Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER

FIA WEC : Toyota fin prête ?

Après les victoires de Silverstone et Spa, Toyota prête à gagner le Mans


Rédigé par le Mardi 9 Mai 2017 à 13:15


Avec les victoires de Silverstone et de Spa, l'équipe usine Toyota Gazoo a remporté 2 résultats important en FIA Wec avant d'aborder les 24 heures du Mans qui auront lieu mi-juin.

Le constructeur japonais revient de Spa-Francorchamps avec un beau doublé et une confiance retrouvée dans son matériel et ses équipages. Pourtant la victoire Belge des Japonais et la double défaite de Porsche en Wec laissent quelques interrogations aux observateurs. Manifestement tout le monde n'aborde pas la compétition de la même manière.

 

Silverstone : Premier combat gagné dans la douleur

Toyota a  gagné 2 fois en WEC
Toyota a gagné 2 fois en WEC
C'est avec impatience que le WEC reprenait la compétition officielle avec le majestueux circuit de Silverstone. En LMP1 le décor était un peu différent des années précédentes puisque seuls Toyota et Porsche s'affrontent pour la victoire depuis le départ annoncé d'Audi fin 2016.

50 000 fans sont venus voir le duel se dérouler devant eux et ils n'ont pas été déçu de cette première joute de la saison. Il aura fallu attendre la toute fin de course pour voir Sébastien Buemi / Anthony Davidson/ Kazuki Nakajima (Toyota #8) prendre le meilleur sur la Porsche numéro 2 de  Brendon Hartley car il ne restait que 12 minutes avant le drapeau à damier. 

Toyota remportait là, sa 11e victoire en WEC à l'issue d'un combat qui aura été intense pour un résultat favorable à la TS050 Hybrid. Si la victoire pouvait réjouir le staff nippon, l’accident de la seconde Toyota TS050 Hybrid n°7 de Jose Maria Lopez, dans le virage de Copse, au 118ème tour venait ternir le tableau.

Dans le clan Porsche, on ne peut pas rougir de la comparaison car Earl Bamber/Timo Bernhard/Brendon Hartley  terminent à la deuxième place. Neel Jani/André Lotterer/Nick Tandy sur l'autre Porsche 919 Hybrid montent sur la troisième marche du podium, après avoir également viser  la victoire pendant une bonne partie de l'épreuve.

Spa-Francorchamps : Le doublé ....oui mais !

Doublé à Spa-Francorchamps
Doublé à Spa-Francorchamps
Pour la seconde confrontation (et la dernière avant le Mans en juin) Toyota et Porsche se retrouvaient sur le magnifique circuit de Spa-Francorchamps du 4 au 7 mai. Encore de belles courbes et une météo potentiellement changeante qui permet aux équipes de se jauger une nouvelle fois dans une compétition difficile avant d'aborder les 24h du Mans.

Toyota a signé un beau doublé en Belgique et si la victoire est revenue au trio Buemi/Davidson/Nakajima, la numéro 7 conduite par Mike Conway et Kamui Kobayashi était pourtant plus rapide. Les événements de course n'ont pas été en leur faveur et ils ont dû finalement s'incliner pour moins de 2 secondes.

Porsche montait tout de même sur le podium avec Bernhard / Bamber / Hartley. La 4e place leur revenait aussi avec le trio Jani / Lotterer / Tandy qui sont également parti de la pole position.
 
La Toyota # 9 avec les pilotes  Stéphane Sarrazin, Yuji Kunimoto et Nicolas Lapierre, en compétition ensemble pour la première fois, a terminé une course sans problème pour terminer cinquième et acquérir de l'expérience précieuse avec le HYBRIDE TS050 à faible force d'appui.

Car c'est bien là le problème ou le bémol dans la réussite de Toyota face à Porsche. A chaque fois, le constructeur nippon s'est imposé avec la voiture Hybride qui a le plus d'appui et donc pas en configuration Le Mans. En spécification Le Mans, Porsche a été meilleure que Toyota.  Il y a donc là plusieurs stratégies et si Toyota est en tête du Wec rien ne dit que Porsche n'est pas mieux préparer à gagner le Mans lors de la prochaine confrontation.
Toshio Sato, président de l' équipe Toyota  : " Ce fut une course à suspense; J'espère que les fans ont adoré. Nous sommes ravis du résultat après un combat intense avec Porsche. La # 7 a été malchanceuse avec les 2 neutralisations complètes. Ces choses peuvent se produire dans les courses d'endurance mais c'est vraiment frustrant pour Mike et  Kamui. Ils avaient la voiture la plus rapide dans la course et n'ont pas fait d'erreur.

La voiture # 8 n'a jamais abandonné et elle a  obtenu sa récompense. Cela a été un weekend très productif d'un point de vue technique. Nous avons obtenu beaucoup d'informations sur notre voiture #9  à  faible force d'appui et cela sera utile pour nos préparatifs pour les 24h du Mans. Le Mans est notre grand objectif et nous allons maintenant faire le dernier effort pour être prêt" .
Sébastien Buemi (TS050 HYBRID # 8) : « Aujourd'hui nous n'étions pas la Toyota la plus rapide. Nos concurrents  ont perdu beaucoup de temps avec les neutralisations.  Peut-être c'est bon signe de gagner alors que nous n'étions pas les plus rapides.  L' année dernière nous étions en tête avec un tour d'avance quand nous avons eu un problème technique. La malchance a vraiment fait demi-tour pour notre voiture ici." 
Anthony Davidson (TS050 HYBRID n ° 8) : " Nous avons eu certainement de la chance aujourd'hui parce que les 2 neutralisations complètes  nous ont donné environ une minute d'avance au total sur la voiture n ° 7. Mike et Kamui étaient manifestement plus rapide depuis le début du week - end et on n'a pas été plus vite, ils méritaient la victoire. Mais pour l'équipe , c'est un résultat fantastique et une excellente préparation pour Le Mans."
  
Stéphane Sarrazin (TS050 HYBRID de N ° 9) : " Ce fut une course difficile pour nous avec la voiture à faible force d' appui en raison de la dégradation des pneus. J'ai apprécié la course car Je poussais et le rythme était assez bon. Il était important pour Yuji de prendre de l' expérience en WEC et il était important de terminer. Donc dans l' ensemble , c'est un bon week - end pour nous et la voiture à faible force d' appui est une bonne base; nous avons un grand potentiel pour Le Mans. "
 
Nicolas Lapierre (TS050 HYBRID # 9) : « C'est un grand moment pour l'équipe et un excellent résultat. Malheureusement, sur notre voiture, nous manquions un peu d' appuis, et c'est normal pour notre voiture en spécifications Le Mans. La conséquence est que nous avions beaucoup de dégradation des pneus donc nous ne pouvions pas vraiment nous battre. Ce fut un bon apprentissage pour Le Mans et le plus important était de terminer la course. C'est donc un week - end positif. »

Classements

Porsche vise les 24h du Mans
Porsche vise les 24h du Mans

Les moments forts des 6 heures de Spa-Francorchamps


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 31 Août 2017 - 14:43 ELMS : Paul Ricard


Notre page Facebook

Nous vous recommandons :


Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 26/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 23/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 16/10/2017