Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Moto2 : 4 points séparent les 4 premiers

Sam Lowes leader d'un championnat serré.


Publié par le Mardi 12 Avril 2016 à 07:40



Moto2 : 4 points séparent les 4 premiers
Le championnat du monde Moto2 vient de vivre un début d'année tonitruant avec 3 vainqueurs différents en 3 courses et un leader très régulier en la personne de Sam Lowes. Au classement général, il n'y a que 4 points seulement qui séparent le premier du 4e. Cela promet pour la suite de la saison.

Lowes leader sans victoire

Sam Lowes n'a donc gagné aucune des 3 premières courses mais pourtant se présente à l'issue du Grand prix des Amériques en leader du championnat Moto2.

L'anglais avait pourtant mal débuté au Qatar avec une modeste 9e place alors qu'il est capable de mieux faire. Il s'est fort heureusement rattrapé en Argentine avec la 2e place.

Aux Etats-unis, Lowes a réitéré une 2e position sur le podium, ce qui le propulse du coup en tête d'un championnat qui va être très disputé.

Zarco s'impose en Argentine

Zarco gagne en Argentine
Zarco gagne en Argentine
Johann Zarco avait de quoi être déçu pour l'ouverture de la saison sur le circuit de Losail. Le français, champion du monde en titre de la catégorie, avait perdu de gros points à cause d'un départ anticipé. Pénalisé d'un passage par les stands, il était contraint à une remontée fantastique qui le ramènera à la 12e place. Pendant ce temps là, Tom Luthi remportait la course.

De son calme qui devient sa force, Zarco avait conscience qui lui restait encore du potentiel à exploiter sur sa machine. Le français a vite oublié sa bévue pour aller chercher sa première victoire de la saison en Argentine.

Aux Etats-Unis, Johann confirme être bien entré dans la compétition avec une 3e place derrière Rins et Lowes. 3e également du championnat, les 2 points de retard au compteur sont anecdotiques et la bataille ne fait que commencer.

Johann Zarco : " Après le Qatar, je n’étais  pas inquiet, je savais que je n’exploitait pas encore très bien le potentiel de notre nouvelle moto. Il faut que j’améliore mes sensations, ça va venir. 

Il ne faut pas s’affoler, la saison ne fait que commencer. L’an dernier non plus, elle n’avait pas bien démarré. » 

Le  résultat en Argentine  est très positif, c’est ma première victoire de la saison, elle fait du bien après le Qatar. Je sais que j’ai la capacité de gagner et de conserver mon titre, mais pour cela il faut continuer à soigner les détails et y mettre les tripes. 

A Austin, je pensais vraiment être en mesure de jouer la victoire, mais Rins est parti, et quand Lowes m’a doublé je n’ai pas non plus réussi à le suivre. Il me manquait un petit quelque chose en début de course avec le plein d’essence. 

Petit à petit j’ai réussi à augmenter le rythme, et c’est ce qui m’a permis de lâcher Aegerter et Folger dans les derniers tours. Ce podium est important, Austin n’étant pas l’un de mes circuits favoris. 

J’ai été dans le coup aux essais comme en course, et c’est comme cela qu’il faut continuer à travailler. On s’est bien repris après les petits soucis du début d’année, et je suis confiant pour la suite. 

On va maintenant rentrer en Europe, la prochaine course aura lieu à Jerez sur un circuit qui nous a posé des problèmes cet hiver durant les tests de pré-saison. Nous verrons où nous en sommes. »

Rins, l'étoile filante

Moto2 : 4 points séparent les 4 premiers
Pour sa seconde saison en Moto2, le vice-champion 2015, Alex Rins, a démontré également être l'un des prétendants au titre en 2016. Alex s'est imposé à l'issue du grand prix des Amériques en faisant la course en tête dès le départ. Auteur de la pole position, Rins a attaqué dès le début et n'a jamais été inquiété malgré le forcing de Lowes pour tenter de rester au contact.

Cette victoire le place 2e du championnat. Contrairement à la régularité de Lowes ou le punch de Zarco, Rins est tout en progression depuis le Qatar. 8e à Losail, 4e en Argentine, Rins progresse vite et bien. Un candidat sérieux pour Zarco.

 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Communiqué | 27/09/2022
Stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
Communiqué | 19/09/2022
stéphane GAUTHIER | 19/09/2022