Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Marc Marquez champion en Thaïlande

Marc Marquez remporte un 8e titre, Quartararo pas loin de la victoire !


Publié par le Dimanche 6 Octobre 2019 à 15:55



Marquez élargi son palmarès
Marquez élargi son palmarès
Voilà c'est fait, Marc Marquez est devenu pour la 6e fois champion en MotoGp après avoir remporté une nouvelle victoire dans la catégorie lors du grand prix de Thaïlande. Malgré une belle opposition du français Fabio Quartararo qui était auteur de la pole position, l'espagnol s'est imposé dans le dernier tour au prix d'une belle attaque.

C'est donc en vainqueur qu'il a scellé le titre mondial. Une année encore exceptionnelle pour Marquez qui prouve une fois de plus qu'il est le meilleur pilote du moment et parmi les plus grands palmarès de la discipline.

Maverick Vinales termine 3e sans avoir pu se mêler à la bataille en tête.

4e pole pour Fabio Quartararo

Dès les débuts du week-end, les pilotes Yamaha se sont retrouvés aux avants-postes laissant penser qu'un pilote de la marque pourrait s'imposer dimanche.

Les résultats des essais ont confirmé que c'était possible et Fabio Quartararo et Maverick Vinales ont réussi à prendre la pole et la seconde place aux qualifications. Pour Fabio c'était la 4e pole de la saison. Et l'on pensait bien que cette fois il pourrait s'en servir pour aller gagner.

Marc Marquez était pourtant toujours là, pas loin, avec le 3e chrono et une nouvelle grosse chaleur en qualification. 

Marc Marquez, de la chute au 8e titre !

En effet, le week-end de Marc Marquez a mal débuté avec une très lourde chute. Il passait par dessus sa moto et tombait violemment avant d'être transporté rapidement à l'infirmerie.

Passé la stupeur et l'inquiétude, Marquez retrouvait le paddock comme de si rien n'était, bon pour le service sans vrais bobos. Il pouvait de nouveau se fixer sur son objectif principal à Buriram : Concrétiser ce titre qui lui tend les bras.

Ceux qui connaissent le phénomène savent que l'espagnol n'est pas homme à piloter sur la réserve même s'il a fait beaucoup de progrès pour gérer sa fougue. Seulement 3e aux essais avec une 2e chute sans gravité, c'est bien la victoire qu'il visait en Thaïlande. Battre Quartararo et Yamaha seraient une belle cerise sur le gâteau du pilote Honda. 

Et dès le début de la course, Marquez se mettait dans les pas de Quartararo. Le français profitait de sa pole pour partir devant avec Marquez et Vinales dans son porte bagage.

Rapidement, Fabio tentait d'imprimer un rythme suffisant pour semer ses adversaires. Si Vinales était décroché, Marquez, lui restait dans le sillage du leader.

Marquez n'était jamais très loin du français avant de revenir sur lui en fin de course et après étude du comportement de son adversaire, il réalisait le même scénario qu'à Misano en s'imposant dans le dernier tour. Fabio Quartararo n'arrivant pas à contrer l'attaque du champion espagnol.

Avec la victoire, Marc Marquez décrochait alors le titre mondial. Dovizioso, 4e n'était plus en mesure de retarder cette échéance.

Oubliée la grosse chute des essais, place alors à la célébration. Boule de billard portant le numéro 8 : au fond du trou sous l'impulsion d'un Marc aux anges ! 

Et les autres ?

Comme à son habitude, Maverick Vinales a été rapide mais trop tard. Décroché du duo de tête, il espérait que leur bagarre puisse le ramener à leur contact. Il n'en fut rien. Le pilote officiel Yamaha sauve toutefois les meubles avec la 3e place. Valentino Rossi n'a jamais été en mesure de se battre en tête. Il n'obtient que la 8e place.

Chez Suzuki, Joan Mir et Alex Rins ont eu de bonnes performances mais eux aussi pas en mesure de se battre pour la victoire. Finalement Rins termine 5e et Mir 7e.

Le coéquipier de Quartararo, Franco Morbidelli,  a été dans le rythme mais moins vite que son coéquipier encore une fois. Il finira à la 6e place ce qui est encore une bonne place.

Chez Ducati, la marque n'était pas favorite sur ce circuit. Dovizioso était le seul à pouvoir encore se battre pour le titre. Il lui aurait fallu gagner et espérer un mauvais résultat de Marquez. Il n'aura ni l'un ni l'autre. Dans ce contexte sa 4e place est un bon résultat mais loin de l'objectif. Petrucci est toujours en retrait avec une 9e position. Il avait dû également passé par Q1 pour se qualifier.

Autre déception, celle de Jorge Lorenzo. Jamais dans le rythme, l'espagnol encore blessé mange encore son pain noir chez Honda. Il ne finit pas dans les points cette fois avec une très décevante 18e place finale. Décevant aussi, Cal Crutchlow seulement 12e à l'arrivée du grand prix. Même Nakagami a fait mieux avec la 9e place.

De retour après sa blessure, Pol Espargaro a été encore une fois le meilleur pilote pour la marque KTM. Il passe la ligne d'arrivée à la 13e place. Kallio, le remplaçant de Zarco, a chuté et abandonné.

Chez Aprilia, on doit se contenter de la 15e place de Iannone. Aleix Espargaro a abandonné.

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :