Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

24h de Spa : Premières confrontations et nuit chaude

Mercedes-AMG en tête des sept marques en lice pour disputer la Super Pole.


Publié par le Vendredi 26 Juillet 2019 à 07:59



Une épreuve qui devrait encore faire des étincelles cette année
Une épreuve qui devrait encore faire des étincelles cette année
Cette semaine est marquée par les 24 heures de Spa 2019 et les hostilités ont commencé pour les 7 constructeurs présents dans les Ardennes belges.

Après la traditionnelle parade qui a conquis le public venu nombreux, les premiers essais ont débuté dans la canicule et lors des premières qualifications, ce sont 20 voitures qui étaient séparées par huit dixièmes dans une séance ultra-compétitive.

Si le team Mercedes-AMG Team Black Falcon est aux commandes, la marque Porsche est la mieux représentée avec six voitures.

Les pole-positions Silver Cup, Pro-Am et Am Cup ont été attribuées mais une Super Pole aura encore lieu ce  vendredi à 19h05 pour une séance décisive.

La parade du succès

Du monde pour la parade en ville
Du monde pour la parade en ville
Mercredi, des milliers de spectateurs ont rejoint les rues du centre-ville de Spa pour la traditionnelle parade des 24 heures de Spa. Un impressionnant contingent de GT modernes ont défilé dans les rues pour le plus grand bonheur des personnes présentes. Yeux et oreilles étaient au firmament du bonheur.

Créée pour la première fois en 2002, la parade est devenue un rendez-vous extrêmement populaire au cœur des festivités de la semaine qui précède la classique d'endurance belge. Chaque année, l’événement prend de l’ampleur, à la fois en termes de quantité de voitures et de fans qui y participent. Cette tendance s'est confirmée cette année sous un ciel dégagé et par un superbe ensoleillement, créant ainsi les conditions idéales pour s'imprégner de cette atmosphère.

Comme toujours, toutes les voitures qui participeront aux prochaines Total 24 Hours of Spa ont fait partie de la fête. Ainsi, pas moins de 11 marques GT3 différentes étaient présentes, soit les principaux constructeurs GT au monde. Les constructeurs allemands étaient particulièrement bien représentés grâce à Audi, BMW, Mercedes-AMG et Porsche, tandis que leurs rivaux italiens Lamborghini et Ferrari soulevaient également un enthousiasme certain de la part des fans.

Un record de 72 voitures sont engagés sur l'épreuve majeure du GT3.

La parade ne s'est pas limitée aux GT3 participant à la course. Les concurrents des 24 Heures ont été rejoints par les nouvelles GT2 lancées par les grandes marques Porsche et Audi, et par les GT4 du Championnat de France FFSA GT ainsi que le Lamborghini Super Trofeo.

À leur arrivée dans le centre-ville, les voitures ont été garées devant le Casino de Spa, donnant aux fans la possibilité de les approcher. Les stars des Total 24 Hours of Spa de cette année ont ensuite signé des autographes pour des milliers de fans enthousiastes avant de se rendre au théâtre pour le briefing des pilotes.

C'est la magie de Spa-Francorchamps qui a débutée.

Premières escarmouches et chaude nuit à Spa

Jeudi soir, l'équipe Mercedes-AMG Team Black-Falcon s’est adjugée  la pole provisoire lors de la séance de Qualifications. 20 GT3 vont s'affronter ce vendredi soir pour une Super Pole.

L’écurie allemande participera à deux tours décisifs parmi les favoris, mais avec bon nombre de concurrents GT3 de classe mondiale qui se sont aussi assurés une place en Super Pole, la bataille s'annonce intense.

Les positions de 21 à 72 sur la grille des Total 24 Hours of Spa sont d’ores et déjà définies. 

Le raidillon, traditionnel juge de paix à Spa
Le raidillon, traditionnel juge de paix à Spa
La structure Attempto Racing engagée en Silver Cup a signé ce soir sa troisième pole consécutive en Endurance Cup lors de la séance de qualification, mais il est possible d’affirmer qu’aucune des deux précédentes n’était aussi significative. seule Silver Cup  présente en Super pole, l'Audi R8 LMS #55 n'a pas encore de position définitive sur la grille mais ce sera certainement la gardienne de la catégorie puisqu’elle est la seule Silver Cup à figurer parmi les 20 premiers du classement général.

Cela représente un exploit remarquable de la part de l’équipage, Steijn Schothorst, Pieter Schothorst et Mattia Drudi, qui se sont montrés compétitifs sur chaque séance au milieu des pilotes du général et se classent septièmes au scratch. Drudi s’attaquera à la Super Pole et, après avoir signé le quatrième meilleur temps de sa séance de qualification, espère obtenir un résultat encore meilleur demain.

Ram Racing sera le poleman Pro-Am lorsque la course s’élancera samedi après-midi. L’équipage de la Mercedes-AMG #74 composé de Remon Vos, Darren Burke, Christiaan Frankenhout et Tom Onslow-Cole sera 41ème sur la grille de départ qui compte 72 voitures.

Ce résultat leur permettra de prendre trois places d'avance sur leur concurrent le plus proche en intercalant deux Silver entre les deux. C’est la première pole Pro-Am de la saison pour l’équipe, signée de façon remarquable par Vos, 10ème du classement général de sa séance de qualification.

La Lamborghini #77 Barwell Motorsport sera la principale concurrente de l'Am Cup, en quête d'une deuxième victoire consécutive dans sa catégorie sur les Total 24 Hours of Spa. La voiture se classait au deuxième rang parmi ses adversaires avant la dernière séance alors que la Ferrari #33 du Rinaldi Racing semblait solidement accrochée en tête. Cependant, lorsque Patrick Kujala est monté à bord de la Lamborghini, l'équipage du Barwell s'est retrouvé devant le pilote finlandais. Adrian Amstutz, Leo Machitski et Richard Abra ont effectué de l’excellent travail.

Ils partiront 53ème sur la grille de départ composée de 72 voitures, ce qui établira un nouveau record de l'ère GT lorsque les 24 Heures débuteront samedi à 16h30.

Source SRO
 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :