Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

F4 FFSA 2024 : Nogaro

Match Franco-Belge


Publié par le Lundi 1 Avril 2024 à 21:25



Une première hiérarchie à Nogaro
Une première hiérarchie à Nogaro
Le premier rendez-vous de la saison de monoplace F4 FFSA était à Nogaro dans le Gers pour les traditionnelles coupes de Pâques. 2 pilotes se sont distingués :

Le belge Yani Stevenheydens avec ses poles s'est imposé dans la course 1 et le français Jules Caranta en remportant la course 3 et en prenant la tête du championnat de France.

La météo a été très printanière et la grosse pluie durant la course 2 a obligé les organisateurs à l'annuler.

Course 1 : Un belge dominant

La première victoire pour le redoublant Yani Stevenheydens
La première victoire pour le redoublant Yani Stevenheydens
Yani Stevenheydens s'est distingué dès les essais en signant la pole position à Nogaro. Il a également fait la course parfaite en dominant la première épreuve et en résistant au Japonais Taito Kato qui visait également la victoire. Le Français Jules Caranta a complété le podium.
 
25 pilotes au départ, le Championnat de France F4 2024 se porte plutôt bien et reste très international. Redoublé une seconde saison est un atout pour l'expérience que le belge Yani Stevenheydens a su exploiter mais les jeunes débutants sont déjà dans le rythme prêt à s'imposer.

La course 1 a été assez claire avec Stevenheydens  qui a dominé de bout en bout. Mais Taito Kato a pris la deuxième place au départ  et s'est montré menaçant jusqu'au bout en mettant la pression sur le leader. Caranta montait également sur le podium et ce n'était qu'un début pour lui.

Belle progression de Dylan Estre qui réussit l'exploit de remonter de la 17e place à la 4e !

Podium course 1 
1 Yani Stevenheydens (Belgique) avec 15 tours
2 Taito Kato (Japon) à 1.087
3 Jules Caranta (France) à 10.481

MT : Stevenheydens en 1:25.929 (moy. 152,3 km)
 

Course 2 annulée

Il y avait trop d'eau pour faire la course 2
Il y avait trop d'eau pour faire la course 2
Les 4 saisons ont défilé leur de ses coupes de Pâques 2024. Le froid de l'hiver, la pluie du printemps, le soleil de l'été et le vent de l'automne.

Au moment de la seconde course F4, c'est une grosse pluie à laquelle nous avons droit et elle va avoir de grandes conséquences. Après 2 tours sous Safety Car, la direction de course finit par mettre le drapeau rouge car les conditions de piste ne sont pas praticables. Il n'y a donc pas de classement.

COURSE 3: JULES CARANTA, VAINQUEUR ET LEADER

Jules Caranta, leader du championnat après Nogaro
Jules Caranta, leader du championnat après Nogaro
Jules Caranta s'est montré dès la première manche de la saison. Après son podium de la course 1, le voilà qu'il a été cherché la victoire dans la dernière course du weekend. Il prend donc logiquement la tête du championnat.

Le soleil était revenu pour cette manche malgré un froid relatif.

Stevenheydens part de nouveau depuis la pole position. Il tient sa position face à Caranta et Maassen au départ.

Paul Roques déclenche l'intervention du premier safety car. Les pilotes asiatiques, Caretti et Katoa mettent la pression sur l'allemand Maassen.

Yani Stevenheydens semblait filer vers une 2e victoire consécutive mais il écopait d'une pénalité de 5 secondes pour départ anticipé. La victoire revenait donc à Caranta malgré un ultime retour de la voiture de sécurité après plusieurs incidents.

Le regroupement derrière le Safety Car pénalisait encore plus Stevenheydens  qui dégringolait à la 7e position au classement. Rayan Caretti et Taito Kato complètent le podium.

Podium course 3 
1 Jules Caranta (France) avec 13 tours
2 Rayan Caretti (Thaïlande) à 0.844
3 Taito Kato (Japon) à 1.266

MT : Stevenheydens en 1:26.502 (moy. 151,3 km/h)
 


​ Classement provisoire du Championnat

1 Caranta 40 pts,
2 Stevenheydens 35 pts,
3 Kato 33 pts,
4 Caretti 28 pts,
5 Megna 20 pts,
6 Leung 14 pts,
7 Estre 12 pts,
8 Kieffer 11 pts,
9 Maasen et Schulz 4 pts,
11 Bernier et Roussel 2 pts,
13 Dorison 1 pt.

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos

Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques