Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Moto 2 : Rins leader après le Mans

Rins en forme, Zarco chute au classement


Publié par le Mardi 10 Mai 2016 à 04:56



On attendait Johann Zarco et finalement c'est son adversaire Alex Rins qui s'impose au Mans et qui prend le commandement du championnat. L'espagnol était parti second sur la grille de départ mais il s'est très vite mis en action malgré un départ moyen.

C'est Luthi qui avait fait la pole et qui était même un grand favori car il s'était déjà imposé l'an dernier. Mais le suisse a subi la loi de Rins et Corsi qui ont pris les devants au tiers de la course.

Rins s'est finalement détaché en fin d'épreuve pour s'imposer pour la 2e fois cette année après son succès obtenu à Austin. Jusqu'ici leader du championnat, Sam Lowes n'a pas connu une grande réussite comme d'habitude aux avants-postes. cette fois, il aura dû se contenter d'une 6e place et rétrograde 2e au championnat.

Arrivé 3e, Luthi garde le contact avec les 2 premiers du classement alors que la 2e place au Mans de Corsi le fait remonter Finalement le grand perdant est Johann Zarco qui a chuté et ne marque pas de points.
Alex Rins : "Ce fut une course difficile. Je l'avais imaginé autrement en tenant compte des essais. Lorsque Luthi m'a dépassé, j'ai pensé que ça allait être une course très amusante. Nous étions dans un groupe de cinq et j'ai décidé de pousser fort. Le groupe a été réduit avec seulement Simone [Corsi] et moi. Alors j'ai décidé de rester en première position et de voir ce qui allait arrivé. A la fin, je me sentais fort pour augmenter encore plus le rythme ce qui m'a permis de gagner la course."

CLASSEMENT GENERAL (top5) :

1º ALEX RINS (PÁGINAS AMARILLAS HP 40) 87 Ptos
2º S. Lowes (Kalex) 82 Pts
3º T. Luthi (Kalex) 69 Pts
4º J. Zarco (Kalex) 56 Pts
5º J. Folger (Kalex) 47 Pts

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :