Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

ELMS : Imola, victoire du TDS Racing

Une victoire sans contestation


Publié par le Jeudi 19 Mai 2016 à 08:20


Le TDS Racing s'impose à Imola
Le TDS Racing s'impose à Imola
Après avoir signé le deuxième temps en qualifications, Thiriet by TDS Racing a réalisé la course parfaite en termes de stratégie et en se jouant des éléments météorologiques. Au final, l’Oreca 05 Nissan n°46 franchit la ligne d’arrivée en vainqueur ! 

Dés le vendredi, l’auto est dans le rythme. Le trio de pilotes, Mathias Beche, Pierre Thiriet et Ryo Hirakawa signe en effet le 3e et 6e temps des différentes séances d’essais libres, tout en laissant du temps au pilote japonais pour apprendre la piste. Lors de la qualification, Mathias signe le deuxième temps (1’33’’815) à seulement 35 millièmes de la pole position… 

En catégorie LMP3, Alex Brundle, Mike Guasch et Christian England rempilent pour une victoire avec leur Ligier  United Autosports.

En LMGTE, Robert Renauer, Wolf Henzler et Mike Heldlund (Porsche Proton Competition n°77) ont largement dominé la catégorie.

Une excellente stratégie

Le départ
Le départ
Au départ, Pierre Thiriet conserve sa 2e place. Il tient tête pendant prés d’un quart d’heure au pilote professionnel qui se trouve derrière lui avant de finalement céder. Pierre arrive à rester dans ses roues et lorsqu’il ravitaille, il est 3e. Ressorti à la même place, il se retrouve très vite derrière le deuxième et le dépasse. Il continue alors son excellent relais, signant même son meilleur temps en course après 1h15 de course. Il arrive à maintenir un écart qui ne dépassera jamais cinq secondes. 

Après 1h35 de course, Ryo Hirakawa prend alors le relais et passe tout de suite en tête ! Il conserve son avantage, économise du carburant et maintient un écart constant sur le leader au championnat qui le suit. A la fin de son relais, il passe le volant à Mathias Beche qui conserve la tête de course. 

Cependant, à une heure de la fin de course, un orage éclate au dessus du circuit. La piste est détrempée, un Full Course Yellow est déployé. Mathias se fait même surprendre en réaccélerant et part en tête à queue. Les conditions sont telles que Mathias préfère repasser par les stands pour chausser les pneus pluie. Il est toujours en tête de course d’une course qui est ensuite placée sous régime de safety car.  La Direction de Course décide de terminer l’épreuve ainsi et Mathias franchit la ligne d’arrivée en vainqueur. 

Après l’incident technique qui avait privé l’équipe d’un bon résultat, cette victoire replace Thiriet by TDS Racing dans la course au titre en European Le Mans Series. De plus, ce résultat tombe à pic quelques semaines des 24 Heures du Mans (18 et 19 juin), un des deux objectifs de la structure française (avec le titre européen)…

Ils ont dit

Le podium LMP2
Le podium LMP2
Pierre Thiriet : «J’ai pris un bon départ, suivant de très prés le poleman. J’ai essayé de le dépasser dans le premier virage mais j’ai décidé de rester à ma place, sans prendre de risque. J’ai réussi à suivre son rythme pendant mon premier relais. Le trafic en piste n’était pas facile à gérer et là encore, je n’ai pas pris de risque, la course étant longue. Je suis content, j’ai fait deux bons relais, j’ai réussi à rendre la voiture, pas très loin de la tête de la course. Ensuite, mes deux coéquipiers ont fait du super boulot pour décrocher cette victoire.  

C’est une belle victoire d’équipe et une revanche sur Silverstone. Malheureusement, nous ne creusons pas beaucoup d’écart avec nos poursuivants mais la saison est longue. 

Maintenant, place aux 24 Heures du Mans. Tout fonctionne bien ensemble : l’équipe, les pilotes, la voiture. Nous sommes rassurés sur notre niveau de performance mais Le Mans reste Le Mans : c’est un circuit et une course très particuliers ! » 
Mathias Beche : « Tout d’abord, félicitations à toute l’équipe, aux mécaniciens et aux ingénieurs. Ils ont fait de super arrêts stand et mes deux coéquipiers ont fait du super boulot.

Nous avions un réel avantage en nous élançant de la première ligne. Pierre s’est bien battu, il a très bien piloté et a été tout simplement impressionnant. Ensuite, Ryo a fait un super relais et a réussi à creuser l’écart.

C’était important par rapport à notre stratégie et il a l’a très bien fait. Ensuite, j’ai pris la voiture mais l’écart avec G-Drive Racing était fait. J’ai juste assuré tout en faisant du bon travail. Dés que la pluie a fait son apparition, je n’ai pris aucun risque.

C’est dommage pour les fans que la course se finisse comme cela mais je pense que c’est mieux ainsi. Si la course avait repris, nous nous serions battus avec Giedo mais je possédais une minute d’avance. La décision de terminer derrière le safety car était donc la bonne. 


C’est un super résultat pour nous après la déception de Silverstone. Nous allons maintenant nous concentrer sur les 24 Heures du Mans. »

Résultats

La Porsche #77 vainqueur en LMGTE
La Porsche #77 vainqueur en LMGTE

Calendrier 2016 :

17 juillet Red Bull Ring (Autriche)
28 août Castellet (France)
25 septembre Spa (Belgique)
23 octobre Estoril (Portugal).

Source TDS Racing

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook


Nos videos
Olivier Jennequin | 15/02/2019
Olivier Jennequin | 14/02/2019
Olivier Jennequin | 13/02/2019