premier relais avant que Juuso Puhakka ne prenne le volant pour la deuxième demi-heure, chassant la voiture AKKA ASP n°89 et manquant de peu un podium au classement général.

L'Audi Team WRT #31 a terminé deuxième.

Barwell Motorsport était dans une classe à part à Brands Hatch, remportant les honneurs en Pro-Am dans les deux courses avec sa Lamborghini #77. 

Après avoir commencé le week-end deuxième au classement, l'équipe de Barwell détient désormais 14,5 points d'avance et est en bonne position pour sceller la couronne Pro-Am à Valence. Cette catégorie compte encore  quatre équipages pour le titre. 

Classements et commentaires des courses

Les champions Sprint (Photo D.Bogaerts SRO)
Les champions Sprint (Photo D.Bogaerts SRO)
Dries Vanthoor : " C'est assez irréel d'être champion à une manche de la fin. C'est un travail formidable de la part de l'équipe, de Charles, de notre ingénieur Wim et de tous les mécaniciens, surtout ce week-end.

Bien sûr, un grand 'merci' aussi va à Audi pour nous avoir fourni une voiture qui peut toujours se battre. Cela n'a pas toujours été facile, nous avons eu des hauts et des bas, mais nous avons juste continué.

Être deuxième deux fois et maintenant champion deux années de suite, c'est juste incroyable. "
Charles Weerts : " Je suis vraiment ravi de cela. Nous avons fait une excellente année et marqué des points constants. Nous sommes venus à Brands Hatch en sachant que Mercedes-AMG était vraiment fort, mais au final, nous avons fait un travail fantastique grâce à notre excellent équipage, nos excellents mécaniciens, nos excellents ingénieurs et aussi une excellente conduite par Dries.

Maintenant, nous pouvons aller à Valence et simplement nous amuser et, comme toujours, faire de notre mieux. " 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 01/08/2022