Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Moto3 : La belle histoire de Phillipp Oettl à Jerez

6 ans d'attente et enfin la victoire.


Publié par le Mardi 8 Mai 2018 à 20:26



Une victoire précieuse pour Oettl (Photo : Markus Berger)
Une victoire précieuse pour Oettl (Photo : Markus Berger)
Phillipp Oettl a débuté les grands prix Moto3 en 2012 et il lui aura fallu attendre 91 départs pour connaître comme son père, Peter, la joie de la victoire. Le pilote KTM s'est imposé à Jerez dans une course difficile où certains leaders y ont laissé des plumes et ont ouvert la voie pour le podium. 2 autres pilotes KTM se sont joint à l'allemand : Bezzecchi termine second faisant la bonne opération au championnat et Ramirez profite du déclassement de Lopez pour finir 3e.

Oettl, la patience a payé

(Photo : Gold and Goose)
(Photo : Gold and Goose)
Philipp Oettl s'est distingué en remportant le titre Supermoto Junior en 2008, avant de finir deuxième de la Junior Cup ADAC en 2009.

En 2010 et 2011, il participe à la Red Bull MotoGP Rookies Cup finissant 19e seulement la première année et 4e la seconde. Il fait également ses classes en championnat d’Allemagne 125cc où il termine également 4e. Même résultat en CEV Rookies Cup.

Il accède alors à la moto3 en 2013, d'abord avec le Paddock TT Motion, puis sur une KTM du Schedl GP Racing en 2015. Il se distingue en montant sur le podium de la course d'Indianapolis.

Régulièrement dans le Top 10 en 2016, il renoue avec le podium en 2017 avant de tirer les marrons du feu lors de ce grand prix d'Espagne 2018 à Jerez. 

Triplé KTM

L'arrivée (Photo Gold and Goose)
L'arrivée (Photo Gold and Goose)
Le poleman et leader du championnat, Jorge Martin espérait bien l'emporter à domicile mais le début de course a été marqué par un accident éliminant 3 pilotes d'entrée puis par une bagarre à plus de 15 pour seulement 3 places d 'honneur. 

Oettl a failli perdre gros après un contact avec Lopez. Ce dernier perdait le plus de place et allait ensuite faire le forcing pour remonter. Personne n'arrivait à prendre l'écart et la victoire était très ouverte. Martin, Bastianini, Arbolino et Canet étaient dans le groupe de tête et pouvait viser la victoire.

Un accrochage à 4 tours de la fin a éliminé ces 4 pilotes. Martin perd de gros points au championnat d'autant que Bezzecchi restait en course pour la victoire face à l'étonnant Oetll. Ce dernier tenait bon pour remporter l'épreuve. 2e, Bezzecchi marquait de gros points et la 3e place revenait sur tapis vert à Ramirez. Pourtant c'est Lopez qui avait réussit à remonter au classement mais pour avoir dépasser les limites de la piste il fut sanctionner permettant à KTM de faire un beau triplé.

Le championnat relancé

Une course très ouverte (Photo : Markus Berger)
Une course très ouverte (Photo : Markus Berger)
Avec la chute de Martin et Canet en particulier le championnat est de nouveau relancé avec un nouveau leader en la personne de l'italien de Bezzecchi. Martin est repoussé à 8 points en 2e position. Rien de grave pour l'espagnol favori du championnat mais Canet et Di Giannantonio ne sont pas loin non plus. Vainqueur à Jerez, Oettl se place à la 5e place du classement général. Bastiannini par contre accuse déjà une trentaine de points de retard sur le leader.

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos

Nous vous recommandons :