Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F4 FFSA : Paul Ricard

Le clan français réagit dans le Var.


Publié par le Lundi 16 Novembre 2020 à 21:33



Hadjar a sonné la rébellion française au Paul Ricard (Photo KSP)
Hadjar a sonné la rébellion française au Paul Ricard (Photo KSP)
Si le titre F4 FFSA devrait vraisemblablement revenir à un japonais à l'issue de la saison, le clan français s'est rebellé au circuit Paul Ricard, ce week-end, avec 3 victoires tricolores au compteur.

Habitué au podium cette saison, Isack Hadjar a enfin décroché sa première victoire en 2020. Parti de la pole position en course 1, le jeune Français n’a rien lâché pour résister à la forte pression du Japonais Ayumu Iwasa. Il récidivait dans la course 3 grâce à un audacieux dépassement à 2 tours de l’arrivée sur ce même japonais.

De même, le français Sami Meguetounif a pris sa revanche et a fêté sa première victoire au Championnat de France F4. Parti 3e, Sami a rapidement pris la tête pour gagner la course 2 avec brio face à Leroux et Hadjar.

Le leader du championnat, Ayumu Iwasa n'est plus très loin de conclure le titre de Champion de France F4.

Les 20, 21 et 22 novembre, le circuit Paul Ricard sera à nouveau l’hôte du Championnat de France F4 et de la FFSA Academy pour le dernier meeting de la saison 2020, mais cette fois sur le tracé de 3,8 km.

Course 1 : Hadjar première

Alors que quelques plaques d’humidité persistaient principalement dans le secteur 1 après le passage d’un petit crachin dans l’après-midi, Hadjar prenait le meilleur départ de la Course 1, immédiatement poursuivi par Iwasa et Meguetounif, bien parti. Catalano effectuait également un excellent envol, au contraire de Leroux qui perdait de précieuses places. N’ayant pu réaliser le moindre chrono en qualif suite à un accrochage avec l’Ukrainien Ivan Peklin, pénalisé pour cet incident, Loris Cabirou s’offrait un départ tonitruant. Mais la chance l’abandonnait une fois de plus, puisqu’il se faisait percuter par le Russe Lev Lomko et devait renoncer, pneu arrière détérioré.

En tête de la hiérarchie, Hadjar conservait un rythme soutenu. Vers la mi-course, Sami Meguetounif se faisait piéger par la piste encore glissante par endroit et devait poursuivre avec un aileron endommagé. Il chutera 8e au volant d’une voiture ayant perdu son efficacité. Catalano récupérait la 3e place, tout en surveillant le Japonais Ren Sato dans ses rétroviseurs. Ils garderont ces positions jusqu’au baisser du drapeau à damier.

Après un sans-faute, Hadjar triomphait donc devant le leader du Championnat Iwasa. 

Course 2 : Sami Meguetounif tient sa revanche

Podium course 2 (Photo KSP)
Podium course 2 (Photo KSP)
Sous le magnifique ciel bleu provençal et une température automnale clémente, la Course 2 a offert son lot de rebondissements. Plusieurs pilotes ont décidé de chausser leurs deux pneumatiques “joker” alloués durant la saison, rajoutant encore de l’intérêt à la compétition.

Classé 10e la veille, Daniel Ligier récupérait la pole position (grille inversée pour le top-10 de la Course 1), mais se faisait immédiatement déborder par l’Ukrainien Ivan Peklin, qui bouclait en leader le premier tour. Pressé par le peloton, Ligier devait ensuite céder à Sami Meguetounif, Romain Leroux et Marijn Kremers. Meguetounif poursuivait sur sa lancée et doublait Peklin pour prendre le leadership.

Souvent auteur de remontées énergiques cette saison, Isack Hadjar ne restait pas inactif depuis sa 10e place du départ. Très bien parti, l’espoir français progressait de cinq places dès les premiers tours et se lançait à l’assaut du podium. Pendant ce temps, Ayumu Iwasa gagnait une position face à Daniel Ligier, qui chutait en queue de peloton suite à un contact avec le Japonais. 

En embuscade derrière Peklin et Ren Sato en pleine explication, Hadjar réalisait un magnifique dépassement en doublant d’un seul coup ses deux adversaires. Le vainqueur de la Course 1 partait alors à la chasse du rapide Romain Leroux, lui-même occupé à presser le leader Sami Meguetounif.

Déçu d’avoir manqué le podium dans la Course 1, Meguetounif réalisait cette fois le sans-faute et privait Leroux de toutes velléités de dépassement. Auteur du meilleur tour en course, Hadjar réduisait quelque peu l’écart sur Leroux, mais sans pouvoir porter une attaque. Le classement n’évoluait plus jusqu’à l’arrivée. Solide quatrième, Sato inscrivait des points importants dans le cadre du Championnat.

Malgré un aileron avant endommagé, Iwasa conservait sa 5e place sous le damier.

Course 3 : L'appétit vient en gagnant pour Hadjar

Contrairement à la Course 1 où Hadjar avait gardé l’avantage de la pole position dans le premier virage, le Français se faisait surprendre à l’extinction des feux par son rival Iwasa. Troisième sur la grille de départ, Romain Leroux voyait Sami Meguetounif et Ren Sato lui griller la politesse dès le premier tour. Dans le peloton, un accrochage impliquait Daniel Ligier et Owen Tangavelou, qui repartaient tous deux attardés dans cet ordre.

Aux avant-postes, la pression de Hadjar sur le leader Iwasa se faisait de plus en plus forte au fil des tours. Le Français réalisait le meilleur tour en course (pour un petit millième de mieux que son rival !) et cherchait à trouver l’ouverture, tout en gérant au mieux ses pneumatiques. Dans l’avant-dernier tour, Hadjar plongeait à la corde dans le double droit du Beausset et filait vers la victoire en s’assurant rapidement une avance suffisante pour empêcher Iwasa de répliquer.

Sami Meguetounif réalisait à nouveau une course très solide pour maintenir derrière lui Ren Sato et Romain Leroux. Le Marseillais tenait bon jusqu’au bout et gagnait sa place sur le podium. 

​Classement provisoire du Championnat de France F4 FFSA Academy au 15 novembre 2020 après Paul Ricard (6/7)

1 Ayumu Iwasa (JPN) 321 pts
2 Ren Sato (JPN) 253 pts
3 Isack Hadjar (FRA) 212 pts
4 Sami Meguetounif (FRA) 160 pts
5 Valentino Catalano (DEU) 142 pts
6 Marijn Kremers (NLD) 107 pts
7 Romain Leroux (FRA) 106 pts
8 Rafael Villagomez (MEX) 100 pts
9 Loris Cabirou (FRA) 73 pts
10 Ivan Peklin (UKR) 53 pts

Source FFSA

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 24/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020