Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Moto 2 : Une joie de courte durée pour Quartararo

A Motégi, Fabio Quartararo pensait avoir gagné.


Publié par le Mardi 23 Octobre 2018 à 20:05


Cela semblait être un week-end remarquable pour le pilote français Fabio Quartararo, puisque parti de la 2e position sur la grille, il avait franchi la ligne d'arrivée en vainqueur au grand prix du Japon. 

Sa joie fut de courte durée puisque le pilote Speed'up a été déclassé pour une pression de pneus arrière non conforme au règlement. La victoire est revenue à Francesco Bagnaia devant Baldassarri et Oliveira.

Quartararo vainqueur éphémère

Le sourire fut de courte durée
Le sourire fut de courte durée
Poleman et leader du championnat, Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46) se faisait déborder par un petit français nommé Quartararo. Parti depuis la 2e place, il parvenait à mieux s'élancer mais finalement au premier virage Bagnaia reprenait la première place.

Performant tout le weekend, l'espagnol Iker lecuona (Swiss Innovative Investors) tenait lui aussi le devant de la scène lors des essais mais ne parvenait pas à concrétiser en début de course en perdant des positions cruciales.

Au 3e tour, Quartararo s'emparait à présent de la tête du classement. Bagnaia et Baldassarri le suivait établissant un trio avant que le dernier cité ne puisse plus suivre le rythme. Quartararo et Bagnaia se retrouvaient alors en duo pour viser la victoire.

Pendant ce temps, Miguel Oliveira, candidat au titre mondial, tentait d'accrocher un bon wagon pour sauver les meubles. Il finira sur la ligne à la 4e place.

Bagnaia intensifia jusqu'à la fin de la course sa pression sur Quartararo mais le niçois a tenu bon pour ce qui aurait dû être sa seconde victoire. Déclassé pour non conformité il laisse la victoire à Bagnaia qui n'en demandait pas tant.
 
FABIO QUARTARARO # 20 - disqualifié :  "Je suis vraiment désolé pour ce qui est arrivé. La seule chose que je puisse dire, c’est que la disqualification pèse beaucoup, mais je ne joue pas le championnat. J'ai été compétitif tout le week-end, à la fois en essais pratiques, en qualifications puis en course. Peu importe la pression des pneus, je sais que j'ai été compétitif. Passez en revue l’expérience et j’attends avec impatience qu’il reste encore trois courses avant la fin de la saison! "

Bagnaia solide leader

Récupérant les 25 points de la victoire, le déclassement de Quartararo fait les affaires de Bagnaia qui renfonce sa position de leader de la Moto2.

Classé finalement 3e, Miguel Oliveira  pointe désormais à 37 points du leader au Championnat rendant possible un titre pour Bagnia dès le grand prix d'Australie le weekend prochain. 
Francesco Bagnaia, leader du championnat Moto2 : 

"Je suis très heureux pour cette victoire, même si c'est étrange de gagner comme çà. Mais à ce stade de la saison et avec Miguel Oliveira en troisième place, chaque point est important.

Un excellent travail hier et aujourd'hui,  nous avons réussi à suivre Fabio Quartararo qui était très fort et j'ai essayé de garder son rythme pour faire l'écart.

Par rapport à la qualification, il était difficile de garder le même rythme car il n’y avait pas la même adhérence. Maintenant, nous allons allé à Philip Island  sur l’un de mes circuits préférés".

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 17/03/2019
Olivier Jennequin | 14/03/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/03/2019