Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F1 : Mercedes et Williams changent de couleurs

Pour deux raisons totalement différentes


Publié par le Lundi 29 Juin 2020 à 13:51



© AMG Mercedes F1
© AMG Mercedes F1
Jamais une saison de F1 n'aura connu de tels changements avant même la première course. Après un début de saison retardé, des transferts de pilotes étonnants, voici le changement de livrées de deux équipes avant le GP d'Autriche ce week-end.

Mercedes a décidé de changer sa livrée pour la saison 2020, passant du traditionnel gris au noir, afin de promouvoir la diversité de l'équipe. Arborant le slogan "end racism", ce changement s'intègre dans le mouvement "Black Lives Matter". Cela ne s'arrête pas à un simple changement de couleurs, l'équipe va mettre en place tout un programme pour bousculer les choses. 

Cette annonce arrive peu de temps après les prises de position de Bernie Ecclestone, et la réponse de Lewis Hamilton. Le multiple champion Anglais a été très actifs ces derniers temps sur les réseaux sociaux et a profité de son importante médiatisation pour faire avancer les mentalités.

Mercedes a dévoilé que seulement 3% de son équipe est issue des minorités ethniques, et est à 12% composée de femmes.

© Williams F1
© Williams F1
C'est pour de toutes autres raison que Williams a également changé de couleurs. Suite au départ de son sponsor titre Rokit (qui serait en partance chez Mercedes). Williams a opéré des changements au sein de son équipe, et a ouvert le capital de l'entreprise dans l'éventualité d'une reprise partielle ou totale, probablement par la famille Latifi.

En attendant de plus amples détails, Williams est revenue à une livrée principalement blanche et présentant un liseret bleu. Deux sponsors, Acronis et Sofina prennent de l'importance visuellement, ce dernier étant une entreprise fondée par Michael Latifi, le père de Nicholas Latifi.




Notre page Facebook

Nos videos
stéphane GAUTHIER | 20/09/2020
stéphane GAUTHIER | 20/09/2020
Stéphane GAUTHIER | 20/09/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/09/2020