Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Motos endurance EWC : Bol d'or 2022

VILTAIS RACING IGOL REMPORTE L'ÉDITION DU CENTENAIRE


Publié par Communiqué le Lundi 19 Septembre 2022 à 17:12



Le départ du centenaire
Le départ du centenaire
Le Bol d'Or perpétue sa réputation légendaire parmi les courses de 24 heures Motos. VILTAIS RACING IGOL s'est imposé dans édition du centenaire.

F.C.C. TSR Honda France remporte le classement Équipes du Championnat du monde d'Endurance FIM.

La Coupe du monde FIM EWC Superstock revient au Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore.

Quatre constructeurs différents dans le top 5 montrent le caractère relevé de la compétition. Les deux premiers équipages n'étaient séparés que de 5"6 après 16 heures de course.

Viltaïs Racing Igol a gagné gros en remportant l'édition qui marquait le centième anniversaire du Bol d'Or, mais F.C.C. TSR Honda France a gagné encore plus gros en décrochant le titre dans le Championnat du monde d'Endurance FIM après 24 heures d'une course à rebondissements sur le Circuit Paul Ricard.

Le triomphe de F.C.C. TSR Honda France est en effet survenu après une course riche en rebondissements sous le soleil du sud de la France, venue conclure une saison de l'EWC pleine d'action qui comprenait deux autres courses de 24 heures au Mans et à Spa-Francorchamps ainsi qu'un retour au Japon pour les 8 Heures de Suzuka.

Devant des tribunes bien remplies, la première victoire en EWC de Viltaïs Racing Igol a été aussi spectaculaire qu'inattendue, mais c'est une récompense justifiée pour les efforts du Team Manager, Yannick Lucot, en coulisses, et pour une démonstration impressionnante du trio de pilotes composé de Florian Alt (Allemagne), Erwan Nigon (France) et Steven Odendaal (Afrique du Sud), sans oublier l'importante contribution du réserviste James Westmoreland (Grande-Bretagne).

Ce succès de Viltaïs Racing Igol sur le Bol d'Or fait que les quatre courses inscrites au calendrier de l'EWC 2022 ont été remportées par quatre équipes différentes, ce qui montre à quel point le championnat était ouvert cette saison. 

​L'équipe F.C.C. TSR Honda France devient championne du monde FIM EWC

Pour F.C.C. TSR Honda France, le titre en Championnat du monde d'Endurance FIM fait suite à celui de la saison 2017-2018, lorsque Josh Hook faisait équipe avec Freddy Foray et Alan Techer. L'équipe japonaise était l'une des cinq encore engagées dans la lutte pour le titre au Circuit Paul Ricard, et a décroché la couronne après que ses rivales ont toutes rencontré des problèmes.

Pour cette dernière course de la saison, Mike Di Meglio et Josh Hook ont été rejoints sur la Honda n° 5 par Alan Techer en remplacement de Gino Rea. Celui-ci a subi de sérieuses blessures à la tête dans un accident à Suzuka le mois dernier, mais avait auparavant aidé F.C.C. TSR Honda France à terminer sur le podium des 24 Heures Motos au Mans et des 24H SPA EWC Motos en Belgique.

Championne en titre, l'équipe Yoshimura SERT Motul a pris la deuxième place du championnat devant Viltaïs Racing Igol

Succès en Superstock pour RAC41-Chromeburner et le Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore

RAC41-Chromeburner a décroché la victoire dans la catégorie Superstock devant BMRT 3D Maxxess Nevers, les deux équipes ayant échangé leurs positions de l'année dernière. Pitlane Endurance a pris la troisième place. En plus de ses pilotes habituels Chris Leesch et Wayne Tessels, RAC41-Chromeburner avait recruté Jonathan Hardt pour cette dernière manche.

Bien qu'exclu de la lutte aux premières loges en raison d'une casse mécanique ayant nécessité plusieurs heures de réparations, le Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore a remporté la Coupe du monde d'Endurance FIM.

Sa victoire au Mans et sa deuxième place à Spa-Francorchamps ont suffi à l'équipe alignant une Yamaha pour décrocher le titre avec ses deux pilotes français, Baptiste Guittet et Hugo Clere, associés à l'Australien Philipp Steinmayr.

Classement du Bol d'or 2022

Steven Odendaal (Viltaïs Racing Igol, Yamaha YZF-R1, membre de l'équipage vainqueur du Bol d'Or en Formula EWC) : "Cette course a été incroyable. Être dans une équipe française sur le sol français est juste quelque chose de fabuleux. Yannick Lucot, mon patron, avait un grand rêve pour aujourd'hui, que mes coéquipiers et moi avons réalisé. Nous sommes très contents de cette victoire. Évidemment, nous ne nous y attendions pas, nous savions juste devoir faire le maximum, ce que nous avons fait – et finalement nous gagnons ce gros trophée, ce qui est fabuleux. Je suis aussi très content que mon premier podium en EWC soit une victoire."
Josh Hook (F.C.C. TSR Honda France, Honda CB R1000 RR-R, membre de l'équipage vainqueur du Championnat du monde d'Endurance FIM) : "Je savais par expérience qu'il ne faut jamais penser qu'une course est terminée avant le drapeau à damier. Nous avons surmonté des situations bien pires et gagné des courses dans le passé. Nous n'avons jamais renoncé et avons continué d'envoyer. Nous avons fait beaucoup de bons relais de nuit et avons été constamment rapides tous les trois.

À la base, nous pensions voir où nous en serions au lever du jour, mais nous n'avons jamais compté sur une victoire. Nous sommes arrivés à un point où nous devions décider de nous concentrer sur le championnat, qui est évidemment l'objectif principal, ou la victoire en course. Nous avons décidé de préserver le moteur, qui nous rendait un peu nerveux, en voyant toutes les autres motos casser – il n'y en avait plus beaucoup à la fin. Nous avons essayé d'assurer autant que possible pour apporter la victoire au championnat à notre équipe, à Honda et à tous nos partenaires."
Wayne Tessels (RAC41-Chromeburner, Honda CB R1000 RR-R, membre de l'équipage vainqueur du Bol d'Or en Superstock) : "Cela a été une très bonne course pour nous. La seconde partie a été assez difficile pour moi personnellement, mais j'étais très content que la moto fonctionne bien. Mes collègues Jonathan [Hardt] et Chris [Leesch] ont aussi fait du super boulot. Je suis très content de cette victoire, car notre équipier Grégory Fastre s'était blessé au Mans. C'est aussi pour lui que nous avons gagné et je suis content d'être sur le podium ici."
Philipp Steinmayr (Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore, Yamaha YZF-R1, membre de l'équipage vainqueur de la Coupe du monde d'Endurance FIM) : "La course a été difficile, un peu comme des montagnes russes avec des hauts et des bas. Gagner la Coupe du monde est génial, nous avons fait une bonne qualification et l'équipe a travaillé à la perfection toute la saison. C'est du bon boulot."

Championnats






Notre page Facebook



Nos videos
Communiqué | 27/09/2022
Stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
Communiqué | 19/09/2022
stéphane GAUTHIER | 19/09/2022