Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F1 : GP d'Italie, victoire de Pierre Gasly

Première victoire Française en F1 depuis Olivier Panis !


Publié par le Dimanche 6 Septembre 2020 à 17:02



Gasly vainqueur – © Alpha Tauri
Gasly vainqueur – © Alpha Tauri
Malgré la modification du règlement interdisant d'utiliser les modes fêtes des moteurs lors des qualifications, les Mercedes ont une fois encore dominé leurs adversaires, battant le record de la piste. Lewis Hamilotn occupe la pole position devant Valterri Bottas. Derrière eux, on retrouve la McLaren de Sainz et la Racing Point de Perez. Max Verstappen occupe la 5ème place devant Norris et Ricciardo. Côté Français, notre meilleur représentant est Gasly 10ème, Ocon est 12ème et Grosjean 16ème.

A l'extinction des feux, si Hamilton réussit son envol, ce n'est pas le cas de Bottas qui se fait passer immédiatement par Sainz, et Norris. Puis ce sont Perez et Ricciardo qui passent la Mercedes. Mauvais départ pour Verstappen, seulement 8ème devant Ocon. Le pilote RedBull réplique un tour plus tard en passant Stroll.

Au 6ème tour, grosse frayeur pour Vettel, dont le frein arrière gauche se rompt, il est obligé de court-circuiter la première chicane pour abandonner.

Bottas ne parvient à exploiter le potentiel de sa Mercedes, il est bloqué derrière Ricciardo et doit résister à Verstappen. Alors qu'à l'opposé, Hamilton est intouchable et possède déjà plus de dix secondes d'avance sur les McLaren de Sainz et Norris après 16 tours.

Au 18ème tour, Leclerc alors 14ème et qui continue de se faire doubler, décide de s'arrêter pour chausser les pneus durs et ne plus s'arrêter.

Au 20ème tour, Magnussen abandonne en bord de piste. Le Safety Car est déployé et Hamilton de s'arrêter pour chausser des médiums. Mais une enquête est ouverte car le pilote Mercedes s'est arrêté alors que les stands étaient fermés.

Les pilotes entrent lorsque la pitlane est ouverte, à l'exception de Gasly et Leclerc qui étaient déjà passés en pneus durs. La course est relancée avec Hamilton devant Stroll, Gasly, Giovinazzi (également sous enquête), Raikkonen et Leclerc.

C'est la folie en piste entre les pilotes qui se sont arrêtés et ceux qui ne se sont pas arrêtés, mais tout est encore remis en cause avec une violente sortie de piste de Leclerc dans la Parabolique. Heureusement le Monégasque est indemne.

Alors que Giovinazzi est pénalisé d'un stop and go de 10 secondes, et que la sanction pour Hamilton tarde à être donnée, le drapeau rouge est déployé pour sortir la monoplace de Ferrari. La sanction tombe finalement, et Hamilton d'écoper de la même sanction que Giovinazzi, soit un stop and go de dix secondes.

La course est relancée avec un départ arrêté, et c'est donc une nouvelle grille avec Hamilton qui doit faire sa pénalité devant Stroll qui a eu le droit de changer de pneus durant le drapeau rouge, Gasly, Raikkonen et Giovinazzi qui doit aussi faire sa pénalité. A l'extinction des feux,  Hamilton reste en tête mais Stroll manque son départ, et Gasly prend la deuxième place.

Hamilton effectue sa pénalité un tour plus tard, laissant la tête de la course à Gasly devant Raikkonen et Giovinazzi. Sainz est 4ème devant Stroll et Norris. Hamilton peut désormais attaquer jusqu'à l'arrivée. Alors que Verstappen s'arrête à son stand pour abandonner.

Au 34ème tour, Sainz passe Raikkonen pour la deuxième place, et peut se lancer à la poursuite de Gasly en tête. Le Finlandais a du mal à résister et descend dans le classement.

La pression en cette fin de course est sur Gasly, qui doit maintenir un écart suffisant avec Sainz. A 13 tours de l'arrivée, il possède trois secondes d'avance sur la McLaren. A huit tours, l'écart est de deux secondes. Alors que Hamilton revient dans le top 10. A trois tours de l'arrivée, Gasly parvient à maintenir Sainz toujours au delà de la seconde, le pilote Alpha Tauri peut encore y croire.

A un tour de la fin, Sainz est dans la zone DRS, mais Gasly résiste de manière incroyable, et le Français s'impose. La première victoire depuis Olivier Panis sur la Ligier en 1996.  Sainz prend la deuxième place et Stroll la troisième. Norris termine 4ème, devant Bottas, Ricciardo. Hamilton parvient à sauver les points de la 7ème place. Alors que Ocon, Kvyat et PErez complètent le top 10. 

Une course incroyable !

Classement :

Cla. Pilotes Equipes Écarts
1  Pierre Gasly AlphaTauri  
2  Carlos Sainz Jr. McLaren 0.415
3  Lance Stroll Racing Point 3.358
4  Lando Norris McLaren 6.000
5  Valtteri Bottas Mercedes 7.108
6  Daniel Ricciardo Renault 8.391
7  Lewis Hamilton Mercedes 17.245
8  Esteban Ocon Renault 18.691
9  Daniil Kvyat AlphaTauri 22.208
10  Sergio Pérez Racing Point 23.224
11  Nicholas Latifi Williams 32.876
12  Romain Grosjean Haas 35.164
13  Kimi Räikkönen Alfa Romeo 36.312
14  George Russell Williams 36.593
15  Alexander Albon Red Bull 37.533
16  Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 55.199
Ab.  Max Verstappen Red Bull  
Ab.  Charles Leclerc Ferrari  
Ab.  Kevin Magnussen Haas  
Ab.  Sebastian Vettel Ferrari  





Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 04/12/2022
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022