Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Fanatec GT World Challenge Europe Sprint : Magny-Cours, course 2

Marciello et Boguslavskiy (Mercedes Akkodis ASP) dominent.


Publié par stéphane GAUTHIER le Lundi 16 Mai 2022 à 20:53



Départ pour une nouvelle bagarre à Magny-Cours
Départ pour une nouvelle bagarre à Magny-Cours
Le Fanatec GT World Challenge Europe by AWS a donné une nouvelle course splendide à Magny-Cours. Les as du volant ont encore mené leur GT3 à la limite pour aller chercher le meilleur résultat possible.

Marciello et Boguslavskiy  (Mercedes Akkodis ASP) ont dominé le 2e sprint de belle façon. L'équipe AF Corse reprend le contrôle du classement de la Silver Cup avec la victoire pour De Pauw/Jean sur la Ferrari #53.

Krupinski/Klien remportent leur deuxième victoire 2022 en Pro-Am  avec la McLaren n°111 de JP Motorsport.

Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy se sont bien complétés durant le sprint d'une heure disputé dimanche 15 mai  à 15h à Magny-Cours. La stratégie a été simple : Marciello a fait un premier relai d'enfer et son coéquipier n'a eu qu'à finir le travail tranquillement ou presque. 

L'équipage n ° 89 a remporté sa deuxième victoire en quatre courses. Akkodis ASP a même réalisé un doublé avec la seconde place pour Pla et Götz.

Avant cela, Marciello avait fait parler la poudre en qualification avec un nouveau record du tour et une pole position en récompense.

L'italo-Suisse a pris l'avantage au départ sur son coéquipier Maximilian Götz. Au fil des tours, sur un rythme soutenu, il a fait l'écart sur la concurrence. 

Au premier virage, Dries Vanthoor  est parti dans le gravier et a manqué de se mettre dehors avant de revenir sur la piste. Dans l'opération il a tout de même perdu une dizaine de positions. 

Götz a dû résister à l'Audi de Mies (#33 Team WRT Audi). Les deux pilotes allemands sont allés roue contre roue peu avant le premier quart d'heure de course. Suivant l'opération, Patric Niederhauser (Audi #25 Saintéloc Junior Team) s'est frayé un chemin, ou plutôt l'a forcé au détriment de Götz.

Les trois premiers ont fait un relai assez long.  Marciello a laissé son volant à Boguslavskiy avec un avantage de 15 secondes.

Jean-Baptiste Simmenauer a remplacé Mies au volant de l'Audi #33, tandis qu'Aurélien Panis a pris le relais de Niederhauser.

Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy brillent à Magny-cours
Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy brillent à Magny-cours
Une fois les arrêts terminés, Boguslavskiy bénéficiait d'une avance considérable sur Simmenauer, tandis que Jim Pla séparait les pilotes Audi après avoir pris le contrôle de la Mercedes-AMG #88 de Götz.

Si la victoire était inaccessible, la bataille pour la seconde place restait entière. Pla revenait sur l'Audi #33 de Simmenauer et l'Audi de Panis.

Simmenauer était pénalisé de 10 secondes pour une sortie des stands dangereuse. Puis, ce fut le tour de Panis d'être pénalisé pour un incident sur le premier relais de son équipier Niederhauser. 

Boguslavskiy a ramené la Mercedes-AMG n°89 à l'arrivée avec une confortable avance de 13,6 secondes. Pla a pris la deuxième place  tandis que l'Audi n°25 a terminé troisième pour offrir à Saintéloc Junior Team un podium. L'Audi n°33 se classe quatrième après sa pénalité.

Marciello/Boguslavskiy  sont en tête de la sprint cup avec 11,5 points d'avance sur les champions en titre Vanthoor/Weerts. Marciello a également devancé le duo belge en tête du classement général Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS, tandis qu'Akkodis ASP s'est rapproché à moins de 3,5 points du WRT dans le championnat combiné par équipes. 

Silver Cup

Pierre-Alexandre Jean a terminé cinquième dans la Ferrari #53. Cette 5e place au général de la Ferrari AF Corse #53 signifiait également la victoire en Silver Cup. Le duo Jean/De Pauw signent leur troisième succès de catégorie en 4 courses.

Le Belge a mené la lutte contre plusieurs équipages Audi. Au final, la Ferrari s'impose face à Schöll/Aka (Audi Attempto Racing) et Thomas Drouet, associé à Stevenson (Mercedes Akkodis) prend la 3e place finale en Silver.

Pro-Am

Il faut faire sa place en GT3
Il faut faire sa place en GT3
Les honneurs Pro-Am sont allés à la McLaren n ° 111 de JP Motorsport, qui a remporté sa deuxième victoire de catégorie cette année.

Parti depuis la pole position Silver, Christian Klien était dans le top 10 général avant de laisser son volant à Patryk Krupinski. 

Ils ont ensuite reculés dans le classement général amis bien encré en tête dans le Pro-Am. Sa marge sur le second à l'arrivée était de plus de huit secondes sur la Ferrari n°21 d'AF Corse, qui a assuré une deuxième place consécutive. 

Pour la prochaine étape, le Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS s'attaquera à l'un de ses temps forts annuels : une course de six heures au coucher du soleil sur le Circuit Paul Ricard (3-5 juin).

Classements

Pied au plancher quoiqu'il arrive !
Pied au plancher quoiqu'il arrive !





Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 06/11/2022