Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Triomphe de Quartararo en Catalogne

3e succès en MotoGp pour Quartararo


Publié par stéphane GAUTHIER le Dimanche 27 Septembre 2020 à 16:40



Quartararo reprend la tête du championnat après une belle victoire à Barcelone
Quartararo reprend la tête du championnat après une belle victoire à Barcelone
Sous pression ces dernières semaines, Fabio Quartararo avait besoin d'un bon résultat pour se remettre en selle pour le championnat du monde Motogp et ainsi mettre un coup d'arrêt à la reprise de confiance de la concurrence.

Et c'est avec une victoire avec un grand V que le français de Yamaha Petronas s'impose à Barcelone et reprend les rênes du classement général.

Yamaha a été performante aux essais avec une première ligne 100 % pour la marque. En course, Suzuki a failli contrarier les plans de Yamaha en étant fort en fin de course et avec les 2e et 3e place de Mir et Rins.

Ducati a marqué le pas en Catalogne avec un scénario catastrophe pour Dovizioso éliminé dans une chute avec Zarco dès le 2e virage.

Yamaha en force !

Yamaha pouvait être confiante après les qualifications puisque les Yamaha Petronas étaient rapides et les Yamaha usines juste derrière. Mais c'est Morbidelli qui signait la pole fort de son résultat à Misano. Quartararo partait second et Valentino Rossi complétait la première ligne 100% Yamaha.

Morbidelli prend un bon départ et mène les premiers tours, d'abord devant la Ducati de Miller puis ensuite en devançant les Yamaha de Rossi et Quartararo. 

Valentino Rossi, fort de son annonce d'une nouvelle saison à venir chez Yamaha Petronas, est second et tient le rythme de son futur équipier. 

Quartararo passe à l'attaque et augmente son rythme pour doubler Rossi lors d'un freinage osé en bout de ligne droite. L'arrivée est encore loin mais c'est à 16 tours de la fin qu'il profite de la baisse de rythme de Morbidelli pour se positionner en tête et même prendre le large. En effet, l'italien est en souffrance et se fera même une frayeur au bout de la ligne droite à 11 tours du but et se fait doubler par Rossi.

Rossi tente de suivre le rythme du français mais dans le second virage, il perd l'avant de sa machine et c'est l'abandon. Triste, alors qu'on gros résultat était possible.

Suivre le diable (El diablo étant le surnom de Fabio) aura donc été fatal au grand Valentino. Quartararo augmente encore son avance a plus de 3 secondes alors qu'il reste encore 5 tours.

Sa fin de course sera toutefois rendu difficile par l'usure des pneus. Fabio Quartararo tiendra bon et gardera une marge suffisante sur les pilotes Suzuki pour remporter une 3e victoire en Espagne.

Il reprend la tête du championnat.

Par contre, pour Vinales ce fut une course catastrophe où l'espagnol n'aura jamais été en capacité de suivre le rythme. Il était pourtant bien qualifié en 5e place mais en course il ne termine qu'à une modeste 9e place.

La cata pour Ducati

Andrea Dovizioso aura perdu beaucoup lors de son passage en Catalogne. En difficulté lors des essais, il doit passer par Q1 et ne se qualifie qu'à une modeste 17e place sur la grille. Bien loin pour espérer un résultat et il s'expose également aux difficultés dans le peloton.

Ca n'a pas manqué puisque après le premier virage, son coéquipier Petrucci manque de tomber et un effet domino surprend Johann Zarco qui chute pour éviter le contact. Malheureusement, il entraîne avec lui Dovizioso. C'est le cauchemar pour les rouges !

Une fois de plus, dans le clan Ducati, il faudra compter sur le team Pramac pour assurer les gros points de la marque italienne. Miller n'a pas pu viser le podium mais termine 5e. Mal qualifié, Bagnaia faite une bonne course et obtient la 6e place. Petrucci termine derrière en 7e position.

2 pilotes sur le podium pour Suzuki

Le soleil a brillé dans le clan Suzuki
Le soleil a brillé dans le clan Suzuki
Chez Suzuki, on tourne autour de la victoire mais à Barcelone elle n'était pas si loin que cela. Mir et Rins ont été performants en course malgré une qualification moyenne en 8e et 13e position pour Mir et Rins.

Leur course, par contre, a été très impressionnante et il aurait fallu quelques tours de plus pour que Mir puisse l'emporter sur Quartararo. Mir était effectivement bien remonté. 5e en début de course, il passait ensuite 4e puis se retrouvait 3e à 5 tours de la fin.

Il doublait Morbidelli à 2 tours de la fin, imité ensuite par Rins, lui aussi bien replacé pour viser le podium. Mir a tout donné pour réduire l'écart sur le leader mais cela n'aura pas suffit. Il peut toutefois se féliciter de cette 2e place en catalogne et d'être à seulement 8 points de Quartararo au championnat. 

Avec sa régularité, il pourrait devenir un sérieux candidat pour le titre mondial.

Classements





Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2020
stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020