Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

24h de Spa 2022 : Superpole

Un taureau trop ardent dans les Ardennes !


Publié par le Samedi 30 Juillet 2022 à 09:08



Une superpole éphémère pour Lamborghini (Photo Sro)
Une superpole éphémère pour Lamborghini (Photo Sro)
La semaine des 24 heures de Spa-Francorchamps bat son plein en Belgique. Après la traditionnelle parade en ville en début de semaine, la plus grande course GT3 en Europe est passée dans le vif du sujet avec les essais et qualifications.

C'est un premier constructeur italien qui a fait parlé de lui lors des qualifications. En effet, Iron Lynx a obtenu un doublé Ferrari et s'est bien positionné pour participer ensuite à la Super Pole du vendredi.

Le vainqueur de l'année dernière était en forme, avec l'équipage #71 de Fuoco/Serra/Rigon qui devançait celui du #51 composé de Molina/Calado/Nielsen par 0.178s seulement. Au volant, Antonio Fuoco, a réalisé un chrono de 2m16.486s en Q2 pour établir un nouveau record de l'ère GT3.  

Mais c'est un autre constructeur transalpin qui a décroché la Superpole.

Caldarelli en pole avec Lamborghini (*avant disqualification)

Caldarelli (Orange1 K-PAX Racing) offre effectivement à Lamborghini le tout premier succès en Super Pole à Spa-Francorchamps. 

L'Italien a établi un nouveau record de qualification. Schiller et  Al Manar Racing by HRT sur Mercedes obtient la pole en Silver Cup.

Il s'agit de la toute première pole position pour Lamborghini lors de la classique d'endurance belge, ainsi que de la première pour une équipe des États-Unis. De plus, avec un temps de 2m16.221s, Caldarelli détient désormais le record du tour de qualification le plus rapide de l'ère GT3.

Raffaele Marciello et sa Mercedes Akkodis Asp était le pilote à battre et un des grands favoris pour cette Superpole. Pourtant, il a vu son premier tour lancé annulé à cause du dépassement des limites de la piste. Mais ensuite, Marciello signait un bon chrono de 2m16.375s le plaçant idéalement devant. 

Les cinq voitures suivantes n'ont pas pu battre la Mercedes-AMG # 88, tandis que Caldarelli a également échoué lors de son premier tour. La deuxième tentative du pilote Lamborghini semblait solide, mais la pole semblait hors de portée. Cependant, un tour remarquablement régulier a donné à Caldarelli l'avantage crucial et il a franchi la ligne avec un temps de 2m16.221s. 

L'équipe Iron Lynx Ferrari qui avait fait les meilleurs chronos dans la précédente qualification n'a pas pu battre ce chrono ni même rentrer dans le top 10 final.  
 

MAJ : Lamborghini disqualifié

La Lamborghini #6 Orange1 K-PAX Racing qui a dominé la séance de la Super Pole de vendredi soir a vu ses temps supprimés pour une infraction technique.

Un bulletin publié à 10h40  indiquait: "Les paramètres moteur de la voiture #6 ne sont pas conformes au test de la Balance des Performances et les filtres à air utilisés par la voiture #6 ne sont pas conformes à ceux utilisés par Lamborghini lors du test de la Balance des Performances."

Tous les chronos de la voiture ont donc été annulés et elle perd également 10 places sur la grille. De plus, K-PAX a été condamné à une amende de 25 000 $. L'équipe a le droit de faire appel.

Le GT3 parade en ville

Les fans au coeur des 24h de Spa (Photo Sro)
Les fans au coeur des 24h de Spa (Photo Sro)
C'est une tradition, c'est même un savoir faire de SRO, des milliers de fans ont assisté à la traditionnelle parade en ville des 24h de Spa. 

Mais la pandémie mondiale de Covid-19 avait mis un coup d'arrêt depuis 2 ans à cet événement. Elle était donc très attendu cette année et une affluence massive de spectateurs ont pu voir les 66 voitures engagées mais aussi approcher les pilotes et obtenir des autographes.

Parmi les pilotes remarqués, bien sûr, l'ex pilote moto Valentino Rossi dont les fans sont biens présents dans sa nouvelle vie de pilote GT.

Mêmes les voitures des courses annexes étaient présentes, notamment le Lamborghini Super Trofeo et la GT4 European Series. De plus, un certain nombre de concurrents du SRO 30th GT Anniversary by Peter Auto ont également pris place dans le défilé.

Le départ officiel de la course aura lieu à 16h45 le samedi 30 juillet.

Total Energies ne sera plus sponsor principal

24h de Spa 2022 : Superpole
Comme habituellement, le président de SRO Motorsport, Stéphane Ratel a présenté les projets à venir lors d'une conférence de presse toujours très attendu. La stabilité des calendriers devrait être assuré à travers les différents championnats disputés dans le monde.

Une annonce a toutefois été marquante puisque TotalEnergies se retire en tant que sponsor en titre des 24 Heures de Spa après 15 ans de présence.

Ce sera CrowdStrike, société spécialisée dans la cybersécurité, qui prendra le relais à partir de 2023. Une annonce étonnante au vu des profits records de TotalEnergies dont on pouvait espérer la poursuite du sponsoring dans la célèbre course belge.

Partenaire de l'événement depuis les années 90, la marque a pris son rôle actuel en 2007 et est devenue indissociable de la classique ardennaise depuis 15 ans. Alors que 2022 marque la fin de ce chapitre particulier, les deux parties travaillent pour assurer une coopération continue dans les années à venir. 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 01/08/2022