Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

F4 FFSA : Spa-Francorchamps

De nouvelles têtes en haut du podium !


Publié par le Dimanche 10 Juin 2018 à 09:14


De nouveaux pilotes s'illustrent en F4 FFSA
De nouveaux pilotes s'illustrent en F4 FFSA
Le circuit de Spa Francorchamps a donné lieu à un magnifique spectacle dans chacune des deux courses organisées le samedi 2 juin. Le héros du jour s’appelait Ulysse De Pauw.

Sur ses terres, le Belge a brillamment manoeuvré pour passer de la 5e à la 1re place dans la Course 1, avant de monter sur la troisième marche du podium dans la seconde remportée par un Junior, Théo Pourchaire !

Pendant ce temps, les pilotes les mieux placés au classement général ne collectaient que quelques points, si bien que la hiérarchie du Championnat de France F4 de la FFSA Academy s’en retrouve allègrement bouleversée.

L’hymne sud-africain s’est également invité sur le podium belge de Spa Francorchamps lors de la troisième course du meeting F4 de la FFSA Academy.

Après avoir livré de superbes duels durant la première partie de la compétition, Stuart White a fini par prendre la tête avec autorité pour s’imposer face à Caio Collet, toujours leader du Championnat de France. Pierre-Louis Chovet a complété le podium en devançant Théo Pourchaire, le meilleur Junior.

Course 1 : A domicile !

Dans la première, le Monégasque Arthur Leclerc n’a pas pu profiter de sa pole position comme il l’aurait souhaité et se retrouvait très vite menacé par ses adversaires directs.

Tout se jouait dans les premières minutes, lorsque les cinq premiers se présentaient quasiment tous de front au freinage des Combes. Caio Collet et Stuart White se touchaient, Théo Pourchaire était gêné et perdait du temps, tandis qu’Ulysse De Pauw parvenait à trouver l’ouverture à l’intérieur pour virer en tête.

Leclerc tentait de suivre le rythme du Belge, mais il était talonné par Pierre-Louis Chovet, très bien parti depuis sa 7e place sur la grille de départ. C’est dans le quatrième tour que Pierre-Louis surprenait le Monégasque. Les positions n’allaient plus évoluer dans le trio de tête, pour le plus grand plaisir du leader Ulysse De Pauw. 

Derrière Chovet et Leclerc, respectivement 2e et 3e sous le damier, la hiérarchie s’est rapidement stabilisée entre Stuart White, Théo Pourchaire et Adam Eteki, qui ont réalisé les trois meilleurs tours en course. Théo Nouet effectuait une course solide en 7e position devant Ugo Wilde, occupé à contrôler la pression d’Esteban Muth.

Course 2 : La première de Pourchaire

La Course 2 allait encore offrir son lot de rebondissements, de remontées et de désillusions. Dixième de la course précédente et donc premier sur la grille de départ selon le principe de la grille inversée pour les 10 premiers, Matéo Herrero se faisait rapidement déborder par Esteban Muth et Ugo De Wilde, puis par Adam Eteki.

Alors que le duel s’intensifiait entre ces trois pilotes, Théo Pourchaire recollait aux leaders grâce à un rythme soutenu. Ce dernier poursuivait son offensive au point de s’emparer de la tête à la fin du 5e passage.

Au freinage des Combes, un incident éliminait simultanément trois pilotes: Ugo De Wilde, Adam Eteki et Reshad De Gerus. Le safety-car entrait en piste, figeant définitivement les positions.

Finalement, l’Allemand Esteban Muth et le Belge Ulysse De Pauw rejoignaient Théo sur le podium, laissant Stuart White en 4e position, avec le meilleur tour en course.

La remontée du jour était l’oeuvre de Caio Collet. Parti 18e et dernier, le Brésilien a effectué un spectaculaire retour à la 5e place devant Arthur Leclerc, Matéo Herrero et Pierre-Louis Chovet. Derrière O’Neill Muth, Sacha Lehmann fêtait son premier top-10 de la saison.

Course 3 : White repasse au vert !

C’est donc un septième vainqueur différent qui a escaladé la première marche du podium à Spa. Rarement, le championnat de France F4 n’aura été aussi ouvert et indécis.

Dimanche, la course 3 a vu Arthur Leclerc prendre un excellent départ face au poleman Caio Collet, mais c’est bien le Brésilien qui bouclait en tête le premier tour. De son côté, Stuart White débordait Ulysse De Pauw et Théo Pourchaire, pendant que Pierre-Louis Chovet gagnait une place pour pointer en 5e position. Parti d’entrée à la faute dans le célèbre raidillon de l’eau rouge, Baptiste Berthelot entraînait la sortie de la voiture de sécurité.
 
Au redémarrage, White montait encore en puissance et dépassait logiquement Leclerc. Le Sud-Africain s’attaquait alors à Collet, qui ne pouvait résister très longtemps . White confirmait sa compétitivité en réalisant le meilleur tour en course et en allant chercher sa première victoire de la saison.

Deuxième à moins d’une seconde, son rival brésilien avait la satisfaction de conserver sa place de leader au Championnat de France. 

Déjà deuxième la veille, Pierre-Louis Chovet s’offrait un deuxième podium en Belgique. 

Dans le sillage de Chovet, cinq pilotes ont tenu un rythme soutenu et ont fini groupés sous le drapeau à damier de la 4e à 8e place: Théo Pourchaire, de nouveau meilleur Junior, Arthur Leclerc, Ulysse De Pauw, Ugo De Wilde et Adam Eteki. Esteban Muth a réalisé une belle fin de course, remontant en 9e position devant Théo Nouet qui a résisté au retour de deux Juniors, O’Neill Muth et Reshad De Gerus. 

D'après le communiqué officiel

Championnats


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 14/08/2018
Stéphane GAUTHIER | 28/07/2018
Stéphane GAUTHIER | 19/07/2018
Stéphane GAUTHIER | 16/07/2018
stéphane GAUTHIER | 15/07/2018