Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F4 FFSA : Zandvoort

IWASA REPREND LE DESSUS A ZANDVOORT.


Publié par le Lundi 28 Septembre 2020 à 19:06



Circuit de référence pour les pilotes F4 FFSA (Photo KSP)
Circuit de référence pour les pilotes F4 FFSA (Photo KSP)
Pour la toute première fois, le championnat de France F4 de la FFSA Academy s’est déplacé sur le circuit de Zandvoort, aux Pays-Bas. A cette occasion, le plateau très international de cette compétition a retrouvé le GT World Challenge avec, comme pour chaque meeting de F4, trois courses au programme.

Magny-Cours avait permis au japonais Ren Sato de s'installer en tête du championnat. Son compatriote, Iwasa ne lui a pas laissé le temps de savourer son fauteuil de leader et a remporté à Zandvoort 2 succès qui lui permettent de repasser devant.

La piste humide de la course 2 a pimenté les débats, qui ont vu Leroux s’imposer pour la première fois cette saison. 

Course 1 : Iwasa reprend le fauteuil de leader

Le départ a été la clé de la Course 1 disputée samedi après-midi. Kremers manquait quelque peu son envol depuis la pole et voyait Hadjar le devancer d’entrée au premier freinage. Encore mieux parti, Iwasa tentait l’extérieur dans le célèbre virage de Tarzan et, grâce à une meilleure vitesse en sortie, doublait d’un seul coup ses deux adversaires. Un coup de maître pour le Japonais !

Hadjar prenait la roue du leader, mais se faisait une petite frayeur en partant en survirage un peu plus loin. Kremers en profitait immédiatement, suivi de Sato. Le quarté de tête était alors scellé. Iwasa se montrait solide, ne laissant jamais une seule opportunité à Kremers.

Derrière les deux premiers, Hadjar a plusieurs fois tenté de récupérer une place sur le podium face à Sato, notamment dans le dernier tour lors d’un coude à coude haletant, en vain !
Iwasa : “J’ai réussi à garder un rythme élevé toute la course, tout en faisant attention car on peut vite partir à la faute sur cette piste très rapide. Pour moi, c’est une bonne opération dans le cadre du championnat après mes deux victoires à Nogaro.” 

Course 2 : Sans-faute pour Romain Leroux

Placé en pole position de la Course 2, Romain Leroux exploitait parfaitement la faible adhérence de la piste pour virer en tête au virage de Tarzan, pendant que le très inspiré Ren Sato réalisait un incroyable départ pour passer directement de la 8e à la 2e place devant Ivan Peklin grâce à une trajectoire audacieuse. Scotché sur la grille de départ, Sami Meguetounif repartait en dernière position. Bien partis, Isack Hadjar et Marijn Kremers se lançaient à la poursuite du quatrième, Valentino Catalano.

Pendant que Leroux faisait sensiblement la différence face à Sato, les dépassements s’enchaînaient dans le peloton de chasse, tout comme les petites erreurs. Sur cette piste piégeuse, l’Ukrainien Peklin, le Néerlandais Kremers et le Mexicain Rafael Villagomez partaient successivement à la faute.

Hadjar et Iwasa grimpaient alors dans la hiérarchie, avant la sortie du safety-car peu avant l’arrivée suite à un accrochage entre Peklin, Kremers et Daniel Ligier. L’évacuation des monoplaces par les commissaires nécessitant plusieurs minutes, l’arrivée se donnait derrière la voiture de sécurité.

Le Français Romain Leroux s’imposait logiquement, tandis que son compatriote Hadjar récupérait in extremis la 2e place face à Sato.  Iwasa se classait 4e devant Catalano, encore meilleur Junior.

Course 3 : Une quatrième victoire pour Iwasa

Jugé responsable de l’accrochage ayant marqué la fin de la Course 2, Kremers perdait le bénéfice de sa pole position et devait s’élancer en 2e position derrière Ivan Peklin. Mais le Néerlandais récupérait la première place peu après grâce à un beau dépassement. Les choses ne s’arrangeaient pas pour Peklin, dépassé par Iwasa puis Catalano, puis contraint à l’abandon suite à une crevaison consécutive à une touchette.

Décidément peu en réussite aux Pays-Bas, Sami Meguetounif renonçait suite à un incident et entraînait la sortie de la voiture de sécurité. Kremers voyait alors son avance réduite à néant. Rapidement mis sous pression par le peloton, le Néerlandais cédait à Ayumu Iwasa. Le Japonais creusait l’écart, signait son troisième meilleur tour du meeting et s’imposait avec une belle avance.

Kremers devait ensuite s’employer pour garder la 2e position face à l’Allemand Valentino Catalano et au Français Isack Hadjar, eux-mêmes en plein affrontement jusqu’au baisser du drapeau à damier.

​Classement provisoire du Championnat de France F4 FFSA Academy après Zandvoort (3/7)

1 Ayumu Iwasa (JPN) 153 pts
2 Ren Sato (JPN) 130 pts
3 Isack Hadjar (FRA) 88 pts
4 Marijn Kremers (NLD) 83 pts
5 Valentino Catalano (DEU) 67 pts
6 Romain Leroux (FRA) 57 pts
7 Rafael Villagomez (MEX) 56 pts
8 Sami Meguetounif (FRA) 52 pts
9 Ivan Peklin (UKR) 43 pts
10 Loris Cabirou (FRA) 37 pts

Source FFSA

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2020
stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020