Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

ELMS : Paul Ricard

La France à l'honneur dans le Var


Publié par le Mardi 30 Août 2016 à 07:01



Le TDS Racing s'impose à nouveau en ELMS
Le TDS Racing s'impose à nouveau en ELMS
Thiriet by TDS Racing a mené d’une main de maître  la course des 4 Heures du Castellet. Auteur  de la pole position en LMP2, l’équipe française décroche la victoire avec la manière  et  prend les commandes du championnat ! 

En LMP3, Graff Racing s'impose avec le trio Petit, Guibbert et Trouillet.
 

LMP2

En LMP2, TDS Racing a parfaitement maîtrisé son sujet. (Photo Antoine Camblor)
En LMP2, TDS Racing a parfaitement maîtrisé son sujet. (Photo Antoine Camblor)
Tout s’est déroulé pour le mieux tout au long de ce rendez-vous « à domicile ». Le trio de pilotes composé de Mathias Beche, Pierre Thiriet et Mike Conway, qui remplaçait pour l’occasion Ryo Hirakawa, retenu au Japon pour une course de Super GT, est tout de suite dans le rythme.

Lors de la séance qualificative, Mathias Beche survole la piste et ne laisse aucun espoir à ses adversaires. Le Suisse signe la pole position avec près de cinq dixièmes d’avance sur Nicolas Lapierre, lui aussi sur une ORECA 05.

Mike Conway prend le départ. Le pilote officiel du Toyota Gazoo Racing garde la tête au premier virage.  Il creuse même l’écart avec son plus proche adversaire. 

Avec un meilleur temps en course, une pole position et une victoire, l’équipe Thiriet by TDS Racing a tout simplement dominé cette épreuve. Après cette quatrième manche, Thiriet By TDS Racing affole les compteurs en décrochant deux pole positions et trois victoires coup sur coup !

L’équipe vire en tête du championnat avec une avance de 8 points.
 
Pierre Thiriet, pilote du TDS Racing : « Le ravitaillement pendant le Full Course Yellow est tombé à un moment opportun, ce qui nous a permis de creuser un léger écart sur nos adversaires. La voiture était parfaite. Lors de mes deux relais, la voiture était performante et constante.

De plus, Mike avait fait un super relais en prenant un peu de champ sur nos adversaires directs. Mathias a ensuite bien fini la course. Gagner cette manche française, c’est ce que l’on attend toute l’année. Elle fait particulièrement du bien après cette coupure estivale.

Cela relance le championnat, nous sommes désormais en tête et c’est vraiment positif avant d’attaquer le prochain rendez-vous. »


Source TDS Racing

LMP3

Un beau plateau présent au Paul Ricard (Photo Antoine Camblor)
Un beau plateau présent au Paul Ricard (Photo Antoine Camblor)
Le Graff Racing avait à peine annoncé sa montée en LM P2 pour la saison 2017 qu'elle a triomphé dans la catégorie LMP3 sur le circuit du Paul Ricard. 

La filière prototype mise en place par l’écurie depuis ces dernières années, à travers son engagement en Cn et LM P3 semble donc porter ses fruits.

C'est la Ligier JS P3 Tockwith Motorsport n°26 de Nigel Moore qui partait en pole position et qui a pris le commandement au départ de la course devant la n°9 d'Enzo Guibbert du Graff racing. La 26 a mené jusqu'à 45 minutes de l'arrivée où un tête-à-queue de Philip Hanson relègue l'équipage à la 5e position puis 6e sous le damier.

La Ligier n°9  du Graff prend alors le commandement de la catégorie. Paul Petit passe la ligne d'arrivée en vainqueur, malgré le travail remarquable de Dino Lunardi (Duqueine Engineering) pour remonter sur les leaders.

United Autosports et leurs pilotes Alex Brundle, Mike Guasch et Christian England terminent 3e mais restent a la tête du classement général.
Eric Trouillet, pilote du Graff : "Un des meilleurs moment de ma vie !! Merci à mes coéquipiers et à toute l équipe du Graff ... Nous allons tout donner dans les deux courses qui restent pour aller chercher la deuxième place au championnat ...et viser d autres victoires qu'elle est belle cette marseillaise"

Enzo Guibbert, pilote du Graff : "A ce moment là, je ne pensais pas que ça aurait pu être possible, 3 mois sans avoir roulé et revenir de la plus belle des manières avec une victoire au 4h du Castellet en catégorie lmp3! 
Merci à toute l'équipe du travail fourni, a mes coéquipiers pour leurs relais solide puis à toutes les personnes qui me soutiennent!  Rendez-vous à Spa pour la prochaine manche Elms"

LMGTE

Ferrari s'impose en GTE (Photo Antoine Camblor)
Ferrari s'impose en GTE (Photo Antoine Camblor)
Aston Martin partait de la pole position avec l'équipage de la n°99 mais c'est Ferrari qui prenait le pouvoir au début de la course avec la Ferrari AF Corse n°55 d'Aaron Scott en tête devant  Rory Butcher du JMW Motorsport et Alexander Talkanitsa Jr du AT Racing. 

Après seulement 3 tours la Ferrari AT Racing n°66 passe en tête et la conserve malgré les ravitaillements de dernières minutes. Les anciens leaders vont connaître une mésaventure en rentrant aux stands en étant percuté à l'arrière. Le temps perdu ne sera jamais rattrapé.

La Ferrari n°60 du Formula Racing obtient la deuxième place à 13 secondes de la 66.

L'Aston Martin Vantage n°99 termine sur le podium pour la deuxième fois de la saison.

Au classement général, Rory Butcher, Andrea Bertolini et Rob Smith (JMW Motorsport) sont leaders avec 67 points, soit 4 de plus que Andrew Howard, Darren Turner et Alex McDowall (Aston Martin Racing).

Il reste encore 2 rendez-vous dans le championnat avec Spa(Belgique) et Estoril(Portugal)

Championnat

classificationelms.pdf ClassificationELMS.pdf  (393.97 Ko)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 12/08/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/08/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/08/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/08/2019

Nous vous recommandons :