Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Euroformula Open 2022 : 79e grand prix de Pau

Lomko remporte la bataille de Pau.


Publié par le Dimanche 8 Mai 2022 à 23:17



Lomko au palmarès du grand-prix
Lomko au palmarès du grand-prix
Jusque là, le Danois Oliver Goethe (Motopark) avait dominé les débats de l'Euroformula Open du Grand prix de Pau. Les compteurs étaient toutefois remis à zéro pour la journée du dimanche 8 mai, celle qui compte pour le 79e grand prix de Pau.

Le pilote Motopark avait de nouveau réalisé la pole position le matin et se mettait donc dans de bonnes dispositions pour poursuivre sa route vers le succès. 

Mais la concurrence a également progressé et les chronos étaient plus resserrés que la veille. Vladislav Lomko (2e) et Christian Mansell (3e) du team CryptoTower Racing étaient bien décidés à tenter eux-aussi d'accrocher leur nom au palmarès de l'épreuve.

Lubin écopait de 3 places de pénalité sur la grille pour un contact avec Nicolas Pino dans la course 1. Il partait à une anecdotique 10e place.

La tension montait d'un cran l'après-midi pour la course. Un public nombreux s'était déplacé comme la veille pour voir la course.

Sur un circuit en ville comme Pau, le départ est primordial. La météo est idéale pour cette course 2. 

Depuis la pole, Goethe tentait de contenir Lomko et Mansell à l'amorce du premier virage de la gare. Lomko faisait un meilleur départ que Goethe et le devançait au premier virage. Goethe n'avait pas d'autre choix de tenter de contrer mais par l'extérieur de la trajectoire quasi impossible. D'autant que Mansell tentait également de tirer son épingle du jeu.

Goethe partait trop large et manquait de finir dans le mur de pneus. Il perdait 3 positions dans cette action qui ruinait finalement ses chances de l'emporter.

Lomko menait alors la course devant Mansell, Mason, Ugran et Goethe rétrogradé en 5e position seulement.

Si le plus dur était fait pour Lomko, le russe au pavillon français devait encore imprimer le rythme sans faire d'erreurs pendant 26 tours de courses.

Avec 12 concurrents seulement, les interruptions sont plus rares. 

Francesco Simonazzi (BVM) abandonnait au virage 1 au 4e tour.

Josh Mason (CryptoTower) partait également à la faute au virage de Foch et voyait s'envoler ses chances de podium. Rapidement évacuée par les efficaces commissaires, sa monoplace ne gênait pas le déroulement de la course.

Au 20e tour seulement, Goethe pouvait trouver l'ouverture sur Ugran pour se retrouver 3e , derrière le leader Lomko et Mansell, second.

La messe était alors dite puisque Lomko remportait la bataille de Pau devant Mansell et Goethe. Ugran et Pino complétaient le top 5.

C'est donc la Marseillaise qui retentit sur le podium pour Vladislav Lomko. Le pilote russe qui vit en France, pilote sous licence française et parfaitement intégré au pays rajoute son nom au prestigieux palmarès du Grand prix. Il remporte aussi le Rookies  Trophy attribué aux débutants.

Goethe reste en tête du classement devant Mansell et Lomko.

L'Euroformula va rester en France pour la prochaine épreuve au Paul Ricard dans 2 semaines.
 
Vladislav Lomko : " Je ne me rends toujours pas compte que j'ai gagné le GP de Pau. Cela prendra quelques jours, mais c'est super de gagner ici dans une si bonne ambiance. J'étais convaincu que je pouvais bien faire, mais on ne peut rien présumer sur une piste comme celle-ci. J'ai pris un bon départ, puis j'ai essayé de gérer les pneus et de ne pas faire d'erreurs."

Le maire, François Bayrou, remet le trophée au vainqueur 2022 (Photo Euroformula)
Le maire, François Bayrou, remet le trophée au vainqueur 2022 (Photo Euroformula)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 06/11/2022