Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

24h de Spa 2019 : Victoire de Porsche

Estre, Christensen, Lietz, GPX Racing et Porsche jusqu'au bout .... de la pluie.


Publié par le Dimanche 28 Juillet 2019 à 20:38



Porsche renoue avec le succès à Spa-Francorchamps
Porsche renoue avec le succès à Spa-Francorchamps
Porsche a rempli son objectif de victoire aux 24 heures de Spa après une édition marquée par la pluie et une haute lutte pour la victoire. Porsche s'est imposé avec un doublé et renoue avec la victoire dans la plus dure épreuve GT. La marque allemande n'avait plus gagné à Spa depuis 2010.

Kévin Estre, Mickael Christensen et RIchard Lietz ont gagné l'épreuve avec 5 secondes d'avances sur la Porsche #998 de Tandy, Mackowiecky et Pilet..

Barwell Motorsport a remporté la catégorie Silver Cup pour Lamborghini, tandis que l'équipe Aston Martin, Oman Racing by TF Sport, a effectué un retour remarquable en remportant les honneurs du Pro-Am.

Enfin, le Rinaldi Racing a remporté les honneurs de la Coupe Am, sa deuxième victoire consécutive après sa victoire en Pro-Am l’année dernière.

En 1 semaine, le circuit Belge de Spa-Francorchamps aura connu les extrêmes avec des conditions de pluie dantesques qui ont succédé à une forte canicule.

Au moment du départ, la pluie a envahie la piste obligeant la direction de course à faire partir l'épreuve sous Safety Car. Il aura fallu 4 tours avant que les fauves ne soient lâchés avec Maro Engel (Mercedes), le poleman en chef de file.

Couru comme un véritable sprint, les pilotes ont affronté les conditions climatiques difficiles avant que la pluie ne baisse d'intensité plus d'une heure après le départ.

Sur la Porsche #20 aux couleurs Gulf, Kévin Estre a remonté le classement jusqu'à la 2e place après être parti de la 11e position et ce avant de faire son premier relais.

Ce fut rapidement le challenger du poleman Maro Engel qui a mené le début de course sur sa Mercedes mais bien entendu la route à faire était encore longue.

Le principal événement, outre la météo, du début de course est le spectaculaire accident de la BMW conduite par .Jean-Paul Buffin (3Y Technology)  qui est parti en travers au freinage en bout de ligne droite avant Combes et qui a percuté violemment le rail. La direction de course a dû mettre le full course Yellow pour extraire le pilote de sa voiture et la réparation du rail a pris un très long moment. Un commissaire a dû être aussi examiné. 

Les ambitions de la Porsche #20 ont été calmées par une pénalité infligée à l'équipage suite à une infraction de procédure lors d'un arrêt aux stands.

D'autres incidents ont ralenti la course. Durant la nuit, la Ferrari du SMP Racing (Rigon - Aleshin - Rigon) était passée en tête aux 6e et 12e heures de course mais ils seront mis hors du coup en fin de matinée dimanche après un contact avec un concurrent.

La course interrompue au drapeau rouge

La pluie a joué un rôle majeur cette année (Photo Sro Motorsport)
La pluie a joué un rôle majeur cette année (Photo Sro Motorsport)
Vers 5h40 dimanche matin, la direction de course a été contrainte d'interrompre les concurrents au drapeau rouge car il pleuvait beaucoup trop. Cette difficile décision était nécessaire et elle a duré plusieurs heures.

La course a pu repartir vers 11h30

C'est alors un sprint final qui a repris toujours en conditions humides. René Rast ( Audi R8 LMS GT3 n°1 - Audi Sport Team WRT ou encore Nick Catsburg (BMW M6 GT3 n°34 - Walkenhorst Motorsport) se sont montrés aux avants-postes mais le final s'est joué entre pilotes Porsche.

Estre a fait le dernier relais. Il a dû résister au retour de Tandy dans les derniers instants de course. Mais le pilote français franchit la ligne d'arrivée avec 3.3 secondes d'avances sur Tandy pour un doublé Porsche au classement général. 

Victoires de catégories

Toutes les victoires de catégories sont difficiles à prendre à Spa
Toutes les victoires de catégories sont difficiles à prendre à Spa
Les honneurs de la Silver Cup ont été remportés par la Lamborghini n ° 78 du Barwell Motorsport , qui a fait mieux que son résultat de 2018. Sandy Mitchell était le seul pilote à poursuivre l'aventure cette année et menait un effort remarquable aux côtés de James Pull et Jordan Witt.

