Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F3 Fia 2020 : Spielberg

L'hémisphère sud à l'honneur


Publié par le Dimanche 5 Juillet 2020 à 12:57



Premiers champagnes pour pilotes de talents
Premiers champagnes pour pilotes de talents
La saison a enfin démarré en Autriche pour les jeunes loups de la Formule 3 estampillée FIA. L'hémisphère sud a été particulièrement efficace pour ces 2 premières manches puisque l'Australien Oscar Piastri (Prema) s'est imposé dans la course 1 et que le néo-zélandais, Liam Lawson (Hitech) a remporté la seconde course.

Le franco-Suisse, batant pavillon anglais, Clément Novalak a réussi un podium en course 2 en ayant profité de la grille inversée.

Le français Théo Pourchaire qui effectue sa première saison à ce niveau a connu des fortunes diverses mais a démontré un bon potentiel à développer lors des prochains rendez-vous. Nouvelle chance sur ce même circuit le week-end prochain.

Oscar Piastri est leader au classement général tout comme son équipe Prema, plus que jamais une des équipes qui visent les victoires et les titres.

Course 1

Un tracé autrichien exigeant
Un tracé autrichien exigeant
C'est 30 candidats au titre de la F3 Fia qui sont sur la grille de départ autrichienne. La pole de cette première manche a été obtenue par Sebastian Fernandez (Art GP). L'espagnol n'en a pas vraiment profité puisque dès le premier virage il restait sur le carreau après un contact avec Piastri.

Ce dernier contrôlait bien la course en prenant la tête de la course assez rapidement. Peroni réalisait également un bon départ et tentait de viser un podium alors qu'il était parti 8e seulement. Au moment où Piastri prenait la tête, Peroni était arrivé en quatrième position et était sur les talons de Sargeant alors 3e.

Pour ses débuts en F3, Igor Fraga avait une attention particulière sur lui. Le Brésilien a chuté au fond de la grille au départ, mais s'est frayé un chemin jusqu'à la 16e place avec de beaux dépassements.

Piastri menait devant Zendeli et Sargeant. Malgré la pression dans son rétroviseur, l'Américain s'est concentré sur Zendeli. Lorsque l'occasion s'est présentée, Sargeant s'est assuré de la saisir. Zendeli était trop prudent sur les freins, ce qui a permis à Sargeant et Peroni de passer.

Leurs batailles a permis à Piastri de prendre une avance ferme de 3 secondes le laissant filer vers une victoire certaine. Le podium restait alors figer sur Piastri 1er, Sargeant 2e et Peroni 3e. Un doublé Prema qui donne le ton du championnat.

En terminant 10e, Clément Novalak se positionnait idéalement pour la seconde course. Theo Pourchaire se hissait à la 13e position après un départ en 20e place.
Oscar Piastri : «Gagner la première course est un excellent début d'année. C'était très effrayant au virage 1 au départ et j'ai réussi  à m'en sortir puis à me défaire de Sargeant dans le virage 3. Ensuite, je l'ai juste contrôlé à partir de là.

Le degré de dégradation des pneus était un peu plus que ce à quoi nous nous attendions et à mi-course, je me débattais un peu avec les arrières. Logan {Sargeant} me rattrapait et amenait le train avec lui, alors j'ai dû rester sur mes gardes.»

Course 2

Liam Lawson
Liam Lawson
Novalak en pole n'a pas pu y rester très longtemps. Liam Lawson, parti de la 5e place est vite remonté en tête. Son principal problème aura été de devoir gérer la dégradation de ses pneus.

Richard Verschoor a suivi Lawson et réalise  son meilleur résultat en F3, alors que le poleman Clement Novalak se console tout de même avec une bonne 3e place.

David Beckmann sera déçu de ne terminer que quatrième, après s'être emparé de la tête dans les premiers moments de la course, mais le pilote Trident n'a pas pu résister aux trois premiers.

Oscar Piastri, vainqueur de la course 1, a réussi à gagner deux places de la 10e à la 8e place. Cela lui permet de rester en tête du classement général.

Dimanche moins glorieux pour Alex Peroni, lorsque sa voiture a perdu de la puissance et l'a forcé à s'arrêter sur l'herbe.
Liam Lawson : «C'était une bonne course. En partant de P5, j'avais l'objectif de remonter aussi vite que possible, car je savais que nous avions une voiture solide au départ, mais vers la fin j'ai eu des problèmes avec mes pneus et  Richard {Verschoor} remontait . Je pense que j'ai vraiment eu de la chance avec la voiture de sécurité parce que sans elle, je pense qu'il aurait été difficile de le garder derrière avec le DRS.

Nous devons travailler sur les qualifications parce que c'est une chose avec laquelle nous avons eu du mal ce week-end, et cela nous a handicapé. Si nous pouvons améliorer cela, je pense que nous avons un rythme important et que nous pouvons nous battre pour d'autres podiums. »



Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 27/07/2020
stéphane GAUTHIER | 27/07/2020
stéphane GAUTHIER | 26/07/2020
stéphane GAUTHIER | 26/07/2020