L’Audi Attempto Racing n ° 55 menait les premières étapes mais a abandonné dans la nuit. Cela a fait de la catégorie une bataille à deux têtes entre la Lamborghini n ° 78 et la Mercedes-AMG AKKA ASP n ° 90 , cette dernière prenant les points pour la tête après six et douze heures malgré le départ depuis la voie des stands. 

Mais ensuite la voiture Barwell a triomphé au cours de la seconde moitié de la course, finissant finalement avec sept secondes d'avance malgré que la voiture de sécurité  ait réduit l'écart malgré-elle. Après avoir raté de quelques secondes la victoire l'an passé, Barwell était absolument assuré du succès cette fois-ci.

En PRO AM, l'Aston Martin N ° 97 du TF Sport  a effectué une remontée phénoménale pour remporter la victoire de classe avec 
Salih Yoluc, Charlie Eastwood et Nicki Thiim. Ils reviennent eux-aussi de loin car leur voiture a été gravement endommagée lors de la séance d’entraînement de jeudi, obligeant l’équipe à passer à son châssis de secours. 

Parti depuis la voie des stands, à 30 places de la pole position. Les pilotes ont pris d'assaut le peloton pour mener à la fois à six et à douze heures, puis jusqu'à l'arrivée sans la moindre faille.

En AM, la Ferrari n ° 33 du Rinaldi Racing a assuré une nouvelle victoire aux 24 Heures après avoir triomphé en Pro-Am l'an dernier. Alexander Mattschull, Christian Hook, Manuel Lauck et Hendrik Still ont gagné mais pour autant la victoire s'est jouée jusqu'à la dernière heure de course. .

Mercedes AMG se console avec la Coupe du Roi qui récompense le constructeur avec les meilleurs résultats dans toutes les catégories.

Paroles de vainqueurs

Le temps de raconter ses exploits pour les pilotes
Le temps de raconter ses exploits pour les pilotes
KEVIN ESTRE, GPX RACING PORSCHE N ° 20 : "Pendant la nuit, c'était extrêmement difficile avec beaucoup d'aquaplaning. En fait, toute la course a été difficile. En raison des conditions changeantes, nous n’avions presque jamais les bons pneus, mais nous avons survécu et avons remporté la victoire. " 
MICHAEL CHRISTENSEN, N ° 20 DU GPX RACING PORSCHE :" Lorsque nous avons perdu du temps en début de course à cause d’une pénalité, nous avons dû changer notre stratégie pour pouvoir gagner du terrain. C'est pourquoi nous avons parfois choisi de rester en piste et de continuer avec des pneus ne correspondant pas vraiment aux conditions. C'était difficile mais nous avions un plan et nous l'avons suivi."
Richard Lietz, # 20 GPX RACING PORSCHE : "Nous avons été invités en Juin pour participer à cette course, et je pense que personne ne regrettera d'avoir dit « oui » maintenant ! GPX Racing a fait un travail fantastique et après avoir terminé trois fois finaliste, je suis vraiment heureux d’avoir remporté la victoire. J'ai vraiment apprécié cette semaine à Spa. " 
SANDY MITCHELL, N ° 78 BARWELL MOTORSPORT LAMBORGHINI :" C'est un peu une vengeance par rapport à l'année dernière. Nous avons réussi à placer la Lamborghini au sommet du podium grâce au travail incroyable de l'équipe dans des conditions météorologiques vraiment difficiles . Spa était notre objectif depuis le début de la saison et nous avons réussi à montrer que nous avions un très bon rythme. " 
AHMAD AL HARTHY, N ° 97 OMAN RACING AVEC TF SPORT ASTON MARTIN VANTAGE : " Quand je pensais à l'endurance, j'ai toujours eu Spa en tête. Courir ici et écouter l'hymne national de mon pays était un sentiment incroyable. Merci à tous ceux qui m'ont soutenu au fil des ans et à mes coéquipiers, ingénieurs et mécaniciens. Ils ont fait un travail incroyable. " 
ALEXANDER MATTSCHULL, N ° 33 RINALDI RACING FERRARI 488 :" Je suis sur la lune pour être de retour ici cette année. Ce fut une course difficile et un sentiment incroyable. Mes coéquipiers ont fait un travail incroyable pendant la nuit. Obtenir ce résultat est pour moi un grand honneur, d'autant plus qu'il s'agit de ma deuxième victoire consécutive avec Rinaldi Racing." 

Résultats


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 12/08/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/08/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/08/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/08/2019

Nous vous recommandons :